Canalisations Dialogues 2022

Laina : Les 3 aspects de la joie

Bonjour mes amis ! Pour profiter de cette opportunité qui m’est donnée de vous partager un peu de mon coeur, je vous convoque dans la joie. Je voudrais vous aider à comprendre à quel point la joie est un lieu concret pour moi, comme il peut l’être pour vous.

La joie n’est pas un vague sentiment qui s’éveille ou se rendort selon la position des astres ou une quelconque météo. La joie est notre terrain de jeu à nous, les humains. La joie est un état que notre conscience peut atteindre volontairement, et à volonté ! Je voudrais vous citer trois aspects de ce lieu dans lequel je réside la plupart du temps.

La plupart du temps ? Pas tout le temps ?

Non, pas tout le temps ! Hihi. Je ne nage pas dans une éternelle perfection. Notre rôle humain nous pousse à endosser à tout instant une part d’inconscience afin de la transmuter en conscience. Là est notre travail : être ce conduit entre l’inconscience du cosmos et sa conscience. Remarquer que je suis dans l’inconscience est le début de mon travail d’humaine, tout comme cela pourrait être le seuil de votre réveil. Remarquer qu’on est inconscient, c’est devenir conscient dans l’instant. C’est le premier aspect que je voulais vous montrer : la joie est conscience.

Dès que nous sommes conscients d’être, nous sommes dans notre coeur. En réalité, nous ne l’avons jamais quitté, mais nous nous « souvenons » soudain que le rôle que nous jouons n’est pas nous. Nous sommes celui qui voit le rôle, que nous jouions inconsciemment. Nous nous rendons compte qu’un certain schéma répétitif s’incarne à travers notre corps, tournant en rond, comme un petit hamster dans son tambour ; autrement dit, qu’une part d’inconscience que nous avons prise en charge en prenant corps demande à retourner à la conscience, par notre intermédiaire. Nous sommes les réveilleurs du cosmos, nous, les humains !

Quand nous prenons conscience de la situation de ce petit hamster qui tourne en rond, nous pouvons choisir de l’aider à quitter son cycle sans fin ou choisir de le laisser là pour un temps indéterminé.

Pourquoi ce choix ? Il va de soi que nous souhaitons l’aider à sortir de là !

Non, ça ne va pas de soi, parce que la solution nous demande toujours de changer quelque chose en nous, et nous n’en avons pas toujours envie.

Qu’est-ce qui nous en donne envie ?

L’amour : ce sentiment noble naissant du coeur qui reconnait la souffrance de l’autre, ou de ce petit hamster, qui n’est autre qu’une partie de soi. L’amour est la reconnaissance tendre d’un schéma répétitif souffrant. Appeler l’amour en soi peut attiser le désir d’aider en se dépassant soi-même, en dépassant notre condition de créature qui se sent séparée des autres. C’est le second aspect que je voulais vous montrer : il n’y a pas de joie sans amour, c’est-à-dire sans reconnexion avec le sentiment de faire partie d’un tout. La joie est amour.

De ce point central, crucial, peut alors naitre la volonté de prendre soin de ce tout, c’est-à-dire d’agir en vue d’améliorer le sort de ce que nous percevons. C’est le troisième aspect : la joie invite à l’action. D’ailleurs, la joie est un acte.

Toujours ?

Toujours ! Lorsque tu vibres à cette fréquence, consciente de ta joie, une action t’appelle à coup sûr ! Cela peut être n’importe quel type d’action. Cela peut ne pas être visible. Vibrer dans cet état est une action sur ton corps et ton environnement. Mais il y a toujours cette action qui demande à s’accomplir, parce qu’en réalité, la joie est action, action créative, action toute nouvelle. Elle est comme un coup de pinceau que le créateur viendrait poser en un point précis de sa toile pour augmenter sa beauté, sa force, sa vie.

Ainsi, cette joie n’est pas un sentiment vague, qui va et qui vient. C’est un état vibratoire que vous pouvez apprendre à atteindre en chaque instant, afin de passer de votre troisième dimension à votre cinquième dimension.

Voici encore une manière de vous présenter ce chemin, qui est toujours le même et en même temps toujours nouveau. C’est la manière créative dont je souhaitais vous le partager aujourd’hui, mais je ne savais pas la tournure que ça allait prendre. La joie n’est pas prévisible, puisqu’elle débarque dans le présent sans crier gare… pour autant qu’on ait fait le trajet intérieur qui lui ouvre le canal.

C’est mon chemin quotidien que je viens de vous partager. Connaitre ces trois aspects : conscience, amour et action, n’est qu’une balise intellectuelle. Mais si cette balise vous permet de mieux vous déplacer en vous, passant par votre quatrième dimension afin de poser un acte dans votre cinquième dimension, j’en serai très heureuse.

Merci, Laina, pour ce partage !

Avec… joie !

***

Ce texte fait partie du « Marathon de dialogues 2022 » – https://foelia.net/marathon-de-dialogues-2022/ – Vous pouvez l’utiliser librement, pour autant que vous fassiez référence au blog de Foelia – https://foelia.net – et que vous conserviez ces quelques lignes. Merci !

Canalisé par Foelia

Partagé par : https://consciencedivine.com

Source : https://foelia.net

Print Friendly, PDF & Email




Soutien au site

Ce site ne peut fonctionner sans votre aide. Merci pour votre soutien.

Je soutien ce site