Canalisations

Ashian : Pré-choc et Post-choc

Ashian : Bien-aimés porteurs de lumière, et tous ceux qui résonnent avec ces mots, nous vous saluons, alors que vous entrez dans la période la plus tumultueuse de l’histoire de l’humanité.

Nous souhaitons parler des ondes de choc qui se répercutent déjà sur votre psyché collective, alors que l’ancienne structure s’est effondrée et que la nouvelle n’est pas encore révélée. Non seulement les énergies chargées négativement ont été délogées et cherchent activement de nouvelles “maisons” – elles recherchent l’énergie négative de la douleur, de la peur, de l’anxiété, du stress pour s’en nourrir – mais la psyché collective humaine sait que le moment est venu pour la fin de la partie. Ils ne le reconnaissent peut-être pas, mais le choc de la chute de la cabale et de ses structures dépendantes est si profond que tous le ressentent, même s’ils ne sont pas conscients que c’est ce qui accroît leur anxiété.

Jennifer : Oui, c’est exactement ce dont je voulais parler avec vous. Ces derniers jours, j’ai été extrêmement consciente des sentiments profonds que quelque chose ne va pas du tout ; il y a une énergie que je ne connais pas qui se déplace à travers moi et qui me rend exceptionnellement mal à l’aise – j’ai des vertiges, des palpitations, des nausées – et j’ai aussi des images ou des sentiments de personnes qui pleurent de terreur. Je n’exagérerais pas en disant que ma tête ressemble à un film d’horreur en ce moment.

A : Oui, nous sommes conscients que ce que vous vivez et décrivez résonnera avec beaucoup de travailleurs énergétiques et d’empathes qui ont atteint une vibration leur permettant de travailler pour le bien collectif. La première chose à faire est de reconnaître ces sentiments. Reconnaître, c’est voir (ne pas fermer les yeux, ne pas se laisser influencer), cela permet de canaliser l’angoisse et ce qui est reconnu est dissipé.

Si beaucoup ne sont pas conscients des changements qui s’opèrent en coulisses, leur âme, elle, est consciente. Le délai de mise en œuvre de l’événement d’éveil vise en partie à donner à la psyché collective le temps de prendre conscience de ce qui s’est passé. Cette préparation se fait inconsciemment, la certitude que le mal est vaincu et que les anciennes structures s’effondrent à l’heure où nous parlons. Il y a aussi les clés que chaque être connaît pour se frayer un chemin à travers cette période et refaire sa vie d’une manière qui résonne avec son soi supérieur.

J : C’est donc une sorte de préparation inconsciente ?

A : Oui, c’est une bonne façon de le décrire.

J : Et comment faisons-nous face à la situation ? Comment aidons-nous les autres à s’en sortir ?

A : La première chose à vous rappeler est que plus le travail énergétique est subtil, plus il est efficace. Nous voulons dire par là que l’énergie travaille à partir du subtil – psychique, émotionnel, mental – jusqu’à l’expression physique dans votre corps, à travers les symptômes que vous décrivez.

Envoyer la flamme violette vers les sentiments et les images qui surgissent est une façon d’atténuer le degré de gravité avec lequel cela se produit. Demander à un être divin, à un maître ascendant ou à des anges de transmuter les énergies inférieures est un autre moyen. La prière aide énormément lorsqu’elle vient du cœur. Ce ne sont là que quelques moyens de travailler sur les énergies subtiles.

Vous devez également prendre soin de votre corps, car ces pensées et ces sentiments se répercutent sur votre forme physique. Ces actions – et il vous est rappelé de créer votre propre “menu” de solutions de soins personnels, du yoga à la méditation en passant par les bains, la danse et le dessin – ancreront les sentiments d’équilibre dans vos corps et pour la collectivité.

Notre dernier point est le suivant : il n’est pas nécessaire d’être parfait, de traverser cette période en parfait équilibre. Ce serait une distorsion. Tout le monde devra faire face et gérer certains aspects du choc et de la douleur, comme cela a été décidé avant l’incarnation avec votre soi supérieur. Alors, suivez votre processus du mieux que vous pouvez. Nous n’attendons rien de vous, pas plus que votre soi supérieur. Il n’y a pas de classement, pas de “bien” ou de “mal”, il y a simplement le fait d’être et de faire de son mieux à chaque instant, armé de la certitude que vous sortirez de ces “feux de l’enfer”, et que vous et l’humanité serez transformés à jamais, comme un phéonix qui renaît de ses cendres.

J : Merci Ashian.

A : Nous sommes avec vous, vous tous. Faites appel à nous et nous serons là pour vous réconforter.

Canalisé par Jennifer Crokaert

Traduit et partagé par : Accueillir la Conscience Divine : https://consciencedivine.com

Source : https://jennifercrokaert.com

Print Friendly, PDF & Email




Soutien au site

Ce site ne peut fonctionner sans votre aide. Merci pour votre soutien.

Je soutien ce site