Canalisations

Guérison Émotionnelle – Vérifier

 

Canalisé par Brenda Hoffman

Très Chers ,

Des morceaux de votre vie 3D ont probablement refait surface la semaine dernière avec des rappels désagréables de qui vous étiez et pourquoi. Il est temps de guérir de ce choc émotionnel.

Vous avez peut-être eu l’impression de ne pas pouvoir continuer. Même si ceux qui vous entourent ne ressentaient pas la même chose, ils ne pouvaient pas vous fournir les soins dont vous aviez besoin. Vous vous êtes donc senti seul.

Vous vouliez mettre fin à vos rappels 3D, mais les autres continuaient à vous enfoncer dans votre douleur émotionnelle. Des émotions qui ont pu contribuer à la douleur physique. C’était comme si quelqu’un vous avait attaqué de l’intérieur.

Vous ne pouviez décrire à personne à quel point vous souffriez et pourquoi.

Une partie ou la totalité de votre douleur était probablement due à une prise en charge dépassant ce que vous vous sentiez à l’aise de faire – même lorsque vous étiez en 3D. C’était trop pour trop longtemps.

Cette semaine est une semaine de guérison, de prise en charge de soi.

Si les derniers jours n’ont pas été très difficiles, il se peut que vous soyez quelque peu confus au sujet de la discussion de cette semaine. Vous avez peut-être déjà réglé cette question, ou votre être intérieur a décidé de le faire à un moment donné.

Pour ceux qui ont connu la douleur de la semaine dernière, sachez que vous avez éradiqué une peur profondément cachée.

 

Il est maintenant temps de guérir. De prendre soin de vous.

Les personnes qui ont participé à votre difficile défrichage ne participeront probablement pas à votre guérison. Ils ne comprendront pas vos besoins parce qu’ils ont leurs propres besoins. Et ils ne sont probablement pas au même endroit que vous sur le plan émotionnel, sinon ils auraient noté votre épuisement émotionnel avant maintenant.

Dans un sens, vos proches, y compris ceux qui sont actuellement en transition, ne sont pas conscients de vos besoins. C’est pourquoi vous apprenez à prendre soin de vous.

S’il est vrai que vous aurez l’amour et la force de ne faire qu’un avec les autres grâce à l’amour de soi que vous venez de découvrir, cette discussion émotionnelle vous permet de réaliser enfin que vous ne pouvez pas prendre soin des autres si vous ne vous placez pas en premier.

Des idées similaires ont été relayées précédemment, mais jusqu’à la semaine dernière, vous n’aviez pas réalisé à quel point la prise en charge des autres – le plus souvent des êtres chers – était profondément ancrée en vous. La semaine dernière a été votre signal d’alarme.

Osez-vous dire “non” malgré les besoins constants de vos proches ? C’est une question que vous vous posez depuis un certain temps. Non pas parce que vous vouliez que vos proches quittent votre cercle, mais parce que vous aviez besoin qu’ils prennent soin d’eux-mêmes. Et chaque fois que vous leur avez indiqué qu’ils devaient prendre soin d’eux-mêmes, un autre élément est venu vous forcer (dans votre esprit) à prendre soin d’eux. Ils s’attendaient à ce que vous le fassiez. En vérité, ils vous ont aidé à créer des scénarios pour réveiller cette peur au plus profond de vous.

Dans les prochains jours, vous allez guérir de l’intérieur. Ensuite, vous proclamerez votre indépendance en cessant de vous occuper d’eux dans la mesure où vous pensiez devoir le faire en dépit de vos besoins personnels. Une fois que vous vous serez séparé de leurs besoins de soins, ils trouveront des moyens de prendre soin d’eux-mêmes, ou ils découvriront qu’ils ne sont plus à l’aise avec vous parce que vous n’êtes pas celui qu’ils pensaient que vous étiez – le soignant consommé.

Ce dégagement de la prise en charge a été extrêmement difficile pour ceux d’entre vous qui l’ont traversé ces derniers jours. Permettez-vous donc de vous reposer, en pensant que ceux que vous avez pris en charge en pensée, en parole ou en action ne comprendront probablement pas votre douleur ou votre colère. C’est votre travail, pas le leur. Ils seraient tout à fait à l’aise si vous continuiez à prendre soin d’eux aussi longtemps que possible.

 

Il ne s’agit pas de vous blâmer ou de blâmer l’être dont vous vous occupiez, mais de vous permettre de savoir que vous n’avez plus besoin d’exercer cette fonction. Bien sûr, vous craignez de causer des dommages physiques, émotionnels ou spirituels à cet être si vous cessez de vous en occuper. Dans le même temps, il vous semble impossible de penser aux tâches et responsabilités liées à cette prise en charge sans prendre soin de vous-même. Vous n’en avez plus le besoin ni les capacités.

Bien sûr, vos responsabilités d’aidant continueront à vous harceler pendant un certain temps jusqu’à ce que vous vous libériez complètement. Et c’est ce que vous ferez, car les derniers jours ont été si éprouvants émotionnellement et physiquement que vous risquez de craquer si vous continuez. Vous n’avez plus rien pour vous, et encore moins pour les autres.

Il est temps pour vous de vous régénérer, alors accordez-vous la liberté de le faire. L’être ou les êtres dont vous vous occupiez deviendront plus indépendants ou trouveront quelqu’un pour s’occuper d’eux comme vous le faisiez autrefois. C’est leur choix. Vous ne pouvez pas continuer. Vous êtes épuisé sur le plan émotionnel, physique et même spirituel. Il est temps de vous ressourcer. La personne dont vous vous occupez a le choix, tout comme vous. Que fera-t-il ?

Peut-être parviendrez-vous tous les deux à une nouvelle compréhension de vos besoins respectifs. Ou bien il passera à autre chose, tout comme vous. Ou encore, rien ne changera et vous vous retrouverez de plus en plus épuisé en constatant que leurs besoins ne changent jamais.

Il est temps de clore ce chapitre caché de votre être. C’est à la personne ou aux personnes dont vous vous occupez de trouver leur chemin à travers leurs besoins ; vous ne pouvez plus le faire.

Il est temps pour vous de vous envoler vers la Joie – ce que vous ne pouvez pas faire en maintenant la douleur que vous ressentez actuellement. Reposez-vous et régénérez-vous avant de proclamer ce que vous allez faire. Utilisez ce temps de repos pour déterminer ce dont vous avez besoin et pourquoi. C’est tout le contraire de ce que vous avez fait pour la Terre, vie après vie.

 

Vous avez donné tout ce que vous aviez à donner en 3D, tant pour l’humanité que pour la terre. Ce n’est plus votre rôle de continuer à donner aux autres. C’est votre temps de guérir et de vous régénérer d’une fermeture 3D extrêmement difficile, très probablement de nature soignante. Qu’il en soit ainsi. Amen.

Traduit et partagé par : Accueillir la Conscience Divine : https://consciencedivine.com

Source : https://lifetapestrycreations.wordpress.com

Ce site ne peut fonctionner sans votre aide.
Merci pour votre soutien.



 
Print Friendly, PDF & Email
Étiquettes