Canalisations

La Vérité et les réseaux sociaux

La Vérité et les réseaux sociaux. Il est dit : la fausseté sera découverte et offerte à la vue de tous ! C’est ce qui se passe actuellement dans le quotidien terrien, au moyen d’autoroute de communication instantanée. L’internet délivre les informations sur l’ensemble de la planète. Chaque lecteur-auditeur ne méconnaît plus les journaliers d’autrui ainsi que les diverses investigations, négociations mondiales.

L’Humanité a vécu pendant des millénaires dans l’ignorance des conditions de vie des tiers ou d’événements éprouvés par ses voisins.

Les frontières arrêtaient aussi bien les aventuriers que les nouvelles. 

Parfois, certains laissez-passer permettaient aux curieux l’exploration de découvertes d’ailleurs. Les découvreurs revenaient les yeux remplis d’innombrables images, les oreilles d’interminables discours, qu’ils diffusaient dès leur retour.

Dans un premier temps, les paroles volèrent tels des volatiles de région en région. Puis, les pigeons voyageurs allèrent de plus en plus loin afin d’en avertir différentes contrées. Vinrent les oiseaux d’acier, comme appelés à l’époque. Le monde se dévoile avec les avions, ce qui est d’actualité.

Il est facile de se déplacer d’un continent à un autre pour constater ce qui s’y passe

L’Humain devient globe-trotter à la lecture de récits

La découverte des différences s’étend au cours de transmissions d’articles de journaux, de livres, d’émissions de radios ou de télévisions.

L’étonnement fut grand !

Petit à petit, une toile communicative se crée tissée de fils invisibles, reliant chaque foyer. L’information se répand par cyberespace appelé le net.

Chaque citoyen se mue en récepteur-émetteur de nouvelles et les propage, parfois, à son tour.

La planète devient un bourdonnement continuel d’ondes diffusées par l’ensemble.

C’est ainsi que tout se manifeste à tous !

De même, le caché fait son apparition.

Le dissimulé ne peut plus se terrer dans les méandres du secret.

La transparence se révèle au grand désespoir de l’inavoué.

L’obscur ne peut plus tenir en main fermée le nébuleux, face à la connaissance ébruitée.

La paume s’ouvre et répand le bien, le mauvais, la beauté, la laideur, le juste, l’injuste de tout ce qui existe. Le duel s’offre aux regards !

Le dérobé s’exclame haut et fort. Néanmoins, il recule petit à petit devant la Volonté des vérités.

Cependant, dans ce fracas assourdissant, le bon sens devra se frayer un chemin dans l’omerta.

La Clairvoyance se fera accompagner de la Lucidité.

Le discernement n’hésitera pas à tailler les ronces fleurissantes d’une coloration de dénis.

Dans la mesure où nous assistons à des empoignades de haut vol par de petits garnements. Les chenapans se disputent les seaux, les pelles dont ils se servent pour ériger leurs châteaux de sable.

C’est sans compter sur d’autres polissons qui piétinent joyeusement les constructions éphémères dans des éclats de rires, de danses, de chansons.

La guerre des boutons de culottes est-elle déclarée à la sortie des assemblées ?

LHumain-devient-globe-trotter-a-la-lecture-de-recitsChaque classe y va de son pamphlet, argumente afin de regrouper les membres à leur panache.

Pourtant la Vérité n’a pas besoin de simulacres !

La Justesse s’énonce dans sa Douceur.

La Sérénité maintient l’Harmonie qui efface les divergences.

Sa réputation n’est plus à faire !

L’accord silencieux signe le Respect qui lui revient !

Il faudra encore beaucoup de temps pour arriver à discipliner l’impétuosité d’espiègles ignorant la Sagesse.

Les inconscients qualifient sa Vertu clairvoyante  »de vieille » dépassée, démodée dans ce moderne monde, que construisent les dissipés aux sons discordants.

La cacophonie se lève le matin pour se poursuivre toute la journée et ne s’endormira pas de si tôt.

Las, de ce continuel chahut. Un éloignement s’opérera par des personnes souhaitant ardemment entendre la mélodie des oiseaux, des sources qui coulent et serpentent dans l’herbe verte.

Faute de spectateurs, le verbal mensonger s’amenuisera peu à peu.

Le trompeur s’étiolera comme une peau de chagrin, finira son existence dans l’indifférence générale.

À vouloir trop convaincre le mystificateur sera à son tour le vaincu de la Grande Histoire de la Vie.

Celle qui excelle dans le Cœur de chaque individualité.

Marie Pierre AUBERT, Channel de l’Unité des Maitres Akashiques

Partagé par : https://consciencedivine.com

Source : https://souffledelesprist.com

Print Friendly, PDF & Email




Soutien au site

Ce site ne peut fonctionner sans votre aide. Merci pour votre soutien.

Je soutien ce site