Canalisations

Dame Hagar : Apprendre de la vie !

Je suis Hagar et je suis très vieille. J’ai vécu de nombreuses vies sur Terre et toutes mes expériences constituent ma sagesse.

Il y a longtemps, j’ai vécu en tant qu’épouse de quelqu’un et j’ai appris ce que c’était.

Mais j’ai aussi vécu de nombreuses autres vies, comme je l’ai dit, et l’attention peut devenir un peu : hors sujet ?

La question est la suivante : qu’est-ce que j’apporte avec moi quand je pars ?

Lorsque je quitte la vie d’épouse d’un homme connu et que je retourne au paradis, que me reste-t-il ?

De ce que j’ai appris sur l’amour, la compassion et la gratitude envers la vie elle-même.

La vie n’est pas un jeu ou un défi pour vaincre quelqu’un d’autre, ou pour amasser le plus d’or possible.

Lorsque nous partons pour aller au ciel, nous retournons dans notre maison éternelle.

Au paradis, nous savons ! Nous savons que l’amour est la seule énergie qui soit éternelle. Et nous savons qu’aucune sagesse sur terre ne peut être achetée avec de l’argent.

Aucune sagesse céleste ne peut non plus être trouvée en contrôlant les autres. Ou en abaissant le rang des femmes, d’ailleurs.

La vérité absolue est que les hommes qui ont besoin de contrôler les femmes ne sont pas des hommes du tout. Ils n’ont pas cette vision importante que les femmes sont, SONT réellement.

Les femmes sont des petites copies de la Terre Mère et sont totalement essentielles à toute vie.

Un homme qui a besoin de contrôler et de maîtriser une femme pour acquérir de la force ou du pouvoir manque en fait d’âme. Un homme qui n’a pas d’âme ne peut pas entendre la voix sacrée et aimante d’un Dieu ou d’une Déesse.

Un arbre dont une branche est pourrie doit être coupé pour ne pas nuire à l’arbre tout entier. L’arbre est un être vivant et seul l’amour peut le faire survivre. Seuls de bons soins peuvent le faire vivre.

Parfois, un arbre manque d’eau et les branches tombent d’elles-mêmes parce qu’il est trop sec.

La foi est comme l’eau, une bonne foi est un liquide qui est essentiel à la vie elle-même. Pour la vie elle-même, il faut un équilibre, un bon équilibre toujours.

Dans une relation entre une femme et un homme, il doit y avoir un bon équilibre et une bonne foi, sinon il y aura une sécheresse et la relation manquera d’énergie pour continuer.

La Terre, notre chère planète, est une femme avec un utérus, et cela a été une menace pour certains hommes, en particulier les hommes des églises religieuses. Ils savaient que les femmes sont de petits utérus de la Terre, de petits graals, qui peuvent porter la vie, porter des enfants.

Certains hommes dans la religion veulent opprimer les femmes, pour leur faire oublier combien elles sont importantes.

S’ils disent que Dieu les a conduits à cela, ils mentent ! Dieu n’a jamais voulu opprimer les femmes – jamais ! JAMAIS !

Dieu est bon et veut qu’il y ait un bon équilibre entre les énergies féminine et masculine. Dieu a toujours voulu cela ! Et le veut toujours !

Aucun chef d’église ou d’état ne peut prétendre que ses propres mauvaises actions sont au nom de Dieu, car Dieu n’est pas du tout d’accord.

Dieu sait combien les femmes sont importantes pour la vie, pour la Terre. Dieu n’a jamais, jamais et jamais voulu qu’une femme soit maltraitée à cause de son sexe, (ni pour aucune autre raison bien sûr.)

Les femmes sont les égales des hommes. Dieu accorde une très grande valeur aux femmes, car elles ont des dons spéciaux pour aider la Terre Mère d’une manière que les hommes ne peuvent pas faire. Les hommes sont censés aider les femmes dans leur travail avec Gaïa. Les hommes sont censés protéger les femmes qui aident la Terre Mère et la vie sur Terre.

Ainsi, dans cette lettre, aujourd’hui, il y a moi, Hagar, et aussi Dieu qui fait une déclaration !

Le sexe, le genre est sacré, les femmes et les hommes sont aussi importants les uns que les autres, et personne ne devrait être traité moins ou plus important.

Ce qui compte, c’est ce que vous faites ! Peu importe le sexe que vous avez !

La façon dont vous choisissez de traiter les autres êtres, qu’il s’agisse d’un être humain ou d’un autre être, comme un chien, un chat, un cochon, un cheval, une fourmi ou une baleine ou une plante ou un arbre ou tout ce qui vit sur Terre.

Dieu ne voit pas d’abord votre sexe. Dieu vous connaît bien sûr, mais il ne voit pas d’abord votre corps, non, Dieu voit d’abord votre gratitude, Dieu sent vos intentions et si elles viennent de votre cœur, si elles viennent de votre bon cœur – ou pas.

Vous êtes un réceptacle. Vous tenez vos intentions comme dans une petite tasse.

C’est ce à quoi Dieu s’intéresse le plus et qu’il voit en premier.

Dieu ressent vos intentions, et votre foi, votre espoir et votre amour sont une peinture colorée que Dieu peut étudier et à travers laquelle il peut vous guider.

Accordez-vous un sanctuaire personnel, et contemplez ce qui vous rend vraiment heureux dans votre bon cœur,

Accordez-vous une méditation chaque jour, ainsi qu’une prière au lever du soleil pour semer les graines de la journée.

Prenez le temps pour vous de rêver et d’imaginer ce qui est votre espoir le plus élevé et le plus important pour l’avenir. Et pourquoi devriez-vous faire cela ?

C’est tellement important ! Que vous preniez votre temps personnel ! Prenez le temps de ressentir la joie de votre cœur et laissez votre créativité se déverser dans le sanctuaire sacré de votre jardin intérieur, car c’est ainsi que vous vous manifestez, c’est ainsi que vous transformez vos rêves en votre propre réalité, votre propre royaume.

Vous pouvez rêver, imaginer, méditer, dire une prière, quel que soit votre sexe !

Suivez votre cœur, croyez en vos rêves et commencez à créer la nouvelle réalité de la Terre, belle et aimante !

Nous vous aimons

Hagar et Dieu

Canalisé par Kerstin Eriksson

Traduit et partagé par : Accueillir la Conscience Divine : https://consciencedivine.com

Source : https://archangelfaith.blogspot.com

Print Friendly, PDF & Email
Étiquettes




Soutien au site

Ce site ne peut fonctionner sans votre aide. Merci pour votre soutien.

Je soutien ce site