Canalisations

Archange Michael – Un message de Sananda

(Message publiée initialement le 10-04-20)

Chers amis ! JE SUIS L’ARCHANGE MICHAEL !

Aujourd’hui ce message sera très court, et je ne laisserai qu’un message de celui qui est vénéré aujourd’hui sur votre planète, dans certains endroits et pour certains. Je laisserai donc ici quelques mots de Sananda. Comprenez que je parlerai pour lui, car ce n’est pas encore son heure de communiquer par l’intermédiaire de celui qui parle. Je vais donc répéter ses paroles, mais ce message sera de lui, Sananda ou comme vous le connaissez : Jésus, le Christ.

“Mes frères et sœurs, c’est avec une grande joie qu’aujourd’hui je retrouve une voix sur cette planète. Il y a deux millénaires, j’étais ici, tout comme vous, dans un corps physique, expérimentant toutes les émotions, tous les sentiments, et apprenant ce que notre Dieu Père/Mère avait mis de côté pour moi. J’ai compris tout l’amour de Dieu, j’ai compris l’essence divine, j’ai compris la conscience divine et, à l’époque, j’ai essayé de vous transmettre ces informations.

Pour les esprits de l’époque, c’était très difficile, parce que toutes les croyances et la peur étaient très ancrées dans les esprits. J’ai défendu mes paroles, j’ai défendu mes convictions, j’ai défendu ce que j’ai appris, à savoir que rien de ce qui était enseigné n’était correct. Rien de ce que les gens étaient forcés de croire n’était correct. Il n’y avait pas de Dieu punitif, pas de Dieu vengeur ; il ne décidait pas non plus qui allait être pauvre, qui allait être riche.

Je l’ai compris, mais malheureusement mes mots n’ont pas été assez forts pour changer cette époque, et j’ai été prévenu que toutes mes connaissances ne seraient comprises que des millénaires plus tard. Aujourd’hui, je peux à nouveau être ici, avec vous, communiquer, transmettre mes messages. Il y a quelque temps, j’ai produit les Lettres du Christ, qui expliquent tout mon parcours sur cette planète. Beaucoup les lisent et perçoivent une grande transformation, grâce à toutes les connaissances que j’y ai transmises. Elles contiennent la vérité : pas un point de moins, pas un point de plus.

Beaucoup ont encore beaucoup de mal à croire ce qui y est écrit, parce qu’ils ont encore cette idée qu’un être aussi pur que moi ne peut jamais parler à travers quelqu’un. Comme je l’ai expliqué dans les Lettres, j’ai préparé celle qui m’a écouté pendant 40 ans. Ce n’était pas une préparation facile pour elle, parce qu’à l’époque, on ne connaissait rien de ce qui est dit aujourd’hui. Elle a donc dû se défaire de toutes les croyances limitatives qui prévalaient à l’époque. Aujourd’hui, ce serait plus facile, mais justement, j’ai dû préparer cela, lentement, pour qu’aujourd’hui, dans ce siècle, mes paroles résonnent vraiment, qu’elles soient vraiment entendues.

Beaucoup attendent mon retour. De nombreuses religions le prêchent, comme si je devais me réincarner à nouveau sur la planète. Non, cela n’arrivera pas ; je suis déjà là. Parce que lorsque j’étais ici, l’Etincelle Divine d’Amour de notre Dieu Père/Mère, à travers moi, a été implantée dans le cœur de chacun d’entre vous, parce que j’ai été élevé au Christ Planétaire ; et avec cela, cette planète entière contient mon étincelle ; chacun d’entre vous, que vous croyiez en moi ou non.

Je ne reviendrai donc pas physiquement. Mes paroles sont dans ce livre, et ma conscience est dans le cœur de chacun d’entre vous. Aujourd’hui, beaucoup de gens entrent en contact avec moi, ils écoutent mes paroles, facilement, sans avoir besoin d’un quelconque don. Et c’est ce que je veux. Chacun de vous peut se rapprocher de moi, il suffit de faire cette prière, de méditer profondément et d’attendre les réponses. Soyez assurés que je vous répondrai un par un ; personne ne restera sans réponse.

C’est ainsi que je suis là. Je n’ai pas besoin de me réincarner pour être en vous ; je suis là, en chacun de vous ; il vous suffit de m’appeler et vous m’entendrez. En ce jour, vous célébrez ma mort. Je ne suis pas ici pour remettre en question les croyances qui vous ont été imposées. Je veux seulement qu’en ce jour, vous fassiez une grande prière intérieure. Que chacun d’entre vous s’arrête, prie profondément et me demande un signe, afin que chacun d’entre vous croie que je suis là, en lui, et que j’entends chacun d’entre vous. Priez, réfléchissez. N’essayez pas de me demander d’apparaître ou de dire quoi que ce soit pour vous faire croire, car je ne le ferai pas.

Ceux qui croient vraiment en moi n’ont pas besoin de ces preuves ; ceux qui ont besoin de preuves ne croient pas. Il suffit de prier, et je serai avec vous, avec chacun d’entre vous, ne serait-ce que pour vous dire à chacun que je vous aime profondément. Je n’ai jamais cessé d’aimer ces personnes. Beaucoup disent que c’est un grand sacrifice que j’ai fait. Pour moi, ce n’est pas le cas ; pour moi, c’était une libération de ce monde ; c’était le début d’un nouveau voyage spirituel d’élévation.

Il n’y a pas eu de sacrifice. Ce n’est pas ce que beaucoup voudraient vous faire croire. Dieu ne m’a jamais abandonnée ; il n’a jamais prononcé les mots que vos religions prononcent. Il n’y a pas eu de sacrifice. Il y a eu la conséquence de ce que j’ai essayé d’implanter sur votre planète, et ma voix a été réduite au silence. C’est tout. Pour moi, c’était très merveilleux de pouvoir commencer un nouveau voyage et de faire ce que j’ai fait pour cette planète.

Vous n’avez aucune idée du chemin que vous avez suivi. Mais je n’ai jamais abandonné ; j’ai toujours cru que cela valait la peine d’insister un peu plus. Et maintenant, vous voilà victorieux ; vous avez passé le grand test. Et nous sommes tous ici prêts à commencer la nouvelle ère. Une ère de plein amour, d’équilibre, de paix, d’abondance pour tous ; pas de pouvoirs, pas de soumission, pas de discrimination, pas de haine, pas de violence.

Alors, aujourd’hui, priez pour que cette ère arrive le plus tôt possible, et que vous puissiez la vivre intensément ; car nous sommes tous prêts à la faire advenir. Aujourd’hui, je vous laisse avec cette réflexion. Vous m’avez en vous. Il vous suffit de faire appel à moi et vous me sentirez, profondément à vos côtés.

Ce sont mes frères. Beau message, hein ? Voilà, c’est tout. Il n’y a pas grand-chose à ajouter. Sananda a tout dit, il n’y a plus rien à commenter, il n’y a plus rien à dire. Vivez aujourd’hui, mais avec la joie dans vos cœurs, pas avec la tristesse de sa mort. Pensez que c’est grâce à sa mort que vous êtes ici aujourd’hui, mais pas que c’est grâce à son sacrifice. Ils ont essayé de faire taire sa voix, mais ils ont oublié qu’en haut, notre Dieu Père/Mère avait des idées bien plus grandes pour lui.

Et si aujourd’hui votre monde existe encore, remerciez-le pour chaque minute, chaque seconde, car c’est lui qui s’est battu contre tous ceux qui voulaient que cette planète succombe à sa propre mission humaine. Et il a cru que le changement était possible. Et vous êtes là. C’est donc à lui qu’il faut dire merci.

Alors aujourd’hui, ne pleurez pas sa mort, ce n’est pas un sacrifice ; remerciez, soyez reconnaissants, parce que de sa mort il est devenu ce qu’il est aujourd’hui, un être extrêmement évolué qui fait la différence sur cette planète.

JE SUIS L’ARCHANGE MICHAEL ! Aujourd’hui, j’ai transmis les paroles de Sananda. J’espère que vous les avez appréciées ; et rappelez-vous qu’il est à l’intérieur de chacun de vous, il suffit de l’appeler avec beaucoup d’amour et beaucoup de gloire. Hosanna ! Hosanna ! Hosanna !

Canalisé par Vania Rodrigues

Traduit du Portugais pour : https://consciencedivine.com

Partagé par : https://consciencedivine.com

Source : https://www.anjoseluz.com

Print Friendly, PDF & Email
Étiquettes




Soutien au site

Ce site ne peut fonctionner sans votre aide. Merci pour votre soutien.

Je soutien ce site