Canalisations

Saul : VOUS ÊTES AMOUR ! Il n’y a rien d’autre

L’amour de Dieu pour l’humanité, pour toutes Ses créations, est bien au-delà de votre capacité à le comprendre ou à l’envisager parce qu’il est infini !

La Mère/Père/Dieu, la Source, l’Amour est infini, ce qui signifie qu’il n’y a rien qui le dépasse. C’est L’état, le seul état d’Existence que tout ce qui est conscient habite éternellement. Vivre en tant qu’êtres limités dans une forme qui n’a aucun sens, parce que partout dans votre vie vous expérimentez constamment la limitation sous une forme ou une autre, cela semble être un aspect permanent du rêve ou de l’illusion, et c’est le cas ! Même si, dans la forme, vous semblez l’avoir traversée ou l’avoir dépassée, vous en rencontrez une autre. Cependant, dans la Réalité, dans la Présence éternelle de Dieu, il n’y a pas de limites, il n’y a qu’une infinité sans limites dans laquelle Tous expriment leurs capacités créatives infinies dans un état de Joie constante. C’est ce que Mère/Père/Dieu EST, une expression infinie et toujours continue et sortante de l’Amour qui embrasse toutes ses créations !

Embrassés par l’Amour, vous êtes l’Amour, chacun et chacune sans aucune exception. Dans l’illusion, cependant, il vous semble souvent que l’Amour/Dieu ne peut pas être présent. Sinon, comment pourrait-il y avoir autant de haine, de conflits, de douleur et de souffrance à travers le monde ? Lorsque vous regardez en arrière dans les profondeurs de l’histoire enregistrée, il semble que vous ne voyez que la même chose, cela semble illimité, en fait sans fin. Pourtant, au plus profond de vous-mêmes, vous sentez qu’il doit y avoir un Dieu d’amour, et même si vous choisissez de ne pas reconnaître cette possibilité, la grande majorité d’entre vous passe une quantité incroyable de temps à chercher l’amour, parce que vous savez profondément qu’il n’y a rien d’autre, et que vous êtes extrêmement fatigués d’en être séparés. Lorsque vous rencontrez l’amour pour la première fois dans une relation, vous êtes époustouflé, car il dépasse tout ce que vous auriez pu imaginer. Et puis, peut-être, quelqu’un vous trahit. Cela vous conduit probablement à un état de méfiance et de ressentiment.

Néanmoins, malgré la douleur que vous avez subie, vous continuez à chercher l’amour parce que vous êtes l’Amour, et c’est ce qui manque dans l’état de séparation que vous expérimentez en tant qu’être humain dans la forme. Même lorsque vous êtes “amoureux”, vous avez le sentiment qu’il y a beaucoup plus que ce que vous vivez réellement, aussi beau et dévorant que cela puisse être. La réalité est l’Amour qui s’exprime sans limite et éternellement, et c’est ce que vous recherchez tous – l’Amour sans limite pour vous-mêmes – et dans les limites de vos vies dans la forme, cela semble inaccessible. C’est parce que vous avez fermé votre conscience au fait que c’est ce que vous êtes. Vous n’avez pas besoin de le chercher à l’extérieur de vous, dans les autres ou dans le monde, car il est en vous dans sa magnificence la plus totale, à chaque instant de votre vie. Tout ce que vous avez à faire, c’est d’accepter que c’est ce que vous êtes, et de l’offrir librement dans chaque interaction avec les autres, même si votre sens de l’action est rempli de doutes. Lorsque vous n’offrez que l’Amour, vous vous apercevez que vous le recevez en même temps que vous l’offrez, parce qu’il est dans un état constant de flux dans des directions infinies. Lorsque vous choisissez de ne pas l’offrir, vous bloquez très efficacement son flux constant à travers vous, et vous vous sentez alors mal aimé et non aimable.

Par conséquent, permettez-vous de croire que l’Amour est votre nature, en dépit de vos doutes, et plus vous le ferez régulièrement, plus vous éprouverez le sentiment d’aimer et d’être aimé, jusqu’à ce que cette croyance s’effondre, emportant avec elle vos doutes. Lorsque cela se produira – et cela se produira – vous découvrirez que vous savez que vous êtes l’Amour parce que vous pouvez le sentir, et qu’il n’y a rien d’autre que vous pourriez être, et qu’il n’y a rien d’autre que vous désirez ou dont vous avez besoin parce que c’est ce que vous êtes, éternellement. Vous et votre Père êtes Un, vous l’avez toujours été et vous le serez toujours.

Cessez donc de bloquer le flux de l’Amour à cause de vos doutes et de vos peurs, et permettez-vous – vous avez et aurez toujours le libre arbitre – de connaître et d’honorer votre vraie nature en tant qu’Un avec Dieu. Lorsque vous ferez cela, toute votre expérience de vie changera miraculeusement, vos jugements négatifs sur vous-même et tout sentiment d’indignité tomberont, et vous découvrirez que vous n’avez plus besoin de vous comparer aux autres parce que vous vous acceptez totalement et complètement tels que vous êtes.

Il est vrai qu’en soi, les êtres humains ont des défauts et font des erreurs, c’est un aspect de l’être humain et de suivre les conseils de vos egos qui vous encouragent toujours à croire que vos émotions sont valables et justifiées parce qu’elles sont ce que vous êtes. Mais les émotions ne sont que des émotions, et vous pouvez apprendre à les remettre en question au fur et à mesure qu’elles se présentent, plutôt que d’agir en fonction d’elles comme si elles étaient ce que vous êtes, votre identité. Les émotions surgiront tant que vous serez dans la forme, mais elles ne sont pas ce que vous êtes, pas plus que ne l’est la douleur que vous ressentez lorsque vous vous blessez ou que vous êtes malade. Elles attirent simplement votre attention sur les choses auxquelles vous devez veiller pour maintenir la santé et le bien-être de votre corps. Elles ne vous donnent pas de raisons valables de blâmer les autres ou Dieu pour la douleur ou la souffrance que vous subissez, à moins que vous ne soyez physiquement attaqué. Dans ce cas, la réponse pratique consiste à s’éloigner de la situation au lieu de s’y opposer avec colère et violence, que ce soit par la voix ou physiquement. Le conflit ne résout jamais le conflit, et votre longue histoire humaine le démontre très clairement.

Je le répète : VOUS ÊTES L’AMOUR ! Il n’y a rien d’autre. Permettez-vous de vous concentrer sur la profonde connaissance intérieure que chacun d’entre vous possède et qui vous le confirme. Tous les doutes, les angoisses, les jugements négatifs et la honte viennent de vos egos qui vivent constamment dans la peur parce que c’est leur nature et leur but, et c’est complètement invalide. Lorsque vous avez choisi d’entrer dans l’illusion, vous avez créé vos egos pour vous protéger des dangers apparents que la vie dans la forme vous ferait courir. Leur seul but était de s’occuper de vos besoins corporels afin que vous puissiez suivre les chemins spirituels remplis d’amour que vous aviez planifiés pour vous-mêmes avant de vous incarner. Ils peuvent faire cela extrêmement bien, si bien que la plupart d’entre vous en sont venus à leur faire entièrement confiance et leur ont donné le pouvoir de prendre des décisions pour vous, mais pour cela ils n’ont ni la capacité ni la sagesse. Il est temps de les déposer et de faire confiance à vos cœurs qui sont, tout comme chacun d’entre vous, éternellement dans la Présence divine et à l’unisson avec Mère/Père/Dieu.

Par conséquent, lorsque vous vous rendez dans vos saints sanctuaires intérieurs au moins une fois par jour, rappelez-vous que, malgré tous les doutes sur votre capacité à être en Présence de Dieu auxquels vous pouvez vous accrocher, vous êtes éternellement Un avec Dieu, la Source infiniment aimante de votre existence éternelle, dont la séparation, même pour le plus bref des moments, est complètement au-delà des limites du possible.

En vous rappelant fréquemment cette Vérité divine, vous ferez l’expérience d’une prise de conscience qui vous conduira à une profonde connaissance intérieure de ce qui est effectivement vrai. Vos doutes et vos jugements négatifs commenceront à se dissoudre, et vous vous trouverez de plus en plus en paix et dans un état d’acceptation de soi, alors que votre connaissance intérieure profonde de l’Amour infini et éternel de Dieu pour vous s’établira fermement dans votre conscience.

Avec beaucoup d’amour, Saul.

Canalisé par John Smallman

Traduit et partagé par : Accueillir la Conscience Divine : https://consciencedivine.com

Source :

Print Friendly, PDF & Email
Étiquettes




Soutien au site

Ce site ne peut fonctionner sans votre aide. Merci pour votre soutien.

Je soutien ce site