Canalisations

L’Amour est la seule Réalité, la seule Réalité possible

L’éveil collectif de l’humanité à la réalité de votre réveil s’accélère merveilleusement, et une grande joie vous attend tous très, très, très bientôt. Ignorez et écartez totalement le drame avec lequel les divers médias vous distraient, vous êtes tous précisément là où vous êtes censés être, et vous faites ou êtes précisément ce que vous aviez prévu de faire avant votre incarnation pour aider puissamment au processus d’éveil collectif. Tout s’écoule parfaitement vers un moment de fructification des plus magnifiques. L’Amour que vous êtes tous, vos champs d’énergie individuels mais unis inondent les champs d’énergie de ceux qui commencent à prendre conscience de leur besoin essentiel de s’éveiller, et aussi de ceux qui restent profondément endormis. Le temps du sommeil est révolu, et vos intentions aimantes poussent et stimulent efficacement tous ceux qui sont encore dans un état d’amnésie presque totale quant à leur véritable nature et au but de leur vie en tant qu’êtres humains dans la forme. Sans vous tous qui entreprenez très volontiers les tâches que vous avez si courageusement et si amoureusement choisi d’entreprendre avant vos incarnations actuelles, la progression vers l’éveil aurait été beaucoup plus lente. Je vous remercie tous du plus profond de mon cœur, le cœur unique de Mère/Père/Dieu, le cœur de toute la création.

Il n’y a qu’UN SEUL Cœur infini, le Cœur de la Vie, de l’Amour, et de chaque être différencié et individué, inséparablement uni à l’Unique, à Tout ce qui est, dans une félicité éternelle et infinie. Ce que vous êtes vraiment vous est actuellement et très temporairement caché uniquement parce que, il y a juste un moment – il y a des éons – vous avez librement choisi de construire et d’entrer dans un environnement de forme où vos capacités étaient, par votre propre choix, sévèrement limitées. Ce choix a été fait afin d’expérimenter un état irréel – la séparation d’avec la Source – alors que vous vous imaginiez être des êtres autonomes, seuls et abandonnés dans un environnement où votre existence même était constamment menacée, et où vous cesseriez finalement d’être en vie parce que votre existence prendrait fin par la mort de vos formes humaines physiques. Et oui, vos formes humaines cesseront d’exister, mais, lorsque cela se produira, vous pourrez toujours choisir d’en créer une nouvelle, ou de retourner à la Maison et de cesser de jouer le jeu de l’indépendance et de la séparation. Vous êtes toujours et éternellement LIBRES de choisir les limitations de la forme ou les possibilités infinies dont votre être naturel non physique jouit à chaque instant de son existence dans la Présence de Dieu et à l’unisson avec lui.

Au plus profond de chacun d’entre vous se trouve la connaissance intense et infiniment puissante que vous êtes en effet toujours en présence de l’Un, car aucun autre état n’est possible. Mais, en tant qu’humains expérimentant les limitations de cet état, vous avez choisi de rester inconscients de votre véritable nature. Cela fait partie de l’aventure ou de l’épreuve que représente l’état irréel de séparation. Alors, oui, vous savez que la séparation est irréelle, qu’elle n’a jamais eu lieu et qu’elle ne pourrait jamais avoir lieu, mais vous avez néanmoins construit un environnement apparemment extrêmement réel d’irréalité, et en son sein vous faites l’expérience de la peur – en fait de la TERREUR – et de la douleur et de la souffrance inévitables auxquelles vous conduirait la séparation d’avec votre Source tout aimante.

La terreur, bien sûr, était celle de l’idole que vous aviez inventée et appelée dieu ou tout autre nom apparemment approprié, un être irréel modelé sur l’idée d’un être humain plus vieux, plus sage et beaucoup plus puissant auquel vous deviez une allégeance totale et qui vous jugerait, vous condamnerait et vous punirait de la manière la plus brutale si vous n’obéissiez pas à ses ordres et si vous ne l’honoriez pas totalement. Vous avez alors déclenché des guerres pour le défendre contre d’autres qui avaient imaginé un dieu différent qu’ils honoraient et défendaient à la place du vôtre. La folie de cette réponse irréelle à la vie est inconcevable, et pourtant vous l’avez embrassée pendant des éons. Aujourd’hui, vous vous autorisez enfin à reconnaître la folie de cette façon de vivre, car vous êtes de plus en plus nombreux à prendre conscience qu’il n’y a que l’Amour, et que tout ce qui est vivant est enveloppé et embrassé par lui, l’unique Réalité, sans même la moindre possibilité d’un micro-moment de séparation d’avec Lui.

Ceux d’entre vous qui choisissent maintenant de se fixer l’intention de n’aimer que ce qui se présente dans leur vie – et vous êtes de plus en plus nombreux à le faire chaque jour – se trouvent de plus en plus en paix en eux-mêmes à mesure qu’ils se désengagent des ragots, des drames, de la corruption et de l’absence de comportements éthiques sur lesquels les médias d’information tentent de vous faire porter toute leur attention – tout cela est irréel ! Cette méthode fonctionnait auparavant, mais aujourd’hui, alors que tous les médias racontent la même histoire et que d’autres apportent des informations cachées sur cette propagande qui a longtemps été utilisée pour vous contrôler et vous soumettre, un grand nombre d’entre vous ont pris conscience de la manière dont ceux en qui vous aviez confiance depuis si longtemps vous ont inlassablement trompés et désinformés afin de vous contrôler et de s’octroyer un pouvoir démesuré sur vous.

Vous êtes en train de récupérer votre souveraineté personnelle, de refuser de vous soumettre aux tentatives autoritaires de réglementer votre vie quotidienne “pour votre bien et celui de la société”. La tromperie a été révélée, et l’approbation inconditionnelle du contrôle autoritaire de votre liberté individuelle ne réussira plus jamais. Vous savez que vous avez été créés en tant qu’êtres divins éternellement libres, et que cet état n’a jamais changé et ne pourra jamais changer. La liberté personnelle totale est votre droit divin, qui vous a été donné au moment de votre création en tant qu’aspects différenciés de l’Un avec lequel vous êtes unis à la fois maintenant et à chaque instant de votre existence la plus glorieuse et la plus éternelle.

L’amour est la seule réalité, la seule réalité possible, et vous êtes tous, sans aucune exception – y compris, bien sûr, ceux qui vous ont trompés – enveloppés avec joie dans cet état. En vérité, vous vous connaissez et vous vous reconnaissez, sans aucune possibilité de doute, comme étant perpétuellement à l’Un dans la Présence englobante de la Mère/Père/Dieu.

Mère/Père/Dieu, la Source, l’Amour EST la Réalité, est votre Maison éternelle et immuable. C’est là que vous résidez éternellement dans une paix et une joie infinies et sans fin. Beaucoup d’entre vous commencent à ressentir le sens de la Réalité, de votre inséparable Unité avec Dieu, de plus en plus fréquemment, alors que vous choisissez régulièrement de passer des moments tranquilles, seuls avec vous-mêmes, en étant simplement. Et lorsque le bavardage du cerveau s’apaise ou même cesse pendant quelques instants, vous commencez à vous sentir différents, quelque peu sereins dans la tranquillité de cet être, et une connaissance vous vient qu’en vérité vous n’êtes jamais seuls, que vous ne faites qu’Un avec Mère/Père/Dieu. Cette connaissance est la raison pour laquelle vous vous sentez serein, et vous savez que ce que vous expérimentez est la réalité de l’Amour qui vous enveloppe et vous embrasse. Cette connaissance vous accompagnera lorsque vous retournerez à vos vies humaines quotidiennes normales, et vous vous apercevrez qu’il vous est beaucoup plus facile d’accepter et de gérer vos vies humaines telles qu’elles se déroulent pour vous à chaque instant.

Passer du temps seul chaque jour est une exigence absolument essentielle pour vous, car pendant ce temps, vous avez le plein pouvoir de Mère/Père/Dieu qui vous embrasse et vous fortifie alors que vous fixez à nouveau l’intention de n’être qu’amour, quoi qu’il puisse vous arriver au cours de la journée. Vous vous êtes incarnés en portant ce but en vous, et vous l’accomplissez de la plus belle des manières. Ne vous jugez pas négativement pour les moments où vous oubliez de le faire. Vous saviez avant de vous incarner que cela allait se produire, et vous vous êtes donc pardonnés à l’avance !

Vous êtes tous des êtres merveilleux, de parfaits enfants divins de Dieu, qui gèrent magnifiquement leur vie dans la forme, exactement comme vous l’aviez prévu. C’est pourquoi je vous adresse mes félicitations les plus chaleureuses pour vos accomplissements continus, alors que vous aidez tant de personnes – bien plus que vous ne pouvez l’imaginer – sur le chemin de l’éveil.

Votre frère aimant, Jésus.

Canalisé par John Smallman

Traduit et partagé par : Accueillir la Conscience Divine : https://consciencedivine.com

Source : https://johnsmallman2.wordpress.com

Print Friendly, PDF & Email
Étiquettes