Canalisations

Le décès et la mort

 

Source Originelle de tout Être, Canalisé par Jahn J. Kassl

Mourir, c’est naître à l’être.

Dans votre esprit éternel. La mort est une illusion !

Vous ne voulez pas mourir si vous croyez que vous allez réellement mourir.

Si vous croyez qu’un “effacement” de votre existence en est la conséquence, vous ne pouvez pas lâcher prise et vous abandonner à cette transformation.

C’est aussi la peur de l’inconnu, de ce qui va arriver, qui vous empêche de laisser ce processus se dérouler dans le calme et la connaissance des choses telles qu’elles sont.

Lâcher prise

Une fois que vous savez que vous continuez à vivre, il n’y a pas de peur, et la mort est une naissance. Le passage à une nouvelle forme d’être. Dans la joie !

Acquise par votre compréhension et votre appréhension des tenants et aboutissants de votre vraie nature.

Mourir, c’est comme s’endormir. Vous en avez peur ? Probablement pas ; puisque ce processus vous est familier, vous vous abandonnez volontiers à la fatigue. Pour se réveiller au niveau du rêve.

Mourir est le “dernier endormissement” de votre corps pour vous réveiller au niveau de l’esprit. Votre esprit. Votre esprit éternel.

L’abandon du corps est une libération, et le processus de la mort est la transformation. Comme celle de la chenille en papillon.

S’extirper des limites de cette réalité d’expérience pour s’élever vers la liberté éternelle de l’esprit. Ce que vous laissez derrière vous, c’est votre ego.

Si vous vous êtes trop identifié à lui, vous ne pouvez pas lâcher prise. Plus vous êtes attaché à votre ego, plus il vous est difficile d’atteindre la sérénité tranquille qui fait de ce processus ce qu’il est : un événement de joie, car vous accédez à nouveau à votre conscience globale.

La mort engendre la peur là où l’on vit dans la peur. Si vous retrouvez votre joie, votre “dernière” transformation se fera également dans la sublimité et la Lumière.

 

Plus vous vous rapprocherez de votre ascendance spirituelle, de votre essence spirituelle, plus cette sortie de votre corps sera parfaite et lumineuse.

Le passage dans votre dimension d’être est un jour de fête!

En dissolvant et en vous libérant des schémas qui vous empêchent d’être conscient, vous accédez à la perception globale de vous-même.

Et la “mort” se produit au niveau du soi. Il n’y a rien dont vous ne pouvez vous passer ou dont vous ne voulez pas vous séparer.

Vous lâchez prise et accédez à la réalité de votre esprit éternel. L’expression de la corporalité solide est enlevée de vous.

Vous êtes l’esprit et l’être. Vous êtes celui que vous avez toujours été.

Il y a tant de peurs et d’incertitudes liées à la mort qu’il est essentiel d’y voir clair.

Vous l’obtiendrez dès que vous aurez admis que vous êtes plus que votre corps et que, derrière les idées, les blocages et les peurs, votre vraie nature attend d’être libérée.

Ôter la peur de “mourir” pour que les gens puissent entrer dans la vie – car la vie est éternelle. Depuis le début des temps, de l’éternité à l’éternité.

La mort est un leurre!

Comprendre cela vous apporte la vie.

Comprendre votre véritable dimension pour faire émerger votre sens, vos missions et vos possibilités d’évolution.

La mort est la vie, sous une autre forme. Et mourir, c’est naître à cet autre être. Dans votre être.

Dans votre conscience globale, multidimensionnelle et universelle. Vous vous débarrassez de toutes les limitations.

Lorsque vous développez votre conscience dans cette réalité de vie, que vous n’êtes pas seulement “chair et sang”, vous gagnez un accès familier à votre diversité. Vous connaissez les correspondances et les relations.

Vous avez un corps, mais vous n’êtes pas ce corps

Une fois que votre esprit a saisi cela, la tension s’échappe – autour de la mort et du décès.

La mort est une illusion ! Toute vie est éternelle !

C’est pourquoi il est si nécessaire que vous vous ouvriez à la Lumière. Pour entrer dans votre cœur. C’est à partir de là que vous faites les bonnes associations.

C’est dans votre cœur que se trouvent toutes les réponses

Votre cœur connaît la mort et l’agonie. Votre cœur connaît le fonctionnement de l’univers. Si vous parvenez à entrer dans votre cœur, vous parviendrez à la connaissance.

Cette expérience vous donne la certitude que vous êtes esprit et que votre corps est le temple dans lequel votre esprit réside tant que vous êtes ici.

 

Prenez soin de votre temple, mais soyez prêt à l’abandonner quand votre heure viendra.

Soyez prêt à revenir à votre origine. Soyez prêt à lâcher prise quand le Père vous appelle.

Rien ne meurt, car tout change sans cesse. Rien ne se perd ni ne “meurt”.

Vous êtes Lumière.

Même sur les plans les plus denses de l’être.

Vous prenez différentes formes, comme vous changez de vêtements. Mais vous êtes toujours vous ! Celui que vous êtes.

Derrière chaque expression se cache votre être éternel. Et c’est cela qu’il s’agit de percer à jour.

Plus vous vous rapprochez de cette expérience, plus votre rapport à la mort et à l’agonie devient naturel.

Votre vie détermine votre mort et cette nouvelle naissance.

La mort est une illusion !

Soyez prêt, bien-aimé – vous entrez dans l’amour éternel de Dieu.

Clarifiez donc vos idées et vos fausses suppositions à ce sujet. Libérez vos peurs. Regardez et ne refoulez rien !

 

Mettez-vous en liberté pour vous réveiller le matin, comme un exemple vivant que la mort n’existe pas.

Imprégné de Lumière et d’Amour, en connexion éternelle et consciente avec la source première de l’être.

L’universelle,
l’amour éternel et vivant

Traduit de l’Allemand pour : https://consciencedivine.com

Partagé par : https://consciencedivine.com

Source : https://lichtweltverlag.at

Ce site ne peut fonctionner sans votre aide.
Merci pour votre soutien.



 
Print Friendly, PDF & Email
Étiquettes