Canalisations

Un Message aux Porteurs de Lumière – Bouleversement Émotionnel

IMPORTANT : Dans le premier message du Voyage de l'Ascension, El Morya a clarifié un point important :
"Toute personne qui n’a pas terminé le Voyage du Pardon ne peut pas faire celui-ci. Vous devez le terminer avant de commencer celui-ci. Le choix vous appartient toujours. Si vous pensez pouvoir faire les deux en même temps, nous ne nous y opposerons pas. C’est votre décision. Et, à chaque décision, il y a toujours un résultat."
À l'origine, j'avais publié le voyage du pardon sur Messages Célestes. Le site étant fermé présentement, je vais publier ces messages ici sur Accueillir la Conscience Divine à partir du lundi 10 Juin.
Avec tout mon Amour... Bernard

La guidance de cette semaine des Maîtres Ascendants, des Galactiques, des Éléments de la Terre, des Aînés des Fées, des légions Angéliques, des Archanges et d’autres Êtres Divins connus sous le nom de Collectif :

Bonjour, mes chers amis ! Nous sommes très heureux de pouvoir parler avec vous aujourd’hui.

Aujourd’hui, notre auteur a quelques questions concernant la gestion des symptômes de l’Ascension qui affectent les émotions, et en particulier le bouleversement émotionnel que tant de personnes ressentent en ce moment.

Sachez que les énergies intégrées ici s’étendent à chacun d’entre vous, et qu’elles se calibreront sur votre chemin de vie individuel, pour soutenir votre bien supérieur.

COR : Mes amis, il y a tant de choses à guérir en ce moment.

Moi-même et beaucoup d’autres avons eu des prises de conscience et des aspects plus profonds d’anciens problèmes récemment, et ils ont révélé une toute autre couche de blessures ou de vieilles programmations qui doivent être envoyées dans la Lumière.

Nous ne pouvons pas emporter tout cela avec nous dans la cinquième dimension !

Nous en avons terminé avec cela.

LE COLLECTIF : Nous dirions que même si ces moments peuvent sembler désagréables et difficiles à supporter, ils sont en quelque sorte de l’or pur.

Ce sont les dons de ces nouveaux codes de Lumière qui se déversent maintenant.

Nous pouvons aider ceux qui en font l’expérience à voir ces moments où de vieux traumatismes surgissent, d’une manière qui soutienne vos chemins.

Et leur beauté est indéniable.

COR : Pour les personnes physiques, ces sentiments et ces souvenirs sont très sombres et parfois difficiles à affronter.

J’ai reçu de nouvelles prises de conscience sur les abus sexuels que j’ai subis dans mon enfance, par exemple, et je ne peux pas être la seule à en comprendre plus clairement les effets.

Ces schémas énergétiques sont profondément enfouis dans la psyché, mais avec ces énergies, tout est révélé.

Pour la plupart des gens, il n’y a rien de mal à penser aux escrocs du gouvernement et d’autres structures “d’autorité” qui se font passer les menottes.

Cette partie de l’arrivée de la 5D est gratifiante. Mais personne ne veut voir encore une autre couche de sa perte personnelle et de son angoisse.

J’ai traité les souvenirs d’abus depuis qu’ils sont apparus pour la première fois en 1995. Cette nouvelle couche semble s’inscrire dans la programmation sombre que les enfants reçoivent de l’ancienne matrice, dans laquelle l’agresseur est connecté à quelque chose de bien plus sombre que ce qu’ils savent.

Ils vivent dans l’inconscience et sont également programmés, ce qui les pousse à agir de la sorte.

En particulier lorsque l’abus provient d’un membre du clergé, comme cela a été le cas dans ma situation, bien que d’autres situations s’appliquent également.

LE COLLECTIF : Vous voyez donc la dernière partie de l’énigme, ou presque, à savoir que la libération de l’âme des nombreux pièges qui lui sont tendus dans la vie terrestre consiste souvent à emprunter le chemin le plus sombre.

Une dernière fois, dans de nombreux cas.

C’est une chose à laquelle votre propre curiosité vous a conduit.

Et votre propre karma, diront certains.

COR : Ce qui ne fait qu’empirer les choses, d’une certaine manière !

LE COLLECTIF : Et pourtant, cela donne aussi un aperçu non seulement de ce que vous êtes venus achever et libérer, mais aussi de ce que vous êtes venus aider à dissoudre dans la vie terrestre.

Toi et des millions d’autres personnes maltraitées en tant que bébés, enfants ou adolescents. Et des millions d’autres abusés à l’âge adulte.

Vous êtes venus ancrer la Lumière dans l’un des aspects les plus sombres de l’ancienne Terre, alors qu’elle était sous le contrôle de ce que l’on appelle les sombres Satoniens* – ceux qui ont envahi la planète, se sont couronnés souverains et ont passé des contrats avec certaines des forces les plus basses de cet Univers.

Si vous vous trouvez ces jours-ci dans un dilemme ou dans une situation inconfortable, ma chère, – et vous avez affronté bien pire, puisque vous avez déjà traversé ces mers – pouvez-vous imaginer ce qu’ils traversent ?

COR : Ils ont tracé leur propre chemin et doivent maintenant l’emprunter. C’est la décision qu’ils ont prise en toute liberté.

Ils se sont accordé beaucoup plus de libre arbitre qu’ils n’en ont jamais accordé à nous, les humains. Ils nous ont programmés pendant si longtemps, probablement pendant des millénaires.

Et dans le monde moderne, cela n’a fait qu’empirer, avec tant de formes de destruction armée, plus l’hypnose des médias.

Et maintenant, ils veulent nous imposer l’intelligence artificielle.

LE COLLECTIF : Ce dernier point est une autre discussion, pour un autre jour.

Vous m’avez d’abord demandé comment gérer les prises de conscience plus profondes qui se produisent maintenant – les couches qui se manifestent à la suite d’une forme de traumatisme ou d’une autre, subies dans cette vie ou dans d’autres vies terrestres.

Cela inclut les abus sexuels et physiques, auxquels peu ont échappé complètement, car presque tous ont été des hommes et des femmes.

Certains, alors qu’ils sont en phase de pré-incarnation et qu’ils écrivent leur plan pour leur prochaine vie terrestre, choisiront de se laisser abuser pendant de nombreuses vies terrestres, encore et encore, pour ce qu’ils en apprendront à un niveau plus élevé.

COR : Ce qui m’étonne, car une fois sur Terre, nous constatons que l’équation n’est pas si simple !

Dans l’air raréfié des hautes sphères, nous esquissons une nouvelle incursion dans la vie terrestre, comme s’il s’agissait d’une expérience passionnante.

Puis nous arrivons ici, et bam – la réalité nous frappe, dans un environnement dense et impitoyable où, selon beaucoup, seuls les fous s’aventureraient volontiers.

LE COLLECTIF : Comme tant d’autres, tu as choisi cette voie plus difficile. Tu n’es pas une jeune âme.

Il y a beaucoup, beaucoup de vieilles âmes sur la Terre maintenant.

COR : Cela prouve que je suis folle.

LE COLLECTIF : Tu n’a pas encore demandé quelle était la beauté, dont nous avons parlé il y a quelques instants – la beauté qui réside dans ces terribles expériences perpétrées contre les plus innocents d’entre vous.

COR : Une partie de moi a envie de dire : “Parce qu’il n’y en a pas”.

Vous savez que tant de personnes ont subi une grande fragmentation de l’âme et une perte de l’essence de l’âme, après avoir été abusées de cette manière.

Des millions de survivants se sont sentis d’autant plus interpellés ces derniers temps qu’ils ont vu dans les médias les images d’un célèbre agresseur et de sa victime, qui est maintenant une survivante triomphante.

Nous avons entendu les détails de la façon dont cette femme a été abusée.

Cela s’est passé il y a des années, mais les souvenirs sont toujours présents en nous. La psyché et l’esprit n’ont pas de “passé”.

LE COLLECTIF : Le chemin devient alors celui de la détermination à rencontrer cet aspect supérieur qui n’est pas fragmenté, mais qui vit au-delà des événements de toute vie terrestre, aussi terribles soient-ils.

COR : Je sais que beaucoup ont souffert bien plus que moi – j’ai eu quelques agresseurs très directs dans ma vie, et beaucoup d’indirects.

Et les enfants qui sont victimes de la traite dans les réseaux pédophiles n’ont que l’embarras du choix. Souvent, ils ne vivent pas très longtemps en captivité.

LE COLLECTIF : Vous priveriez-vous du chemin de celui qui rit, dans la joie, la gratitude, l’appréciation totale et l’expression créative, parce que vous avez peur que ce soit trop pour lui, tout ce bonheur ?

COR : Non. Et je sais ce que vous direz ensuite.

LE COLLECTIF : Oui, en effet !

Vous ne les détourneriez pas de cette joie, et vous n’essaieriez pas de réorienter leurs pas. Vous êtes en faveur des moments de triomphe pour tous, et c’est très bien.

Mais aussi, les moments sombres – les moments donnés à l’ombre et à la perte de connexion au chemin supérieur, à cause d’un traumatisme – cela est aussi sacré pour le chemin.

Parce que vous l’avez choisi.

COR : Tout cela se résume au libre arbitre ?

Imagine la Tour de la Paix, dans la baie de Kollafjörður, près de Reykjavík, en Islande.

LE COLLECTIF : C’est une question d’évolution.

C’est également le libre arbitre et le droit de grandir et d’expérimenter comme l’âme et le moi supérieur l’entendent.

L’âme et le moi supérieur ne sont pas identiques, mais ils travaillent en tandem.

Votre âme et votre moi supérieur, ainsi que ceux de la femme dont vous parlez, qui a en effet choisi de prospérer dans cette vie, ont choisi de connaître les sommets qui viennent après les grandes dépressions.

Cela ne vous est pas refusé, quelles que soient les prises de conscience qui vous visitent aujourd’hui ou qui vous visiteront un jour.

COR : Pourtant, lorsque nous nous trouvons dans les hautes sphères et que nous décidons de ce que nous allons vivre, nous ne savons jamais à quel point ce sera mauvais !

LE COLLECTIF : Rappelez-vous d’abord que, dans les royaumes supérieurs, vous êtes au-dessus du dualisme bien/mal qui a troublé la vie sur Terre pendant des millénaires.

Il ne vous vient pas à l’esprit que ce qui est appelé sombre ou mauvais sur le plan terrestre ne vous est d’aucune utilité en termes de croissance de l’âme. Bien au contraire.

COR : Néanmoins, très chers, nous en avons assez ! Il y a eu trop d’ombre sur cette planète, pendant trop longtemps.

Je ne parle pas de mes propres vies terrestres. Je parle de tous les nombreux enfants vendus chaque jour comme des objets, dont beaucoup ne survivront jamais à ce supplice.

LE COLLECTIF : Permettez-leur de suivre leur chemin.

Vous ne pouvez pas connaître la puissance de leur Lumière, ancrée dans tant d’aspects de la matrice qui se dissout rapidement, de manière à mettre fin à cette structure éthérique pour tout l’espace-temps.

Vous ne pouvez pas non plus connaître la véritable origine de leur âme, ou leur intention d’âme, ou les contrats de groupe d’âme, et l’assistance qu’ils apportent (depuis de nombreux endroits différents de cet Univers) sur la planète.

C’est aussi votre Ascension. N’en doutez jamais, même si vous les pleurez certains jours.

Nous sommes tous – au sein du Commandement Ashtar et au-delà – en train d’aider les Terriens à dissoudre ce qui reste de l’ancien ordre.

Pourtant, l’humanité a exigé de nous que ce soit le travail de l’humanité, dans l’ensemble, et non le nôtre.

Cela a été le chemin le plus difficile à suivre pour vous tous, mais c’est un chemin sacré, et nous le respectons.

Sachez que nous pleurons avec vous de nombreux jours, mais ne doutez jamais que vous tous, dans la Lumière, avez gagné ce grand combat.

COR : Merci, mes amis. Votre amour rend possible notre voyage.

LE COLLECTIF : Et votre présence ici, à tous, rend possible non seulement une grande partie de notre propre voyage, mais aussi la libération de toute une planète de basse dimension.

Une telle tâche n’a jamais été entreprise dans votre univers, et nous nous inclinons devant vous avec un profond remerciement pour tout ce que vous faites, vous qui êtes nos amis et notre famille !

Et comme toujours, vous n’êtes jamais seuls.

Namaste!

Canalisé par Caroline Oceana Ryan

Traduit et partagé par : Accueillir la Conscience Divine : https://consciencedivine.com

Source : https://www.ascensiontimes.com

Print Friendly, PDF & Email

Devenez Membre

Inscrivez-vous et...
- Éliminez les publicités
- Recevez des messages exclusifs

Je m'inscris

Soutien au site

Ce site ne peut fonctionner sans votre aide. Merci pour votre soutien.

Je soutien ce site