Canalisations Dialogues 2022

Atena : Les pyramides et la rencontre des plans de vie

IMPORTANT : Dans le premier message du Voyage de l'Ascension, El Morya a clarifié un point important :
"Toute personne qui n’a pas terminé le Voyage du Pardon ne peut pas faire celui-ci. Vous devez le terminer avant de commencer celui-ci. Le choix vous appartient toujours. Si vous pensez pouvoir faire les deux en même temps, nous ne nous y opposerons pas. C’est votre décision. Et, à chaque décision, il y a toujours un résultat."
À l'origine, j'avais publié le voyage du pardon sur Messages Célestes. Le site étant fermé présentement, je vais publier ces messages ici sur Accueillir la Conscience Divine à partir du lundi 10 Juin.
Avec tout mon Amour... Bernard

Je survole avec ma conscience ce grand jardin, cet immense jardin baigné de lumière. Je survole cette pyramide qui se trouve en son centre. Et là, je perçois soudain de multiples couches de réalité superposées, comme dans un mille-feuille. Ce n’est pas évident à décrire.

Bonjour Foelia !

Bonjour Atena. J’entends ta voix, je ressens ta présence, mais je ne te vois pas.

Ce n’est pas nécessaire que tu crées une représentation de moi en tant que forme. Laisse-toi imprégner par cette réalité, que je te laisse le soin de décrire.

Cette pyramide, sut ce plan, je la connais aussi sur d’autres plans. Ici, elle fait partie du vaisseau, au milieu de ce jardin. Mais dans ce que je pensais être un autre monde, elle est présente aussi, sur un plan plus dense, où je connais et interagis avec d’autres êtres, d’autres amis. Encore « plus bas », elle se trouve juste à côté de cette cité que je connais bien*, pour y avoir habité. Et sur un autre plan, plus dense encore, se pourrait-il qu’elle existe sur Terre ?

Comprends. Comprenez. L’univers que nous habitons est multiplanaire. J’aurais pu dire multidimensionnel, mais cela aurait été moins juste. Les dimensions sont les directions qu’un être peut appréhender. Vivre en trois dimensions signifie que votre conscience peut se déplacer dans trois directions, n’est-ce pas ? Lorsque nous évoquons les plans, nous évoquons des couches, des fréquences, des densités différentes. D’aucuns nommeront ceci des « mondes parallèles », ce qui est juste la plupart du temps.

La plupart du temps ? Pas toujours ?

Non, et c’est la réalité que nous pouvons partager ensemble aujourd’hui. Si ces plans étaient parfaitement parallèles, cela signifierait qu’ils ne se rencontrent jamais. Or, l’expérience que tu es en train de vivre te fait toucher du doigt le fait que ces plans peuvent communiquer. Il existe des lieux, que vous pouvez appeler vortex, ou portails, qui sont des points de rencontre de divers plans. Sachez que la forme pyramidale, et pour être plus précise, la forme octaédrique, se trouve souvent en lien avec ces portails qui relient différents plans de densité.

Tu as bien noté que la pyramide de mon vaisseau est « le même endroit » sur plusieurs plans différents. C’est donc le lieu d’un axe, d’un pivot, sur lequel les plans se rencontrent.

Construit-on des pyramides pour créer ces portes entre les plans, un peu comme des « portes des étoiles » ?

C’est plutôt l’inverse : on construit des pyramides dans les lieux où le portail existe, afin de renforcer et d’orienter le portail dans une fonction précise. Le symbole de la forme pyramidale se marie parfaitement avec la réalité de son action. Plus on s’élève vers son sommet, plus l’énergie, le flux d’informations, ou encore la fréquence, l’intensité de vie, de conscience, se retrouvent concentrés. Plus on descend vers sa base, plus l’énergie diffuse à travers une plus large quantité de matière, une densité plus grande. Comprenez à travers ce terme de « matière » : lumière endormie, inconsciente d’elle-même.

Vous pouvez aussi voir en la pyramide une forme de rivet : un point d’attache d’une trame de vie sur une autre, un point de rencontre qu’on choisit, volontairement, d’arrimer en un endroit fixe… sans quoi les couches de vie et de temps ne se rencontreraient jamais au même endroit, puisqu’elles dériveraient les unes par rapport aux autres.

Ton vaisseau serait-il alors « riveté » à un lieu de notre Terre, en communication privilégiée avec un lieu précis ?

Oui. C’est ce que je voulais que tu parviennes à traduire, et tu y es parvenue à ta manière. C’est un beau travail.

Merci ! Peut-on connaitre ce lieu ?

Non. Ce n’est pas l’heure. Je voudrais vous faire part d’une vision plus large : différents vaisseaux-mondes, expressions plus ou moins denses d’un principe archangélique, viennent se riveter à votre planète, créant ainsi des portes que vous appelez « multidimensionnelles » en des lieux précis. Cela a toujours existé, cette rencontre entre les plans. À toute époque, au-dessus de chaque rassemblement humain, chaque collectivité, des vaisseaux d’autres plans se sont arrimés. Vos rassemblements en sont d’ailleurs toujours la conséquence, et non la cause. Tout se prépare toujours dans l’invisible avant de prendre forme dans vos fréquences visibles. Apprenez à considérer les choses sous cet angle. Cela vous apportera beaucoup de réponses.

Cela peut se faire du côté ombre comme du côté lumière.

Tu veux dire que des énergies négatives, autant que des positives, peuvent se riveter en des lieux précis d’une planète ?

Oui. Mais concentrons-nous sur l’action de notre flotte intergalactique, issue de l’alliance des peuples libres et responsables d’eux-mêmes, celle qui rassemble les serviteurs conscients des anges et des archanges. Mon vaisseau viendra peu à peu se riveter en un lieu exact de votre planète. Et il ne sera pas le seul ! Nous sommes nombreux à venir tenter d’incarner de nouveaux projets collectifs. Ils prendront mille formes différentes. Et le mien prendra la forme d’une cité.

Oh, Atena ! Chaque fois, tu nous emmènes un pas plus loin vers des contemplations que je n’aurais pas pu même imaginer !

C’est le rythme juste : un pas après l’autre. Vous ne pouvez pas recevoir cette réalité d’un coup. La charge énergétique de ces concepts est trop importante et le décalage entre nos fréquences nécessite une appropriation progressive, une imprégnation constante. Or, le temps nous est compté !

Je sais : il y a urgence ! C’est ce que vous répétez souvent.

Je dirais plutôt qu’il y a « une certaine urgence ». Ces balises que nous vous lançons s’adressent à tous, et ceux qui les saisissent comblent ainsi progressivement le gouffre qui s’étend entre nos mondes multidimensionnels et vos limitations actuelles. Nous faisons ceci parce que, d’ici peu de temps, l’énergie qui correspond à ces concepts se déversera de toute manière sur votre monde avec une intensité que vous ne supporterez pas sans y avoir été préparés. C’est pourquoi nous dessinons ensemble des marches, afin que vous puissiez y poser les pas nécessaires à votre « mise à niveau ». Comprends-tu ?

Oui, je comprends et n’arrive pas à traduire en finesse tout ce que tu donnes à voir.

Ne t’inquiète pas. Ce qui est traduit aujourd’hui a le mérite d’exister. Chaque jour, nous avançons du pas juste. Chaque jour son « pain quotidien », comme vous dites, n’est-ce pas ? Maintenant, laissez tout ceci décanter. Laissez ces idées, chargées d’intensité, relâcher en vos coeurs le parfum de nos mondes infinis et des mille possibilités à réveiller en vos âmes.

Le marathon continue. Je reste avec vous et vous enveloppe de mon amour.

Merci, Atena ! Merci.

La semaine prochaine, nous explorerons plus avant le rôle des pyramides et des cités à venir. Pour l’heure, redescends et agis.

*La cité d’Adikan. Voir les deux tomes du roman Foelia.

Canalisé par Foelia

***

Ce texte fait partie du « Marathon de dialogues 2022 » – https://foelia.net/marathon-de-dialogues-2022/ – Vous pouvez l’utiliser librement, pour autant que vous fassiez référence au blog de Foelia – https://foelia.net – et que vous conserviez ces quelques lignes. Merci !

Partagé par : https://consciencedivine.com

Source : https://foelia.net

Print Friendly, PDF & Email

Devenez Membre

Inscrivez-vous et...
- Éliminez les publicités
- Recevez des messages exclusifs

Je m'inscris

Soutien au site

Ce site ne peut fonctionner sans votre aide. Merci pour votre soutien.

Je soutien ce site