Canalisations Spirituel

QUAND LA PHYSIQUE QUANTIQUE ÉPOUSE L’ENSEIGNEMENT CHRISTIQUE

TRANSMIS PAR ARWEN de LA REAULT

Mes très Chers Amis, les notes que j’ai minutieusement collectées à partir de découvertes précurseuses en physique quantique, notamment soutenues par le célèbre physicien Nassim Haramein, viennent ici corroborer et éclairer d’une façon nouvelle, certains propos déjà exprimés et soulignés dans les premières lettres du livre de Jeshua (les Lettres du Christ), quoiqu’elles n’aient parfois, pas été très bien comprises.

La mise en corrélation que je tire des déclarations scientifiques de N. Haramein, nous amène à constater que toutes les notions peuvent parfaitement s’ajuster au sein d’un processus de confirmation harmonieuse, lorsque la perception cesse d’être linéaire.

Cela nous conduit surtout à dévoiler peu à peu le tissu d’illusion à partir duquel nous avons construit nos vies terrestres.

Nous allons bientôt découvrir, un peu ébahis peut-être, que notre existence matricielle, sur le plan intellectuel, social ou culturel est en fait un hologramme que nous croyons concret, réel et délimité selon les normes qui s’imposent à nos sens, alors que l’être humain construit inconsciemment son monde, mais pourrait le modeler à sa guise, selon son niveau de Conscience et sa qualité vibratoire.

Ce qui revient à dire que nous sommes des Créateurs et non des créatures. L’important est que chacun en prenne vraiment conscience afin de rendre visible, dans la forme, cette distinction de point de vue.

C’est un peu la différence entre l’œuvre produite sous l’impulsion vibratoire d’un professionnel dans l’exercice standard de sa discipline, et celle émanée par un artisan d’art dont l’approche sensitive diffère dans l’intention, le geste, et le but recherché.

En physique traditionnelle, on considère qu’un système ne peut pas exister ou se maintenir en mouvement perpétuel.

La science émet le postulat selon lequel l’Energie serait nécessairement limitée et qu’il ne peut donc pas y avoir de mouvement perpétuel, se régénérant de façon naturelle et illimitée.

Pourtant, il est facile de mettre au défi, n’importe quel scientifique, ingénieur ou physicien, en l’invitant à citer ou à décrire ne serait-ce qu’un seul élément dans l’Univers, qui ne soit pas absolument perpétuel !

Les atomes, les protons dont sont animées toutes les choses, sont en perpétuels mouvement. Au plus loin que l’on remonte dans l’Histoire connue de l’Univers, pas un seul proton n’a été observé en déclin. Nous vivons donc dans un mécanisme de Création en perpétuel mouvement.

L’espace-temps n’est pas vide, il est rempli d’Energie et semble se démultiplier en multiples fractales, à l’infini.

(Ces propos sont développés par Jeshua, entre autres dans les Lettres 1 et 2, lorsqu’Il expose que chaque élément vivant, est créé et se déploie dans l’expansion illimitée du Créateur)

La fréquence d’Energie se fait de plus en plus intense, de plus en plus précise, depuis les densités visibles, jusque dans les multivers. Du plus loin que l’on puisse se référer, tout cela a toujours été en mouvement. L’Energie EST par définition le Mouvement ! La vitesse de ce mouvement s’accroît exponentiellement au niveau vibratoire. Plus l’énergie est dense, plus le mouvement est lourd et lent. Plus la Lumière s’intensifie et plus l’Energie s’allège en amplifiant le mouvement.

Le mouvement perpétuel, l’état d’Unité ou de sur-unité, sont vraisemblablement des états naturels de l’Univers et des multivers ! Toutefois, les humains n’ont pas encore été capables de s’en rendre compte, ou plus précisément, ceux qui s’en sont rendu compte ont été arrêtés dans leurs recherches et leurs applications, ou bien encore, empêchés de divulguer leurs découvertes, car la conscience archontique veut garder le pouvoir sur les masses, en ne donnant pas accès à la véritable Connaissance.

On préfère que l’homme ne comprenne pas exactement comment l’Energie fonctionne et comment Elle est transmise dans l’Univers.

Certes, cela a déjà été répété maintes fois, la conscience sombre qui a une excellente Connaissance millénaire, à la fois, de la Puissance et du détail des fonctionnements de l’Energie, mais aussi de la facilité avec laquelle, l’homme averti deviendrait libre de toute contingence matricielle, s’il se rendait conscient du Flux divin qui l’habite…, a toujours veillé à ce que les poncifs éducationnels, culturels et sociaux, soient imprégnés de faux, du détourné, en même temps que préconisés dans tous les enseignements de la conscience inversée. Ainsi se perpétue l’illusion. A force d’avoir tout calculé pour occulter les moyens de Connaître le Principe originel de la Vie ainsi que les véritables Principes fondamentaux de l’Energie Universelle, l’homme ne se rend plus compte qu’il fabrique lui-même le concret des situations de sa vie, par le seul biais de ses croyances, de son état vibratoire, de son niveau de conscience.

L’équation d’A. Einstein, bien connue « M=mc2 » signifie : la masse du système multiplié par le carré de la vitesse de la Lumière.

Cependant, cela n’explique ni ce qu’est la masse de l’Energie, ni pourquoi elle se propulse à la vitesse de la Lumière. Il en résulte que les deux extrémités de l’équation demeurent dans un flou savamment programmé.

A l’appui d’une autre équation réalisée par Nassim Haramein, on peut voir que : la masse est égale aux fluctuations du vide, à l’échelle quantique du champ de Planck (Max Planck, physicien allemand – fin du 19e et début du 20e siècle – fut notamment l’un des fondateurs de la mécanique quantique.)

Lorsque cette fluctuation du vide s’organise en oscillations de vortex, elle émet une certaine quantité d’énergie qu’on appelle masse. 

Ces équations sont clairement définies et se vérifient directement dans la physique quantique (les oscillateurs de Planck, mais aussi dans la géométrie sacrée)

On sait donc que c’est l’oscillation du vide au niveau quantique qui produit la masse. Plus prosaïquement, j’ajoute que si l’on veut monter des blancs en neige, ou réussir une mayonnaise, il faut nécessairement la force énergétique produite par le mouvement accéléré du bras.

L’oscillation du vide quantique, multipliée par la vitesse de la lumière, produit l’Energie.

Ces deux dernières remarques ne sont pas sans vous rappeler ce que Jeshua explique lorsqu’il décrit l’Energie divine produisant la forme sous l’impulsion de deux facteurs :

1) la Puissance de l’Esprit divin (l’intensité de l’oscillation du vide quantique)

2) la Puissance de la pensée ou de l’intention couplée avec l’Amour (la pensée selon qu’on se connecte avec la qualité du registre vibratoire qui l’anime, le taux de la fréquence, le niveau de conscience).

L’Amour ou Force de Vie universelle étant ici observée comme l’oscillation du vide quantique, multipliée par la vitesse de la Lumière qui produit la Force nécessaire à rendre l’Energie visible – la forme.

Il en va de même pour tout un chacun. Nous créons naturellement la qualité ou la difficulté de nos existences, suivant : 1) l’intensité avec laquelle nous propulsons nos pensées en lien ou pas avec notre Unité à la Source, et 2) la sécheresse ou l’ouverture de notre Cœur : ce qui nous engage à ne voir que la Lumière en toute chose et à la réactiver pour l’expandre, là où nous constatons qu’Elle n’est plus totalement présente.

Conséquemment, il faut donc admettre que tout système est capable de produire autant qu’il consomme et inversement. D’où les dysfonctionnements et les manques que l’on connait dans la matière, puisqu’on a appris à l’homme que l’Unité, l’Abondance et l’infinitude des choses ne pouvaient pas exister ! Puisqu’on lui a également appris qu’il dépendait des instances extérieures comme étant plus fortes que lui, capables de le manipuler, et qu’il n’aurait pas d’autre choix que de subir.

Quand on analyse en physique traditionnelle, on suppose que tout fonctionne en système fermé, limité aux paramètres que la conscience archontique a choisi de déterminer et d’induire.

On part du postulat selon lequel l’élément observé doit être perçu séparément et n’interagit jamais avec aucun autre champ d’énergie de l’univers. Alors que tout interagit avec tout le reste et tout le temps !

La fluctuation de l’Energie dans l’espace-temps, forme des trous de vers partout.

En science quantique, un trou de ver est examiné comme formant un raccourci à travers l’espace-temps. Pour le représenter plus simplement, on peut figurer l’espace-temps à la manière d’un tapis ou d’une feuille de papier, dont la surface serait pliée en rond sur elle-même.

Pour la compréhension linéaire, il faut un début, un développement, une fin, dans une dimension spatiotemporelle définie.

Tandis que selon la théorie des trous de ver, il suffit de rapprocher les deux extrémités, le début et la fin, sans passer par le plan médian, en s’exorbitant ainsi des paramètres tridimensionnels.

Si l’on observe cela d’un point de vue énergétique, la Parole de Jeshua ne discrédite pas ce qui précède. En effet, l’Enseignement christique nous invite à rehausser prioritairement notre niveau fréquentiel, avant de vouloir transformer une situation dans la matière, puisque la vibration est la substance de la forme, et qu’avant de devenir visible à nos yeux terrestres, toute matière est née d’une intention vibratoire, ou d’un aggloméra de certitudes (la pensée est une énergie) profondément inscrit dans notre signature vibratoire individuelle.

Si donc, il vous tient à cœur de réaliser une amélioration manifeste de votre vie, si vous poursuivez un objectif précis pour ce faire, vous devez inéluctablement placer votre propre état vibratoire, en adéquation avec celui du but initial visé. Les deux fréquences doivent forcément être alignées sur le même Plan énergétique, si vous voulez obtenir un résultat tangible.

En résumé, on part d’une vibration plus basse que celle du point d’aboutissement (votre rêve, votre projet), et l’on veille à la faire glisser en hauteur, jusqu’à rejoindre celle de la situation briguée.

On a donc établi la réunion du point A et du point B, sans passer la contrainte temporelle ni par l’expérience matricielle, qui généralement initient l’impatience, le doute, les questions etc… On a ici, employé la théorie du trou de ver.

J’aimerais ajouter une anecdote assez poétique se rapportant à la symbolique du trou de ver.

Un ébéniste d’art m’a récemment informée sur ce que sont réellement les trous de vers dans le bois… Contrairement à une idée-reçue, ils ne sont pas les cavités par lesquelles le ver entre dans le bois, mais bien les alvéoles par lesquelles ils s’en échappent.

Cet artisan d’art me dit « ce sont des trous d’envol » !

Le ver dans le bois, mange la matière et creuse jusqu’à former une galerie dans laquelle il sculpte sa sortie.

J’ai beaucoup aimé cette allusion, car nous aussi, lorsque grâce à l’utilisation quantique du concept des trous de ver, nous parvenons à traverser l’épaisseur de la matière pour atteindre la sortie de nos enfermements matriciels, vers de plus hautes fréquences, nous prenons notre envol !

La biologie quantique nous parle d’Univers connectés. Notre système biologique intègre la corrélation non locale entre toutes choses, hors de l’espace et du temps.

Nos cellules corporelles et l’Univers ne font qu’un, car la trame des cellules qui composent notre corps est semblable à celle de l’Energie universelle.

La nature de l’ordonnancement naturel vivant, mathématique et géométrique, se scinde pareillement en cellules, atomes, noyaux, particules, particules subatomiques etc.

Chaque structure de vie s’anime sur ce modèle.

Seuls les codes ADN diffèrent et proposent distinctement une forme, une durée, un rythme de vie dont la particularité s’applique individuellement à chaque espèce, dans chaque règne du vivant.

Parce que le « vide » quantique est l’Espace qui relie toute chose, rien n’est séparé.

Une Intelligence infinie, une Conscience « vivante » et parfaite réside en chacun d’entre nous. Elle vibre indifféremment au cœur de tous les univers visibles ou invisibles. Elle fonde, anime et sous-tend toute chose.

A l’inverse de l’esprit humain, l’Energie n’observe aucune charte éthique, quantitative ou qualitative.

La régénération permanente des atomes et particules qui éclosent et s’épanouissent en son sein, n’attendent que notre Ordre pour prendre forme dans la matière.

La physique quantique démontre magnifiquement que tous les univers sont en connexion.

Considérer tous les univers, implique que nous tenions compte de l’union des microcosmes dans les macrocosmes.

De fait, si nous évoluons dans des systèmes connectés, nos cellules habitées de la Conscience universelle, sont à l’évidence reliées entre elles.

Par conséquent, les molécules de notre système émotionnel affectent tout notre système pensant, notre système immunitaire, a fortiori notre équilibre vibratoire et inversement.

Le fait que les univers soient connectés explique que les pensées des uns affectent les pensées des autres, influençant ainsi globalement la pensée mondiale (l’histoire du 100e singe).

Il n’y a donc pas d’esprit séparé. Les émotions, les sentiments, l’imaginaire ne nous appartiennent pas en propre, mais se transmettent par résonnance limbique.

La conscience traite de la signification, de sorte que le cerveau n’est pas la source de la conscience. (Ceci est développé plus bas dans le texte)

La composition de l’être ne s’établit pas selon un modèle singulier. Tout s’entremêle, nous sommes tous dépendants les uns des autres. Tous nos systèmes sont interdépendants. D’où l’importance de s’interroger sur ce que l’on instille dans l’univers à chaque seconde, selon que nous Servons la Lumière ou bien son opposé.

Le liant de ce gigantesque patchwork, est l’Energie-Source, l’Amour.

Les croyances et les conditionnements dont nous sommes imprégnés jusqu’au cœur de nos cellules, empêchent ces dernières de s’activer sous l’égide du Principe Créateur dont elles sont nées. Car nous les avons involontairement éduquées à se polluer, à se distordre, en leur assénant des injonctions contraires à leur nature, mais propices à notre permanente auto-déprédation.

Nos éducations conjuguées aux impératifs que commande chaque société, dans une époque donnée, en demeurent les vecteurs principaux. Chacun de nos choix nous oblige à expérimenter leurs conséquences. Les uns nous portent vers la Pleine Conscience, les autres à notre perte.

Par conséquent, les atomes, les protons, les planètes, les amas, les superamas, les univers, sont tous alimentés par une seule Energie qui circule uniformément à toutes les échelles.

Cette source est la fluctuation du vide du champ quantique

En intégrant cela à la source de la masse, la source de la gravité, la source de l’Energie qui fait tout fonctionner, on peut apprendre à influer sur le vide avec la technique du vide.

On peut remanier le vide quantique pour en tirer une production énergétique à volonté.

Ces derniers propos devraient là encore vous rappeler ce que tous les messages divins indiquent : « en vous connectant à la Source, en choisissant d’appartenir et de Servir les Royaumes célestes, l’Univers vous fournit à profusion, ce que vous savez attirer à vous, selon la qualité de votre signature vibratoire ! »

Jeshua poursuit en insistant sur le fait qu’à l’Être humain-divin, tout, absolument tout est possible !

C’est aussi ce qu’Il indique en relatant l’Expérience d’Illumination qu’Il reçu dans le désert, alors qu’Il fut témoin de la manière dont est créée la Vie dans ses formes, et comment s’agglomèrent les cellules pour configurer cette forme, portant l’inclusion de tous les codes ADN spécifiques à l’espèce, au genre, de même qu’à tout ce qui est nécessaire à la perpétuation de la vie, de façon parfaite et illimitée.

Après cette initiation divine, Jeshua su clairement comment et pourquoi l’humanité se perdait en souffrances et en carences de toutes sortes. Il pensait que si chacun avait pu, comme lui, assister à la démonstration de la Vérité universelle dans la Création divine, ainsi que de la Puissance d’Amour de laquelle procèdent l’Harmonie, l’Equilibre et la Pérennité de la Vie, l’humanité, forte de cette Connaissance immuable, n’aurait plus rien à redouter, elle ne viendrait plus à manquer de quoi que ce soit.

« Je vais répandre le récit de ce que j’ai vu, de ce par quoi j’ai été transcendé… Je vais aller leur expliquer, leur montrer, et ils comprendront, et ils seront enfin heureux…” se disait Jeshua rempli de Joie et d’Espoir…

Mais bien sûr, nous connaissons la suite, l’humanité n’a toujours pas compris, toujours pas reconnu le Flux divin en elle, et n’est toujours pas épanouie dans l’Abondance de la Source, au Cœur de Laquelle, elle ne s’abreuve toujours pas (les principes matriciels de la rationalité et du pragmatisme le lui interdisent en clôturant, en obstruant les systèmes au lieu de les libérer en les échancrant).

Là où l’Univers produit des vortex à différentes échelles, comme des protons, des atomes, des planètes, des galaxies, des amas et des univers, on pourrait coupler les champs électromagnétiques au vide quantique (champs dont parle Jeshua dans les 1ere lettres christiques), et faire tourner le vide pour produire notre propre vortex : notre propre événement énergétique, afin d’en extraire une quantité énorme d’énergie, depuis la structure du vide.

Ce sont là, les propos de la physique quantique, mais en d’autres termes, il s’agit pour l’être spirituel, de connecter son cerveau à la banque de données universelle, en toute circonstance, de telle manière que le cerveau ne soit plus tenté d’aller puiser par réflexe, dans les réserves de la conscience linéaire, mais uniquement dans Celles de l’Amour divin, l’Energie Source infaillible et inépuisable.

Alors qu’on utilise cette Energie dans notre monde, elle ne s’épuise pas, mais finit par retourner au grand Tout et ainsi y perpétue le mouvement.

On n’amenuise, ou ne tarit donc rien, nulle part dans le multivers, mais on insère simplement nos propres dispositifs au milieu de la Roue naturelle ou du Flux naturel de la Structure de l’Espace, de la même manière que l’on place des turbines dans l’eau pour en fabriquer de l’énergie.

Ce qui empêche l’être humain d’insérer son propre moteur à turbines dans le grand océan de l’Amour Source, afin d’en retirer ce dont il a besoin pour cheminer dans la densité, est l’absence de Connaissance de Dieu et du fonctionnement des Univers qu’Il a créés, la carence en Foi, les conditionnements à se maintenir dans la limitation, du fait que l’être humain se laisse instinctivement gouverner par son cerveau.

Or, le mental n’est pas notre ennemi, cependant, il convient de le rééduquer et de le réorienter afin qu’il aille naturellement puiser dans un registre de Connaissances outrepassant les limites de la seule matière dont il est familier.

Comparons notre cerveau au GPS de notre voiture.

Afin de vous indiquer le bon chemin, votre GPS se connecte à une base de données préinscrites dans une carte mère où figure votre trajet. Le GPS ne décide pas à votre place, de l’endroit où vous souhaitez vous rendre, ni dans quel but vous vous y présentez. Il ne fait que vous renseigner, à votre demande, sur le meilleur moyen de vous acheminer jusqu’au point désiré. De même, un cerveau n’est pas « intelligent » et n’a pas à vous imposer votre manière d’Être, selon les critères matriciels dont vous l’avez préalablement chargés.

En l’état actuel de la conscience humaine, c’est pourtant ainsi que vous procédez : vous faites entièrement confiance à ce que votre mental contient, au lieu de le considérer simplement pour ce qu’il est, c’est-à-dire un dispositif organique dont votre enveloppe charnelle a besoin pour se diriger dans la vie avec cohérence et congruité.

En conséquence, si vous voulez puiser à la Source, il va bien falloir apprendre à votre cerveau, comment savoir vous signaliser différemment le bon itinéraire, en se connectant à une base de références située dans l’Espace divin et non plus dans les poncifs communs à la conscience tridimensionnelle.

Ainsi votre mental aura conservé la même fonction de guidance, toutefois, s’abreuvant à la Source, tout lui sera délivré à profusion, sans les limites de la compréhension égoïque ou les blocages et autres atermoiements soumis aux lois de la dualité. L’ego ne regimbera plus et ne s’accrochera plus à vous, pour tenter de vous maintenir prisonniers de son rôle dictateur, car il n’aura plus peur de perdre le contrôle. Sa fonction, au contraire, sera accrue en disposant de la Connaissance universelle.

Par ce nouveau système de pensée et d’action concerté avec l’Univers, vous-mêmes n’aurez plus peur de quoi que ce soit. Vous aurez le sentiment renouvelé de votre pleine Puissance à chaque instant, immergés dans la Présence, sans discontinuité.

Vous n’éprouverez plus les réflexes de la survie, ceux qui font que l’on s’affole, que l’on craint le pire, que l’on s’accroche, que l’on s’attache, que l’on refuse le changement et que l’on manifeste son emprise sur tout.

Dieu ne retient rien, car il Contient tout en son Amour !

Cette certitude induit d’emblée la Paix intérieure et la Sagesse dans l’Action.

Respirez dans l’Espace de Dieu et laissez alors l’Univers, Œuvrer pour votre plus grand intérêt, en vos lieux et places, là où votre part humaine n’aura jamais accès, et là où votre cerveau beugue, par manque d’outils et de moyens pour résoudre les énigmes (tous les domaines de votre vie sont concernés par cette phrase, il n’y a aucune exception, aucun cas de figure qui ne réponde à cette Vérité) 

Tous les systèmes sont des systèmes ouverts (et non fermés limités comme on veut nous le faire croire). Ils interagissent tous avec la structure du vide (la structure du vide étant vous l’avez compris, ce que l’on va appeler l’Energie Source ou l’Energie de l’Amour, ou encore l’Energie divine en langage spirituel)

A un certain niveau de conjonction au vide, c’est-à-dire, le niveau de fréquence vibratoire qui permet à un être de se connecter à la Source, on peut alors passer outre, la viscosité du champ électromagnétique terrestre. De telle manière que l’on puisse produire autant d’énergie que l’on en consomme, voire produire énormément plus d’énergie que l’on en consomme.

Bien des inventeurs par le passé avaient compris et démontré cela, mais ils ont été considérés comme fou et ont été censurés de différentes manières.

Là encore, on persuade l’être humain qu’il doit se débrouiller avec ce qu’il a, avec le peu que les autorités gouvernantes lui octroient. On l’oblige à croire que tout est limité et dépendant de ce que seule, la conscience tridimensionnelle perçoit. Car permettre le contraire, reviendrait à révéler aux hommes qu’ils sont pleinement investis de la Puissance divine, qu’ils possèdent en leur Cœur un dispositif inné de Créateurs divins, illimité.

Pour découvrir cela, retrouver sa Souveraineté autrefois déchue, et pouvoir en user dans la matière, au sein de n’importe quelle densité, l’humanité à choisi de s’incarner dans des bulles individuelles où chacun doit faire l’expérience de sa propre Puissance créatrice. En d’autres termes, comprendre que rien ne nous est imposé, que rien ne survient par hasard, que rien n’est plus fort que nous, que nous ne sommes pas obligés d’obtempérer ou d’avoir peur, car rien ne peut nous advenir sans que nous l’ayons préalablement créé dans notre esprit, consciemment ou inconsciemment.

Nous établissons des choix d’Âme avant l’incarnation. Ces choix consistent à instaurer un Plan d’Evolution sur la Terre, mais parfois, malgré tout le Chemin parcouru pour nous élever hors des tentacules de la matrice, nous sont opposés des assauts énergétiques involutifs, visant ce que j’appelle notre talon d’Achille. Les forces involutives inscrites en chacun de nous, remontent à la surface pour être transmutées. Cependant, elles ne se manifestent pas nécessairement, frontalement à nous, mais plus sournoisement, par le biais de la douleur touchant ceux avec lesquels nous entretenons un lien de forte proximité affective, ou encore par les complications déstabilisantes que ces derniers nous donnent à vivre.

De la sorte, on cherche à ébranler et à sectionner le Lien sacré qui vous unit à la Source. Evidemment, cela n’est pas possible, mais votre part humaine peut être amenée à le croire néanmoins, et c’est bien là, l’effet recherché.

Ce jeu a pour seule finalité de renforcer en nous la solidité et la fiabilité de notre Union à la Source, notre capacité à Rayonner l’Amour et la Lumière, au sein de n’importe quelle densité, tout en conservant notre Equilibre dans l’Axe de notre Energie originelle, toujours pure et indestructible. Quelles que soient les circonstances, et précisément en confrontation avec l’adversité, nous ne devrions jamais oublier notre véritable Identité, afin de nous maintenir en Harmonie, dans notre Paix intérieure et notre Sécurité indéfectible, nous sachant UN avec l’Amour divin qui nous porte.

C’est là qu’il convient de ne pas oublier non plus, ce qui a été évoqué plus haut dans ce texte, à savoir : nos vies matricielles n’existent qu’en apparence. Elles ne sont que bulles d’illusion. Nous les avons façonnées sous l’influence de l’ensemble des données avec lesquelles, depuis l’enfance, nous avons éduqué notre cerveau, en lui inculquant des réserves de programmes comportementaux, émotionnels, intellectuels, culturels, sociaux etc.

Tout ce qui nous semble si palpable et suscite en nous les émotions les plus extrêmes, n’est que l’exact reflet hologrammique de notre état vibratoire et par conséquent, la fidèle réplique de ce que nous construisons consciemment ou pas, avec les outils de notre mode de pensée individuel, selon notre niveau de conscience.

L’être humain s’est vu instruit pour ne privilégier en importance, que sa vie tridimensionnelle, afin de la réussir selon les prescriptions intellectuelles, culturelles et sociales de l’époque où il vit. Tandis qu’il est primordial de donner la préséance au fait de rester vigilants quant au niveau de notre Conscience, notre état vibratoire de chaque instant, ainsi qu’à la préservation de l’étincellement de notre Cœur dans la Présence divine.

C’est pourquoi il nous est recommandé de demeurer toujours au plus haut de notre fréquence vibratoire, afin de n’avoir à puiser que dans notre Energie créatrice originelle inaltérable et inaltérée, toujours fiable et disponible inconditionnellement, plutôt que d’agir comme la plus grande majorité de l’humanité conditionnée, sous l’impulsion des croyances, de la rigidité mentale, de la raison, de la logique humaine et des conventions normatives.

Ne vous laissez pas affaisser par les tentatives de la conscience sombre pour vous empêcher d’avancer, qu’elles soient astucieuses et insidieuses ou perverses et plus repérables. L’ombre a recours à des déclencheurs précis pour activer vos peurs, le souvenir de vos douleurs ou de vos manques passés. Il est question d’insérer le doute, l’insatisfaction, la colère, le sentiment d’impuissance chez ceux qui ont toujours répondu ainsi à la moindre menace, au moindre souffle de vent contraire, et qui ont donné du pouvoir à ce que vous appelez le mal.

En transformant la façon de penser les choses sur notre Planète, nous nous adaptons à la qualité de la nouvelle Energie et nous nous extirpons des modèles obsolètes de la conscience involutive, inscrite à dessein dans le mental humain. Tout ceci représente une alternative considérable pour le salut de nos sociétés en fréquence élevée. Nous rendons les choses pérennes au lieu de nous cantonner aux principes de la limitation dans l’esprit de la séparation.

Lorsque vous réalisez en vous cette Puissance immuable de pouvoir tout transmuter, de tout Elever dans l’Amour, vous déstabilisez, vous faites se désagréger les forces sombres qui tentaient de vous affaiblir pour mieux vous maintenir sous leur joug.

Revenons à la physique quantique. On extrait donc de l’Energie à la Source, l’Energie qui est à la base de la Création et qu’on appelle scientifiquement la fluctuation quantique du vide.

Equivalence en termes spirituels : « qui a bu à cette Source – le Flux divin ininterrompu – n’aura plus jamais soif ! »

Ce qui rappelle également que nous pouvons puiser dans notre propre creuset inconditionnel de ressources illimitées, lorsqu’on est connecté à la Source en permanence.

Poursuivons notre mise en parallèle avec la physique quantique et notons que, lorsqu’on observe la façon dont la masse est générée par le tourbillon dans la structure du champ de Planck, on voit que ce tourbillon, courbe l’espace-temps ou que la courbure de l’espace-temps est opérée par ce tourbillon.

Il est clair que la courbure de l’espace-temps, ou encore la courbure du champ de Planck, ou dit encore le tourbillon d’éther, est ce qui produit naturellement la gravité

C’est un effet secondaire de la rotation de l’espace-temps ou de la rotation du vide quantique.

Si l’on est capable de se coaliser au vide quantique, c’est-à-dire être capable de ne puiser que dans notre Energie originelle pure, et qu’on y produit des tourbillons artificiels (on informe notre Energie originelle, en corrigeant la courbe erronée de nos savoirs tridimensionnels), on peut alors réagencer notre propre champ gravitationnel

« On peut générer notre propre masse… » affirme N. Haramein. Démonstration et conclusion conformes à ce qui est révélé dans les Lettres christiques : la vibration est la substance de la forme

Le contrôle de la gravité est par conséquent essentiel pour toute société dans l’Univers qui souhaite se transformer en une société spatiale, ainsi que le sont les sociétés de nos fratries galactiques : ce vers quoi nous nous dirigeons inéluctablement.

Toute matière, en termes vulgarisés, devrait alors dans les prochaines décennies, être produite par l’Energie naturelle de la structure du vide. Autrement dit, tous les Êtres qui vivront sur la Nouvelle Terre, sauront instinctivement puiser à la Source en toute circonstances et seront ainsi comblés à l’Infini, en tous domaines.

Ce qui revient à comprendre que dans un temps relativement proche, l’humanité bénéficiera de toutes les formes d’énergie en libre accès, afin d’alimenter gratuitement et perpétuellement, tout ce qui aujourd’hui dans nos vies quotidiennes, nécessite un approvisionnement tarifé, auprès des Systèmes prédateurs en vigueur.

On a longtemps, beaucoup trop longtemps considéré l’Energie universelle comme une énergie exotique alors qu’il n’en est rien, Elle est le fondement de toute Création, ce qu’on appelle le TOUT ou encore le UN, et mieux encore l’Amour, l’Energie de Vie, la Conscience universelle, l’Intelligence divine.

Cette Energie est partout et en tout. Elle produit tout ce qu’on voit, tout ce qui EST.

Très peu de personne prennent conscience qu’il faut faire une priorité de cette approche dans notre monde. Car très peu comprennent qu’ils créent littéralement leur vie, à partir de l’Energie qui les anime et des perspectives qui en découlent. Au contraire, un grand nombre pense que les situations proviennent de l’extérieur et qu’il faut soit s’y adapter, soit lutter contre. Mais personne ou trop peu de personnes savent qu’il suffit d’aller concrètement s’abreuver à notre Essence divine et ne plus rien entreprendre d’un point de vue matriciel.

C’est pourquoi tous les éveilleurs de Conscience devraient s’unir pour faire évoluer ce type de compréhension, cette façon d’aborder toute chose de la vie.

L’intégration de ces mises en Lumière, permet aussi d’agir sur la connexion entre les cellules, de telle manière que la structure de la géométrie des cellules et l’arrangement des cellules dans la structure biologique, restent cohérents, en minimisant les effets de l’entropie (fonction exprimant le principe de la dégradation de l’énergie, l’affaiblissement des ressources et des vibrations).

Cela rendrait également harmonieuse l’interaction avec l’eau, sans laquelle aucune vie n’est possible, constituant de la sorte, une application directe dans le réordonnancement de notre corps, avec les fluides interstitiels. Le liquide céphalorachidien, se maintiendrait alors idéalement, à un niveau élevé de cohérence, évitant ainsi la dégénérescence programmée dans nos cerveaux.

Tout ceci peut considérablement changer la structure de nos sociétés à tous les niveaux, y compris au niveau financier. L’argent, rappelons-le, est essentiellement de l’Energie, un vecteur vibratoire.

De fait, la société planétaire pourrait passer d’une société basée sur la rareté à une société fondée sur l’abondance. Abondance d’Energie et donc Abondance de ressources en tous domaines, associée au contrôle de la gravité (interaction avec l’Energie Source, le vide quantique et la Connexion permanente à la Source de la Vérité)

Pour conclure, il s’agit de savoir extraire de l’Energie à partir de la structure du vide, quelles qu’en soient les expérimentations qui en résultent et la nature des contextes dans lesquels on se situe. Il suffit de réaliser comment la masse est formée (souvenez-vous de l’expérience de Jeshua dans le désert).

Puisqu’on pense que la gravité est le résultat de la courbure de l’espace-temps, provoquée par la masse, on peut la connecter à l’espace-temps et la faire tourner (on retourne là au principe des trous de ver).

On peut comparer cela à un plasma à très forte énergie, tournant à une vitesse proche de la vitesse de la lumière, courbant l’espace-temps. En contrôlant cette courbure, on peut emmener n’importe quoi dans la direction souhaitée. Cela revient à expliquer comment informer notre Energie pure et non notre mental, afin de manifester à volonté ce dont nous voulons agrémenter notre monde.

On utilise la courbure de l’espace-temps pour l’orienter dans la direction voulue.

Tout dépend alors de la fréquence du système émetteur de cette direction, c’est-à-dire de la fréquence vibratoire de l’être vivant qui émet une intention.

Le but de vos vies dans la forme est de trouver votre véritable Identité, votre appartenance au Tout, hors de l’état de conscience matriciel et de la séparation illusoire qui vous a été enseignée.

Dans chacune de vos cellules, née de la Lumière, s’opère la rotation d’un noyau atomique. La physique quantique le démontre parfaitement.

La vibration du niveau de conscience de vos pensées, de vos émotions et de vos actes, affectent sans cesse cette rotation. Il en va de même pour les pensées et les actions de la conscience de masse qui également interfèrent sur la rotation de la Planète et des Univers. Inversement, les Etoiles et tous les éléments de l’Univers, jouent un rôle prépondérant dans la rotation des atomes de vos cellules.

Dans le champ unifié de la Conscience, il y a un nombre incalculable de variations et combinaisons énergétiques. Par conséquent, l’être humain se trouve toujours à œuvrer au-delà de la forme humaine, uniquement au niveau multidimensionnel, dans le vide quantique, qui n’est autre que l’Energie de Dieu, la Conscience suprême. Encore faut-il qu’il s’en rende conscient pour en être vraiment, tout à la fois l’acteur et le metteur en scène.

Rien n’est à regretter car rien n’a été accompli de travers. Tout avait un sens, même si cela n’était pas immédiatement compréhensible, même si les apparences pouvaient tromper.

Chaque parcelle, chaque souffle de nous, appelle à boire à cette Source unique de la Création, même si l’appel est détourné ou confusément présenté.

Nous sommes Connus, Guidés, Protégés, Sécurisés, Comblés chaque seconde de notre vie, encore faut-il que nous nous soyons nous-mêmes reconnus dans notre Appartenance à la Source. Dans le cas contraire, nous sommes guidés par les lois matricielles auxquelles obéit notre cerveau.

Pourtant, l’Amour est patient, il attend jusqu’à ce que l’Être profond en chacun le rejoigne, et le Reconnaisse en son Cœur. Quelle que soit la dimension au sein de laquelle nous entendons Evoluer, qui que nous soyons, nous sommes néanmoins inconditionnellement Aimés au-delà de toute mesure linéaire.

Transmis par Arwen de LA REAULT
https://www.facebook.com/FrequencesCelestes/
https://www.youtube.com/channel/UCiS5NfKeXmZSTgVSAv79Xbg

Pour contacter Arwen de LA REAULT : arwen.delareault@gmail.com

[NOTE] C’est avec une grande Joie que nous vous proposons le dernier livre d’Arwen de LA REAULT “FRÉQUENCES CÉLESTES” dont vous pouvez voir la présentation ci-dessous.

Présentation du livre “FRÉQUENCES CÉLESTES”

Canalisé et Envoyé par Arwen de LA REAULT pour publication sur Accueillir la Conscience Divine

Partagé par : https://consciencedivine.com

Print Friendly, PDF & Email
Étiquettes




Soutien au site

Ce site ne peut fonctionner sans votre aide. Merci pour votre soutien.

Je soutien ce site