Canalisations

Ishtar : Les 5 coordonnées de nos rendez-vous

Bonjour, amis d’Ishtar. Je suis à notre rendez-vous.

Et nous nous en réjouissons, Foelia. C’est une grande joie de pouvoir vous transmettre régulièrement un peu de notre joie, de notre enthousiasme, de notre ambiance. Aujourd’hui, nous allons vous entretenir à nouveau des plans de conscience et des dimensions, afin d’ouvrir en vous de nouvelles possibilités de compréhension.

Voici un point important : lorsque nous parlons d’ouverture des champs de conscience, nous parlons de nouveaux lieux à explorer, mais aussi de votre aptitude à les explorer.

Lorsque vous voulez donner rendez-vous à quelqu’un, dans votre monde, vous devez convenir avec lui de 4 coordonnées : trois coordonnées pour définir le lieu de l’espace où le rendez-vous aura lieu, ainsi qu’une coordonnée de temps pour définir le moment de ce rendez-vous. S’il vous manque une seule de ces 4 coordonnées, le rendez-vous est manqué, n’est-ce pas ?

Exact !

Pour que le rendez-vous ait lieu, il vous faut donc connaitre les 4 coordonnées, mais il vous faut aussi le moyen de vous y rendre. Et c’est cette capacité de déplacement que nous désignons lorsque nous parlons de mobilité de votre conscience. Lorsque nous disons que la plupart des humains de votre planète ont pris racine sur la trame de la quatrième dimension, cela signifie que nous vous voyons immobiles. Nous vous voyons comme des arbres, parce que votre point d’assemblage de la réalité, celui qui détermine vos perceptions, s’est cristallisé sur une position statique. Et cela est dû à la peur, qui rigidifie vos capacités de déplacement et de découverte. Vous ne bougez plus, alors que vous avez des jambes pour le faire. Alors, elles s’atrophient de plus en plus, plus vous prenez de l’âge. Vos enfants sont encore bien mobiles en ce qui concerne leur conscience. La conscience des enfants n’a pas encore pris racine.

Nous ne parlons pas du côté positif du fait de s’enraciner pour incarner ce que vous portez de plus beau. Nous utilisons la métaphore de l’arbre pour vous montrer comment vous vous comportez comme des arbres alors que vous êtes des humains. Nous voulons vous montrer comment il est possible de regagner certains degrés de liberté. Nous voudrions vous montrer deux degrés de liberté que vous possédez tous en puissance : celui de suspendre votre jugement et de conserver un regard libre, capable de comprendre différents points de vue sans émettre un jugement ; mais aussi celui du choix d’aimer sans condition chaque créature dans son positionnement.

Si nous vous donnons rendez-vous, comprenez que nous le faisons au travers de 5 coordonnées : en un lieu de l’espace, à un moment précis, mais aussi dans une position de votre être qui a pu suspendre tout jugement et décider d’aimer. Jamais nous ne pourrons vous rencontrer sur un plan givré par la peur, parce que vous nous verriez à travers le filtre de vos peurs, ce qui signifie que vous ne nous verriez tout simplement pas. Vous ne distingueriez que le reflet de vos propres limitations liées à vos craintes. Comprenez-vous ?

Je comprends, mes amis, et ce n’est pas aussi simple que ça en a l’air.

Justement ! C’est parce que ce n’est pas si simple que nous choisissons de vous transmettre ces enseignements. Que faisons-nous lorsque, régulièrement, nous vous donnons l’occasion de nous suivre à travers ces concepts qui vous semblent peut-être éloignés ? Nous entrainons vos facultés, nous entrainons ce que nous nommons la mobilité de votre conscience. Si vous nous suivez à travers le chemin que décrivent ces mots, votre conscience se décristallise peu à peu. Votre point d’assemblage se remobilise et vous redécouvrez que vous pouvez naviguer à travers ces concepts. Ensuite, si déjà vous pouvez naviguer ici avec nous intellectuellement, vous vous rendrez compte que ce n’est pas seulement intellectuel, mais que c’est bien votre conscience qui voyage. Peu à peu, ce que vous considériez comme des concepts abstraits deviennent de véritables moyens d’appréhender d’autres directions de l’univers, d’autres directions de perception, d’autres degrés de liberté. Peu à peu, ce qui vous paraissait impossible devient possible, parce que compréhensible.

Merci pour cet apport !

Merci de nous remercier, mais remerciez-vous tout autant vous-mêmes de vous donner cette chance d’élargir vos horizons en cherchant à vous imprégner de ces champs de perception plus vastes.

Lorsque nous nous adressons à vous de cette manière, nous avons remarqué que cela pouvait vous remobiliser dans les cinq dimensions. Peu à peu, ceux qui parmi vous s’entrainent à comprendre, parce que cela les intéresse, se donnent des rendez-vous dans une dimension imperceptible aux yeux de ceux qui sont dans la peur. Avez-vous remarqué comme certaines de vos conversations sont totalement hermétiques pour ceux qui restent figés dans leur compréhension du monde, ceux qui ont peur de lâcher le rebord de la piscine ? Avez-vous remarqué comment certains se défendent bec et ongles face à un langage d’amour et de bienveillance ? Avez-vous remarqué comme parler d’amour ou de liberté peut faire peur ?

Nous voulons vous faire prendre conscience, plus précisément, de la scission qui s’opère actuellement dans la conscience humaine. Peut-être ne l’avez-vous pas encore remarquée, mais nous pensons qu’il est important de percevoir cette scission, afin de mettre votre énergie au bon endroit. Un être humain figé en 3D se sentira de plus en plus menacé par les vibrations de l’amour, de la solidarité, de l’enthousiasme à retrouver un mode de vie libre et souverain. Et tout être qui se sent menacé devient agressif et violent. C’est à cela que votre monde se prépare : un combat de forces entre les êtres qui s’agrippent à l’ancien monde et ceux qui créent le nouveau monde. Les humains réagissant par peur utiliseront la colère et la violence, et jugeront avec haine ceux qui s’émancipent. Les humains agissant par amour de tout le vivant comprendront cette haine et cette colère dirigée vers eux et feront tout pour aimer encore plus ceux qui ne peuvent faire autrement que juger. Ceux-là feront tout pour être créatifs et rester bienveillants. Ils chercheront des solutions pour apaiser les peurs de ceux qui dorment, tout en cheminant vers la concrétisation du nouveau monde.

Je vous suis bien, mais pourquoi nous diviser encore davantage en parlant de ceux qui dorment et de ceux qui sont réveillés, de ceux qui ont peur et de ceux qui veulent aimer ? Ne sommes-nous pas tous Un ?

Haha, petite soeur. Tu as raison de relever cette apparente contradiction, et nous allons la lever ensemble, parce que tu n’es pas la seule à percevoir ainsi. Es-tu de ceux qui veulent aimer ?

Oui !

Pourtant, tu portes toi aussi encore de nombreuses peurs, n’est-ce pas ?

Oui aussi !

Ces peurs sont un héritage. Elles sont inconscientes. Il y a donc un chemin individuel à parcourir. Cette fracture a d’abord lieu en chacun d’entre vous. Lorsque nous disons que votre humanité se divise et va commencer à se combattre, c’est un constat sur les forces en présence. À vous de décider de porter un regard unificateur sur cette aventure. À vous de ne pas vous sentir différents de vos frères et soeurs qui ne comprennent pas encore que tout est Un. Ainsi, ce que nous venons d’exposer divisera ceux qui veulent croire en une division, et unira ceux qui cherchent l’unité en leur coeur et partout ailleurs.

Ceux qui choisissent d’aimer, et ce choix n’est pas facile, ne seront pas amenés à combattre qui que ce soit, sinon leur propre propension à juger, à condamner, à haïr, qui reste un réflexe de l’ancien monde.

Ce sont ceux qui ont peur qui combattent, parce qu’ils espèrent ainsi éliminer ce qui semble menacer leur équilibre fragile. Ceux qui cherchent à aimer, nous vous le disons, ne combattront pas, mais chercheront à se dépasser eux-mêmes en créativité afin de continuer à briller, à éclairer et à réchauffer, sans pour autant bruler ceux à qui la lumière et la chaleur font peur.

Voilà où se situera votre quête à vous, qui choisissez ce chemin de libération et d’amour. Ceux qui ont peur ne comprendront pas l’état de conscience de ceux qui portent le nouveau. Peu à peu, ils ne pourront plus suivre. Ainsi se divisera, dans leur regard, l’humanité que porte votre planète. Ainsi naitra en même temps la possibilité d’un nouveau règne, porté par une conscience élargie, patiemment conquise par les êtres de bonne volonté qui peuplent ce monde. Et ainsi ce monde reprendra-t-il sa place au sein de cette grande fraternité des peuples de l’Un.

Nous parlons au futur, mais cela se passe maintenant.

Voilà, amis, de quoi naviguer encore un peu dans une nouvelle direction, qui ne se trouve dans aucune de vos trois dimensions, mais dans les quatrième et cinquième qui existent déjà en vous et ne demandent que votre enthousiasme à les parcourir, comme vous le faisiez quand vous étiez enfants, comme vous l’avez toujours fait en tant qu’âmes éternelles à travers ce cosmos.

Nous vous aimons, frères et soeurs en liberté. Merci pour cette occasion de rencontre que vous nous avez offerte.

Merci, amis de toujours ! Merci de nous faire ainsi naviguer en nous-mêmes et d’ainsi stimuler nos ailes engourdies.

À bientôt ! Nous sommes toujours là.

Canalisé par Foelia

Partagé par : https://consciencedivine.com

Source : https://foelia.net

Print Friendly, PDF & Email




Soutien au site

Ce site ne peut fonctionner sans votre aide. Merci pour votre soutien.

Je soutien ce site