Canalisations

Il est plus qu’important de vous accueillir

 

Canalisé par Neva/Gabriel RL

Lorsque Jésus était enfant, il avait toutes les peurs, comme n’importe quel enfant, mais il avait aussi la foi et il a affronté ses peurs avec la foi en Dieu. Chaque jour, vous continuez tous à relever des défis, tout comme lui. Et, comme vous le savez, il n’a jamais dit qu’il serait facile d’être sur Terre, de le représenter et de porter son message, mais il n’a jamais dit qu’il vous quitterait.

Ainsi, chaque jour qui passe, vous avez l’occasion de vivre des expériences et je sais que ces expériences touchent souvent vos émotions si profondément qu’elles vous irritent, vous bouleversent de diverses manières et vous mettent mal à l’aise. Mais il est important que vous compreniez qu’il est nécessaire de vivre les émotions dans leur intensité, surtout en cette période de la Terre.

Dans tout cela, il est plus qu’important de vous accueillir. Beaucoup d’entre vous, sur ce chemin vers notre Dieu, se punissent et se flagellent à la recherche d’une perfection qui existe déjà dans leur imperfection humaine.

 

Mes enfants ! Lorsque vous vous rendez compte que votre humanité… que la façon dont vous vous accueillez…, faites attention à la façon dont vous vous accueillez au milieu des expériences. C’est cela qui fera la différence. C’est cela qui est important : c’est le moment où vous êtes tous appelés à cet accueil. Oui, accueillez vos ombres ; oui, accueillez votre colère ; oui, accueillez votre tristesse, vos préoccupations. Mais ne comprenez pas l’accueil comme un accord avec ces événements internes ou externes. Comprenez l’accueil comme un processus d’auto-compassion, d’acceptation aimante de ce que vous ne contrôlez souvent pas ; lorsque vous vous mettez en colère dans une situation quelconque ; lorsque vous éprouvez de la colère, de la tristesse ou de la douleur, qu’elle soit physique ou émotionnelle, n’essayez pas, au premier abord, de comprendre ce qui se passe d’une manière aussi rationnelle. Il est important d’y mettre son cœur et de faire confiance à Dieu qui est présent et qui sait avant de vous demander une quelconque aide. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas ou ne devez pas demander de l’aide. Non ! Vous pouvez demander de l’aide, mais il y a une façon beaucoup plus équilibrée et alignée de la demander. C’est de demander cette aide avec compassion et amour pour vous-mêmes, en honorant votre force et le simple fait que vous êtes sur Terre à la disposition d’un plan que, la plupart du temps, vous ne comprenez pas au niveau rationnel humain.

Ne demandez pas à Dieu de vous aider d’une manière qui vous rétrécit, qui vous fait vous sentir incapables ou impuissants. Non ! Ce n’est pas ce que Dieu veut. Il vous a donné le pouvoir. Vous…, nous sommes l’image et la ressemblance de Dieu et il veut que tous, armés de cette force, vous affrontiez les défis que vous devez relever, les douleurs qui sont souvent inhérentes à des processus karmiques d’autres temps, d’autres occasions, reflets du simple fait d’être sur la Terre. Quoi qu’il en soit, levez-vous, gardez la tête haute et ayez le courage de relever les défis. Soyez fiers d’être des fils et des filles de Dieu.

Ayez du courage et, une fois de plus, j’insiste : “Il” vous a donné le pouvoir. Il en a été de même pour Yeshua, pour Jésus. Il a affronté les souffrances du monde et l’a si bien dit : “J’ai vaincu le monde, et vous aussi vous le pouvez”. Il n’aurait pas menti. Il ne mentirait pas. Il ne ferait jamais cela !

Alors, c’est un appel, mes chers ! Car en marchant et en progressant vers Dieu, vous devez être conscients des limites de votre humanité. Ayez de la compassion pour ces limites humaines. Ayez la foi et le courage de faire face aux défis qui doivent être relevés. Demandez de l’aide la tête haute, criez à l’aide, avec dignité, et non comme des êtres incapables et sans défense, car Dieu ne vous a pas créés ainsi.

 

Je vous aime tous ! Et je veux que vous comptiez sur moi comme une mère, comme un soutien et comme quelqu’un qui voit le Cœur Immaculé que chacun d’entre vous porte.

Je suis Marie, votre mère ! Et je bénis chacun d’entre vous en ce moment, en vous couvrant de mon manteau protecteur.

Traduit du Portugais pour : https://consciencedivine.com

Partagé par : https://consciencedivine.com

Source : https://www.sementesdasestrelas.com.br

Ce site ne peut fonctionner sans votre aide.
Merci pour votre soutien.



 
Print Friendly, PDF & Email
Étiquettes




Soutien au site

Ce site ne peut fonctionner sans votre aide. Merci pour votre soutien.

Je soutien ce site