Canalisations

Laina : Lâchez toutes vos attentes !

Canalisé par Foelia

Voici le onzième et dernier volet de cette série, en écrit sur mon blog ou mon canal Telegram, et en audio sur ma chaine Youtube.

Merci de partager si ça résonne en vous. Ça concourt à propager ce nouveau regard.

Votre dévouée Foelia.

***

 

Laina, je suis là pour recevoir et transmettre le dernier message de cette série de onze. Et je sais que c’est toi qui clôtures !

Oui, c’est moi qui ai cet honneur, c’est vrai !

Aujourd’hui, jour du rassemblement et de la distribution des énergies christiques, au sens solaire du terme et non au sens religieux, vous êtes là. Et nous sommes là. C’est cette union que nous célébrons, cette union fraternelle pacifiante, tendre et amoureuse, entre tous les êtres de l’univers, mais aussi entre toutes les parties qui nous constituent individuellement, car nous sommes, chacun, la Source de toute vie.

Vous serez peut-être surpris que je vous parle aujourd’hui d’énergie christique. C’est pourtant bien l’énergie dont nous parlons depuis le début ! Quand nous parlons de l’esprit du Soleil, Kristos est son autre nom. Il est le plus grand être conscient de votre système, fils d’un père dont la conscience est à son tour plus large et de dimension galactique. Toute cette hiérarchie est une chaine de transformation de l’énergie de vie, de la conscience. Et, non, nous ne sommes pas seulement les ultimes petits rouages de cette grande mécanique. Nous sommes cela, et sommes en même temps l’ensemble. Nous avons le choix de placer notre conscience sur chaque plan particulier et de nous réhabituer à sa charge de lumière et d’amour. C’est notre mission humaine : relier les plans du cosmos, voyager entre eux, essaimer le parfum d’un coin d’univers d’un lieu à l’autre. Nous sommes tous pèlerins du cosmos.

C’est beau, non ? Cela ne fait-il pas du bien de se le rappeler ?

Si Laina ! Merci. On oublie souvent qu’on porte tout ça, et il est essentiel qu’on puisse l’entendre et le réentendre.

Oui Foelia, mais pas pour attendre !

Que veux-tu dire ?

C’est l’essentiel du message que j’ai à vous transmettre aujourd’hui. L’invitation ultime, au-delà de la prise de conscience et des propositions que tu as déjà pu transmettre et qui trouveront leur utilité forte aujourd’hui-même, c’est de lâcher toutes vos attentes.

Pour jouer pleinement notre rôle de canaux de la paix, de la liberté, de la tendresse, de la joie, nous n’avons pas à attendre que ces qualités tombent du ciel et s’incarnent toutes seules. Elles tombent du ciel, c’est vrai, mais comment vont-elles s’incarner ? Par chacun de nos actes bien matériels, bien physiques. Et pour cela, aucune attente ne peut subsister en nous.

 

Sentez-vous comment l’attente est une déresponsabilisation ? J’ai à vous montrer ce mécanisme qui vous sépare encore souvent de votre propre volonté. Et je devrais dire nous, puisque moi aussi je suis du genre à attendre que de belles choses m’arrivent. C’est une illusion dont nous pouvons nous réveiller maintenant puissamment. Nous créons tout, par nos choix, par notre intention qui s’incarne d’abord dans les pensées que nous choisissons et qui se traduisent en paroles et en actes, le tout dans une cohérence volontaire.

Voici donc l’ultime invitation que je suis chargée aujourd’hui de faire descendre jusqu’à vous : lâchez toutes vos attentes !

Nous ne sommes pas toujours conscients de fonctionner avec des attentes.

Oui Foelia ! C’est bien pour ça que cet échange entre nous existe et prend cette forme. Une fois de plus, il s’agit d’un rappel de conscience. Vous pouvez simplement scanner tout votre être et tenter d’y déceler toutes les attentes qui s’y trouvent encore : vous attendez peut-être l’illumination, notre apparition ou je ne sais quoi encore. Regardez tout ça en face. En réalité, c’est beau… et pratique !

Pratique dans quel sens ?

Dans le sens où toute attente décelée en vous correspond à une responsabilité que votre âme souhaite prendre. Si, par exemple, vous êtes dans l’attente que les choses bougent, c’est parce que votre âme souhaite bouger dans la direction exacte de celle que vous renvoie votre attente.

Pour recevoir et transmettre, il faut être libre de toute attente.

Mais on attend la paix, ou l’amour, par exemple !

Eh bien n’attendez plus ! Créez-les dans chaque parcelle de présent qui se présente à vous et dont vous pouvez prendre la responsabilité.

Lorsque nous émettrons ce son et que nous le chargerons de nos intentions, faisons en sorte que ces intentions ne soient pas des attentes, mais un acte de création, de matérialisation. C’est un acte magique, en réalité.

 

Depuis la Source de toute vie, cette conscience parcourt toute la galaxie jusqu’à l’esprit de Sol. Il nous la transmet et chacun de nous peut s’y ouvrir et la transmettre à son tour. Sans plus attendre quoi que ce soit, nous pouvons recevoir consciemment et retransmettre consciemment, rayonner, par chacune de nos cellules. Et ceci est alors un acte concret qui fait vibrer ce monde et tous ses habitants un cran plus fort. Et, au sein de cette expérience, nous pourrons peut-être ressentir que nous ne sommes pas seulement ces petits corps vibrants, mais toute la Vie qui pulse, sans commencement ni fin. Et je vous l’assure, pour l’avoir déjà vécu, que c’est une expérience fondatrice délicieuse !

Merci Laina ! Rien à rajouter. Il n’y a plus qu’à le vivre du mieux qu’on peut !

Oui, simplement et joyeusement. Je nous souhaite une belle fête de réception-transmission à tous !

***

Partagé par : https://consciencedivine.com

Source : https://foelia.net

Ce site ne peut fonctionner sans votre aide.
Merci pour votre soutien.



 
Print Friendly, PDF & Email
Étiquettes

Devenez Membre

Inscrivez-vous et...
- Éliminez les publicités
- Recevez des messages exclusifs

Je m'inscris

Soutien au site

Ce site ne peut fonctionner sans votre aide. Merci pour votre soutien.

Je soutien ce site