Canalisations

Le Collectif Michael : La Transition de l’Âme Mature

MICHAEL : Lorsqu’un changement d’âge de l’âme se produit sur une planète, comme le passage imminent d’une âme jeune à une âme mature qui se profile à l’horizon dans votre monde, cela signifie que la plus grande partie de la population est en résonance avec la conscience d’une âme mature, avec quelques réserves qui seront discutées plus tard.

Chaque changement d’âge de l’âme est précédé d’une série d’étapes, sept pour être précis, qui se déroulent sur une période de 70 à 100 ans après que la majorité d’une population ait atteint un point de basculement. Ces vagues arrivent souvent chaque décennie avant le changement, ou certaines crêtes s’accumulent dans les bas-fonds, pour ainsi dire, et arrivent beaucoup plus rapidement. Dans les cas de revers de fortune, où le climat politique freine la propagation d’une plus grande prise de conscience, les progrès sont retardés.

Chaque étape représente un coup d’arbalète, marquant une tempête de changements de conscience, qui s’intensifie à mesure que le fossé entre une majorité est comblé par une autre. Elle entraîne une transformation significative des valeurs sociales, c’est-à-dire des comportements et des attitudes qui soutiennent et façonnent les fondements de votre structure communautaire. Cette nouvelle perspective devient alors virale, pour emprunter un terme des médias sociaux, et lance une position idéologique alternative dans une population qui progresse tranquillement jusqu’à ce que le nombre de personnes impliquées crée une voix collective que la majorité ne peut plus supprimer.

Toutes les civilisations, ajoutons-le, même sur les mondes extraterrestres, connaissent des changements d’âge de l’âme. Ces transitions entraînent inévitablement des bouleversements dans les couches sociales. Étant donné la nature extérieurement agressive de votre espèce, par exemple, avec un centre instinctif encore protégé par des mécanismes de défense tels que la réaction de combat ou de fuite, les risques de conflit et de violence pendant ces changements sont accrus. Nous ne disons pas cela pour vous alarmer, mais pour souligner que ces transitions ont une importance mondiale.

POURQUOI SEPT ÉTAPES ?

Les raisons pour lesquelles les sept étapes se déroulent pendant la transition de l’âge de l’âme consistent principalement à préparer le terrain pour le changement idéologique spectaculaire à venir. Les étapes fonctionnent comme un amortisseur, qui amortit les coups pendant la transition afin qu’ils ne se produisent pas tous en même temps. Vous les voyez venir. Les changements culturels susceptibles de réformer les perspectives sociales, économiques et environnementales d’une nation (ou du monde) peuvent bouleverser et effrayer la population. Des guerres peuvent éclater. Ces changements ne sont jamais pris à la légère, et ils coïncident avec des problèmes réels qui nécessitent un changement pour le bien de l’humanité.

Pour offrir quelques préliminaires, chaque étape commence par une crise de conscience culturelle, qui se traduit souvent par des actes de violence et des troubles civils. Il existe une polarité ici, bien qu’elle ne soit pas classique au sens des pôles négatif et positif, mais le contraste est similaire, où une situation négative s’intensifie jusqu’à ce que le tumulte aboutisse à un résultat juste et positif.

Le début de la première étape peut ressembler à une série d’incendies aléatoires dans la société qui semblent d’abord sans lien entre eux, mais qui finissent par se fondre en une demande de changement plus cohérente et culturellement pertinente. La deuxième partie de l’étape vient plus tard, avec un examen plus approfondi de ce qui a mal tourné et des solutions qui permettraient de résoudre le problème. Une grande partie du politiquement correct qui a capté l’attention des médias dans les années 1990, par exemple, illustre la deuxième partie (ou ce besoin de résoudre les problèmes).

Alors que les étapes du changement d’âge de l’âme prennent de l’ampleur, nous observons parfois des accalmies, généralement lors de changements sociétaux radicaux dans le pouvoir politique et l’idéologie. Cela ne signifie pas que la transition de l’âge de l’âme cesse de progresser dans la population, mais la transformation sociétale provenant d’un groupe d’âge de l’âme qui est sous-représenté dans la population, est balayée sous le tapis en faveur de ceux qui sont au pouvoir.

Une évolution comprend deux facteurs : l’accumulation mathématique d’une perspective d’âge d’âme sur une autre, et un changement de conscience qui valide les perceptions de la majorité d’âge d’âme. Il n’est jamais prédestiné qu’un changement d’âge de l’âme dans la majorité entraîne immédiatement un changement de la conscience collective. Cela ne se produit jamais du jour au lendemain. La conscience des âmes en début de maturité doit être éveillée avant que les bénéfices sociétaux de ce changement ne soient pleinement réalisés.

Un enfant né, par exemple, en tant qu’âme mature de premier niveau ne change généralement pas la donne dans la société, du moins en ce qui concerne la perspective du nouvel âge de l’âme. Les premiers niveaux d’une étape de l’âge de l’âme peuvent retomber dans l’idéologie de leurs anciens terrains de jeu. Ainsi, une première âme mature peut embrasser les valeurs d’une jeune âme ; elles ne sont pas si éloignées de leur ancienne perspective. Cependant, toute âme mature entourée de pairs plus conscients peut s’éveiller aux valeurs de son véritable âge d’âme. Cela dépend souvent d’une combinaison de l’enfance et de l’imprégnation institutionnelle.

Un autre point à considérer est qu’un changement peut s’appliquer à d’autres âges de l’âme, également. Il n’est pas improbable que certains segments de la disposition des bébés et des jeunes âmes puissent adopter la nouvelle idéologie si elle ne déclenche pas leurs craintes. Cela peut, en effet, insuffler à une société un système de valeurs d’âme mature avant même que la majorité d’âme mature ne soit atteinte.

En général, cependant, le changement d’âme mature sur une planète conspire rarement sans se battre. Les valeurs entre la conscience de la jeune âme et l’âme mature en particulier, ne pourraient pas être plus opposées. C’est un choc d’une magnitude sismique et les grincements de dents et les grognements sont réels et doivent être observés avec prudence. Des révolutions ont éclaté à cause de tels conflits dans des pays – ou dans des segments plus petits, des groupes religieux ou des factions politiques. Cela peut apparaître comme la destruction d’un mode de vie, où les anciennes croyances et valeurs sont déracinées, les moyens de subsistance semblent menacés et l’avenir est incertain. La peur que cela génère peut inciter à la violence des groupes qui ne veulent pas accepter le changement ou qui tentent désespérément de rétablir les choses comme avant.

C’est une différence d’idéologie. Les jeunes âmes nous étonnent souvent par leurs innovations technologiques et leur esprit d’entreprise qui profitent à une nation. Elles vivent dans un monde extérieur où les choses sont exécutées, mais n’accordent pas autant de priorité au respect de la vie intérieure de ce que signifie être humain. L’étape de l’âme mature, cependant, fait prendre conscience de ce côté de l’humanité.

Avec une transition d’âme mature, attendez-vous à un changement dans la façon dont la technologie, les institutions sociales et l’environnement impactent le monde. La priorité est désormais de tout mesurer en fonction de son impact sur l’égalité des autres. L’égalité raciale, l’égalité des sexes (y compris la communauté LGBTQ+), l’égalité sur le lieu de travail, etc. sont autant de facteurs à prendre en compte. Les gouvernements n’auront plus de comptes à rendre, à leurs risques et périls, et toutes les initiatives environnementales seront jugées sur la base de leur respect de la planète. L’ancien accent mis sur l’utilisation des personnes comme un moyen d’arriver à une fin est remplacé par la manière dont les personnes de tous les horizons sont responsabilisées.

Aucun de ces objectifs n’est atteint sans être repoussé, et certaines solutions peuvent conduire à l’inévitable excès, lorsque des mesures excessives et extrêmes prises pour corriger un mal font parfois plus de mal que de bien. Cela se produit généralement dans les premières étapes de la transition.

LES ÉTAPES AUX ÉTATS-UNIS

Nous pensons qu’il serait instructif de montrer comment ces étapes se sont déroulées jusqu’à présent aux États-Unis.

Cette évolution de la conscience est bien documentée dans l’histoire des États-Unis, où une attention particulière a été portée aux souffrances des personnes réprimées et marginalisées dans ce pays. Il est intéressant de noter que la conscience des âmes matures n’a pas marqué tous les cas de changement sociétal. Certaines jeunes âmes tardives, lassées des inégalités entre les sexes au tournant du 20e siècle, se sont activement impliquées dans le cri de la liberté et de la réforme.

Dans les années 1950, cependant, à la suite de la décision historique de l’affaire Brown contre le Comité de l’Éducation, la première étape vers la transition de l’âme mature était en cours. L’égalité des chances à l’école, quelle que soit la race, est devenue une question d’ordre national. C’était le choc mentionné plus haut, et cela a constitué un changement précoce dans la conscience.

Au début des années 1960, le travail de Martin Luther King et du mouvement des Droits Civiques, aidé en partie par le soutien de John F. Kennedy (une jeune âme), était une continuation de la première étape, mobilisée par les rassemblements, les marches et l’accent mis sur la résistance non violente. Les protestations et l’agitation sociale entourant la guerre du Viêt Nam ont été une autre ramification de ce changement de conscience et, à toutes fins utiles, on peut considérer que Lyndon Johnson et ses réformes de la Grande Société sont l’aboutissement de la première étape.

L’élection de Richard Nixon a entraîné un recul dans l’expression extérieure de la transition – bien qu’avec l’augmentation de la population, davantage d’âmes matures de niveau moyen sont nées, posant les fondations des changements à venir. Des victoires mineures ont encore été remportées dans certaines parties de votre société, avec la décision capitale Roe vs Wade qui a eu un impact sur les droits des femmes dans tout le pays. Mais la deuxième étape de ce passage n’a pas eu lieu avant l’épidémie de SIDA dans les années 1980.

Stigmatisé comme une maladie des communautés gays, le SIDA a fait des ravages aux États-Unis par son nombre de morts et a donné naissance à un niveau de discrimination homophobe qui a marginalisé et incité à des actes de violence contre les hommes et les femmes. Le mouvement du politiquement correct, observé sous l’administration Clinton dans les années 1990, a constitué la deuxième partie de cette étape et a tenté de redresser la barre. Ce mouvement s’est poursuivi pendant deux autres décennies, avec de nouveaux revers et des possibilités d’accroître la compréhension de l’âme mature mises sur le billot pendant l’administration Bush. Ce n’est pas que les mouvements pour le changement n’existaient pas, mais comme nous l’avons déjà dit, pendant les périodes où il y a un déséquilibre dans le pouvoir politique, la capacité à gagner de la traction est diminuée.

De manière peut-être surprenante, la fin de la deuxième étape n’a pas eu lieu avant l’élection du président Barack Obama, qui a été ressentie à de nombreux niveaux émotionnels comme l’aboutissement du travail réalisé et une célébration de ce qui avait été accompli. Il y avait un sentiment d’espoir et de fierté dans l’air, mais il serait de courte durée. Près de la moitié de la population votante était animée par la haine et cherchait à faire tomber le premier président noir.

Pendant la présidence de Donald Trump, la troisième étape a commencé, et conformément aux mathématiques de Michael, comme vous l’appelez, l’étape résonne vaguement avec une triple énergie, qui oscille entre l’entreprise et la polyvalence, et se répercute également dans une certaine mesure avec l’énergie du guerrier. Bien que ce ne soit que des approximations.

En fait, les étapes en général peuvent être caractérisées par leur progression de l’ordinalité à la cardinalité, la première étape étant la plus ordinale, et la septième, la plus cardinale. Les trois premières étapes sont en résonance avec les aspects de l’énergie du serviteur, de l’artisan et du guerrier, respectivement. La quatrième étape, plus savante, fait le point sur les résultats obtenus et construit un pont vers la dernière série d’étapes, les trois dernières étapes représentant les perspectives cardinales des énergies du sage, du prêtre et du roi.

Une question raisonnable serait de savoir ce qui se passe, ou plus précisément, de quelle manière la conscience est à l’œuvre dans ce cycle. La réponse est que le corps collectif de toutes les âmes prenant part à ce drame, même celles qui s’incarnent actuellement avec une connexion infime à l’essence, est impliqué. Cela se fait principalement à un niveau subconscient, mais les changements d’âge de l’âme et l’ampleur de leur importance sont profondément ressentis au niveau de l’âme. L’intentionnalité de l’événement fait alors partie du plan d’incarnation de toutes les âmes présentes lors de ce changement. Même les âmes qui ne vivent pas l’expérience de la transition elle-même sont considérées comme faisant partie de la préparation.

Dans l’ensemble, en termes de changement sociétal, la base du travail dans une transition d’âge de l’âme est largement accomplie pendant les étapes ordinales, la quatrième étape jouant un rôle pivot dans la médiation, à la fois au niveau psychologique et culturel d’une société, pour assurer la transition la plus pacifique et la plus significative. Une fois qu’un état de cardinalité est atteint dans le processus de transition, les premières poches de changement qui se sont initialement développées à des niveaux quasi cellulaires, à savoir de simples unités de changements de conscience qui se sont progressivement assemblées en de plus grands états de tissu conjonctif, réalisent finalement une cohésion accrue et une conscience collective jaillit. À ce stade, la cardinalité de la transition s’éveille et le changement se produit à tous les niveaux et s’opère à grande échelle. Pour cette raison, la première moitié d’un changement est le chapitre le plus angoissant et le plus divisé d’une transition. Une fois la cardinalité atteinte, les éléments belliqueux et agressifs qui ont assiégé les étapes formatrices ont été aplanis en faveur du remplacement de la dissonance antérieure par un nouvel accord et une plus grande harmonie.

L’empreinte majoritaire dans votre pays, cependant, est toujours celle de la jeune âme. Ceci est largement répandu dans les branches de votre gouvernement, dans votre politique, dans votre adhésion au capitalisme, dans votre obsession de la jeunesse et de la beauté, dans votre amour de la compétition et du sport, dans votre désir de gravir l’échelle du succès, dans votre adoption de l’argent comme religion séculaire, et ainsi de suite. Jauger l’empreinte d’un pays est un marqueur facile pour savoir à quel point le changement d’âge de l’âme a progressé. En règle générale, l’empreinte collective se déplace vers la nouvelle perspective de l’âge de l’âme une fois que la cardinalité de la transition a été réalisée.

Votre nation se trouve actuellement engagée dans la première partie de la troisième étape ordinale, avec le mouvement Black Lives Matter, les émeutes, l’acrimonie amère qui a divisé votre nation pendant la pandémie, l’élection litigieuse, le raid sur la capitale de votre Nation, autant d’exemples des confrontations qui surviennent lorsque deux idéologies disparates dans un pays se dressent l’une contre l’autre.

Il reste encore quatre étapes à franchir avant que les États-Unis passent de jeune âme majoritaire à mature. Sur la base des probabilités disponibles, nous estimons que cela pourrait prendre encore soixante-dix ans ou plus. D’autres pays dans le monde sont déjà en avance sur les États-Unis dans cette transition, mais il y a aussi suffisamment de retardataires pour que nous ne voyions pas le changement d’âme mature englober le monde entier avant au moins une centaine d’années ou plus. Un changement vers une conscience de l’âme mature, en termes de valeurs sociétales, pourrait cependant être réalisé beaucoup plus tôt. Comme mentionné précédemment, le système de valeurs d’une société n’est pas toujours en corrélation avec les pourcentages d’âge de l’âme dans une population. Une estimation exacte est délicate en raison de la variabilité impliquée. Toutes les âmes matures ne manifesteront pas leur véritable âge d’âme ou ne seront pas suffisamment conscientes pour faire une différence.

Certains canals (channels) ont déclaré

Le Collectif Michael est un groupe d’âmes, une conscience collective de 1050 essences qui ont terminé toutes leurs vies sur Terre, ont quitté le plan physique et se sont recombinés en une Entité qui réside et enseigne maintenant depuis le plan mi-causal. Fondamentalement, ils (Michael se réfère habituellement à eux-mêmes comme “nous” plutôt que “je”) sont des guides spirituels et des mentors pour nous ici sur Terre, canalisant leur sagesse et leur énergie pour notre avancement spirituel et notre apprentissage.que le changement était terminé et ils ont raison sur un point technique, car la transition de l’âme mature a amorcé un glissement inaltérable vers son point de non-retour. Mais la ligne d’arrivée n’a pas encore été franchie.

Canalisé par Chelsea Quinn Yarbro

Traduit et partagé par : Accueillir la Conscience Divine : https://consciencedivine.com

Source : https://eraoflight.com

Print Friendly, PDF & Email




Soutien au site

Ce site ne peut fonctionner sans votre aide. Merci pour votre soutien.

Je soutien ce site