Canalisations

La Mère Divine : Harmoniser pour apporter la Guérison

Salutations, je suis la Mère Divine, votre mère bien-aimée, la mère de votre cœur, la mère de votre joie, la mère de votre Compassion. Et oui, la mère de vos larmes. Ne pensez-vous pas que lorsque vous pleurez, lorsque vous appelez, je ne pleure pas non plus ? Mais bien-aimés, ces larmes que je verse sont des larmes pour vous guérir. Ce sont des larmes de compassion. Ce sont les larmes de mon cœur. Oui, ce sont les larmes de la pluie qui vient pour vous remplir à nouveau.

Oui, vous vous demandez, mais Mère pourquoi dois-je traverser tant de choses en ce moment et je regarde autour de moi et partout dans le monde, je vois des gens qui souffrent, des gens qui ne guérissent pas, des enfants qui ont faim, des animaux qui n’ont pas de maison et l’équilibrage de Gaïa, oui, je comprends l’équilibrage, mais qu’est-ce qui se passe ?

Et je vous explique, vous avez été conçus tout au long des éons de l’histoire que vous vivez dans un corps physique et quand vous vivez dans un corps physique, il y a un temps où vous passez par des douleurs d’accouchement. Et oui, en tant que collectif, vous traversez ces douleurs de l’accouchement en ce moment même.

Est-ce facile ? Pas toujours. Mais nous sommes tous ici avec vous. Nous vous célébrons, nous vous remercions et nous vous aimons. Car vous avez dit oui, j’irai, Mère, je vous aiderai pendant cette période de renaissance pour l’humanité. Maintenant, je vous ai donné de nombreux outils. Et oui, tous mes bien-aimés du Conseil vous ont donné de nombreux outils et nous vous demandons donc de les utiliser pour faciliter les douleurs de l’accouchement.

Mais je vous en ai donné un qui va encore plus loin. Vous n’étiez pas tout à fait prêt pour cela auparavant. Mais vous êtes prêts maintenant. Et vous l’avez été tout au long de cette année de conjonction, de cette période de changement. C’est mon don d’harmonisation.

Lorsque vous avez une chorale et que des enfants chantent, il y a parfois un enfant qui n’est pas dans le ton. Mais au fur et à mesure que le reste de la chorale chante, la tonalité de l’enfant commence à être modifiée pour qu’il puisse se joindre aux autres. Peu importe que ce soient des adultes qui chantent ou des adultes et des enfants qui chantent, peu importe que ce soit vous qui essayiez de gérer tout ce qui se passe dans votre vie, dans vos familles, dans vos communautés, dans la collectivité.

Je vous ai donné ce cadeau, ce pouvoir. Maintenant, la tendance est de vouloir repousser les choses lorsqu’elles sont très douloureuses, lorsqu’il y a quelque chose que vous ne voulez pas voir. Ce que je vous demande, c’est de ne pas le repousser, mais de l’accueillir. De l’accueillir en vous harmonisant avec elle. Vous n’avez pas besoin de l’accueillir dans votre cœur. Vous pouvez la garder juste sur les bords extérieurs de votre beau champ Divin. Et lorsque vous vous harmonisez avec la douleur et que vous vous harmonisez avec ceux que vous aimeriez pouvoir repousser, il y a une étincelle dans cette douleur, une étincelle dans ceux qui font du mal aux autres, une étincelle dans ceux qui ont perdu l’espoir. Il y a une étincelle qui s’allume et c’est l’étincelle de l’Amour. Et elle commence à se remplir, elle commence à s’harmoniser avec elle-même parce que vous lui en avez donné la chance. Et elle se répand dans la collectivité pour atteindre les autres.

Car cette Lumière, cet Amour est à l’intérieur de chaque noyau, mes bien-aimés. Même celui que vous voulez repousser. Même celui dont vous dites, ok, j’ai remarqué, j’ai décidé que je vais lui envoyer de l’Amour là-bas. Rapprochez-le. Il est seul, il aspire, il crie. Et vous êtes mes aides, vous avez reçu ce don afin de vous en rapprocher et de vous harmoniser avec elle. Et ainsi, il peut guérir.

Sentez ma pluie, sentez ma pluie maintenant. Sentez la pluie du oui, certains l’appellent les Attributs Divins de la Miséricorde. Chaque religion, chaque culture a une manière différente, un langage différent et c’est pareil. Et toutes les manières sont honorées. Laissez venir maintenant, mes bien-aimés. Car vous êtes la rose, nous sommes une seule et même chose. Ouvrez vos pétales. Que la pluie vienne maintenant, apportant les gouttes de rosée de mon Amour, purifiant.

Je vous dis au revoir, mais cela n’existe pas. Je suis avec vous à chaque instant. Il suffit de m’appeler et je suis là. Au revoir.

Amour, Mère Divine et Lee

Canalisé par Lee Degani

Traduit et partagé par : Accueillir la Conscience Divine : https://consciencedivine.com

Source : https://connectiontohealing.org

Print Friendly, PDF & Email
Étiquettes

Soutien au site

Ce site ne peut fonctionner sans votre aide. Merci pour votre soutien.

Je soutien ce site