Canalisations

Lettre du Paradis : Le Fondement de Toutes les Contradictions

Dieu a dit :

Même en apparence, vous menez deux vies, voire trois. Il y a la vie que vous dépeignez, la vie de votre cœur et la vie de votre esprit. Toutes peuvent diverger. Aucune d’entre elles ne peut s’accorder.

Au fur et à mesure que vous grandissez, la différence s’estompe. Bientôt, votre vie manifeste et vos paroles seront en accord avec le fonctionnement interne de votre esprit et de votre cœur. Vous ne direz pas une chose et n’en penserez pas une autre. Votre cœur et votre esprit se rencontreront. Vos paroles et vos actions concorderont. Vous n’aurez plus d’arrière-pensées et vous ne murmurerez plus sous votre souffle. Vous serez vraiment ouvert à la vie, sans idées préconçues. Vous ne vous tromperez plus, ni vous ni les autres.

Si vous regardez votre vie sous un angle différent, il se peut que vous ayez deux fils qui se déroulent simultanément. L’un des fils tisse spontanément votre joie. Vous avez de la joie. Vous vous amusez. Vous riez. Vous vous engagez. Tout va bien. C’est vrai.

La joie spontanée est sous-tendue par un fil conducteur qui vous rappelle le passage du temps, qui vous renvoie au passé, qui vous dit que ce bon moment ne durera pas, et qui vous fait ressentir simultanément une tristesse égale à votre joie. Ce fil conducteur peut faire d’autres commentaires. Mais dans tous les cas, il vous dit que cette joie est temporaire.

Certains d’entre vous ont peut-être grandi avec la dominance de la tristesse. Vous en avez peut-être hérité. On vous l’a peut-être enseignée. Vous avez peut-être appris que la vie est faite de labeur et d’ennuis, que c’est la réalité de la vie.

Et puis un autre courant passe qui peut vous dire que ni l’un ni l’autre n’est vrai. La tristesse ne l’est pas. Le bonheur ne l’est pas. Tout est inventé.

Et pourtant, derrière toutes ces contradictions, je suis moi, et je vous dis que la seule chose qui vaille, c’est l’amour. Je vous dis que vous êtes faits de lumière. Le contraste entre ce que vous m’entendez dire et ce que vous voyez dans le monde est presque trop lourd à porter pour vous, et c’est pourquoi vous accumulez une autre tristesse. Vous êtes tellement tristes de ne pas toujours connaître la joie. Vous vous sentez si triste de voir une distance entre ce que Je dis et ce que vous voyez. Vous savez qu’il y a tellement plus que ce que vous vivez apparemment au jour le jour. Et pourtant, lorsque je parle de la joie éternelle, vous savez exactement ce que je veux dire, et vous y aspirez, comme vous y aspirez.

Parfois, vous avez l’impression que je vous tends un tas de bonbons. Je vous laisse le savourer, puis vous pouvez penser que je cache tous les bonbons derrière mon dos et que je vous attire de plus en plus loin dans une chasse à ce bonbon céleste. Vous le voulez tellement, vous vous en approchez et pourtant vous en êtes si loin.

Réjouissez-vous tout de même de savoir que de telles friandises existent.

Allez plus loin et sachez que ce que je dis est vrai. La douceur que vous cherchez se trouve en vous. Je ne vous la cache pas. Vous vous la cachez à vous-même. Vous vous séduisez vous-même. Vous vous ensorcelez. Vous vous hypnotisez en vous disant que vous devez attendre pour expérimenter toute la Vérité dont je vous parle et dont vous savez, au fond de vous, qu’elle est vraie. Et pourtant, vous vous en privez.

Ne me comprenez pas comme si vous pouviez claquer des doigts et faire apparaître tout le Ciel à l’instant même. Mais Je veux que vous sachiez que vous avez tout le Ciel en vous en cet instant. Même si vous ne pouvez pas le faire apparaître en totalité à cet instant, vous pouvez néanmoins y puiser. C’est ce que vous faites. Vous allez boire dans le réservoir qui est en vous.

Un jour prochain, plus tôt que vous ne le pensez, vous étancherez vraiment votre soif. Le temps se dissipera et vous vous élèverez au-dessus de ce que vous pensez être aujourd’hui. L’alignement avec tout ce que vous désirez sera votre expérience quotidienne. Vous saurez par vous-même que ce que je dis est vrai, et vous saurez que ce sera vrai pour vous, Mes bien-aimés, comme cela l’a toujours été.

Canalisé par Gloria Wendroff

Traduit et partagé par : Accueillir la Conscience Divine : https://consciencedivine.com

Source : https://rainbowwaveoflight.wordpress.com

Print Friendly, PDF & Email




Soutien au site

Ce site ne peut fonctionner sans votre aide. Merci pour votre soutien.

Je soutien ce site