Canalisations

Moi, Jésus, je suis toujours avec vous tous, je vous aime et je vous embrasse constamment

Tous sont Un, et au fond de vous-mêmes, vous le savez. Et l’Un est Mère/Père/Dieu, Source, Amour – vous. Seul cela est réel, tout sens ou sentiment qui n’est pas en alignement avec l’Amour est irréel, temporaire, et ne durera pas. Il n’y aura aucun souvenir de l’irréel pour vous rappeler la douleur et la souffrance apparemment vécues comme extrêmement réelles dans le cauchemar ou l’état de rêve de séparation dont vous vous réveillerez, comme vous le faites en fait en ce moment. Tout va bien, et vous savez que c’est la Vérité divine. L’amour est Tout. Il n’y a rien d’autre.

Vous, chaque être sensible, êtes embrassé par l’Amour à chaque instant de votre existence éternelle. Détendez-vous dans ce sens, dans cet état de conscience, d’acceptation consciente et aimante de vous-mêmes chaque fois que vous sentez surgir le doute, l’anxiété, le ressentiment, la colère, l’indignité ou l’insuffisance, et permettez à l’Amour que vous êtes de dissoudre tout ce qui, en apparence, vous encouragerait à croire que vous n’êtes pas parfaits tels que vous êtes, que vous n’êtes pas une expression parfaite de l’Amour divin.

Moi, Jésus, je suis toujours avec vous tous, vous aimant et vous embrassant constamment, et apaisant toutes les pensées ou idées négatives invalides d’auto-jugement qui tentent de vous distraire de la connaissance de vous-mêmes tels que vous êtes vraiment – des êtres divins innombrables, abondants et très beaux, des êtres de Lumière brillante, des expressions différenciées éternelles de l’Un, Mère/Père/Dieu, sans cesse !

Vous n’avez jamais été abandonné, même pendant la plus brève des nanosecondes, cependant vous avez, extrêmement brièvement, choisi de faire l’expérience d’un sentiment totalement illusoire de séparation de la Source. Cela ne s’est jamais produit. Mais pendant que vous vivez vos vies humaines dans la forme, cette vérité est excessivement difficile à accepter pour vous. Néanmoins, lorsque vous choisissez d’aller à l’intérieur, dans vos sanctuaires intérieurs les plus sacrés, et que vous invitez très positivement l’Amour à entrer et à vous embrasser, il le fera. Vous le ressentirez, bien que très souvent vos egos fassent tout leur possible pour vous convaincre que vous l’imaginez, que c’est irréel. Mais, bien sûr, c’est la seule réalité. Vos egos, ainsi que les attitudes, jugements et comportements dénués d’amour auxquels ils tentent de vous faire croire, sont ce qui est irréel !

Vous avez collectivement construit – parce que vous avez un pouvoir et des capacités d’imagination énormes – un environnement apparemment vaste dans lequel chacun d’entre vous se sent terriblement petit et insignifiant. Et vous avez donc fabriqué une entité irréelle ou imaginaire pour vous guider et vous protéger de l’environnement vaste et excessivement menaçant dans lequel vous vous êtes retrouvés en tant qu’êtres dans la forme – l’ego ! Puis, vous lui avez donné du pouvoir, votre pouvoir, et il l’a utilisé contre vous depuis lors parce qu’il craint que vous ne réalisiez le mauvais service que vous vous êtes rendu à vous-mêmes, et que vous ne le dissolviez et ne l’éliminiez. Et vous le ferez ! Vous n’en avez absolument pas besoin une fois que, en tant qu’humains sous forme, vous avez atteint l’âge adulte et appris à utiliser ces formes. Malheureusement, la grande majorité de ceux qui sont dans la forme n’ont pas mûri parce que leur ego a, dès le début, travaillé extrêmement dur pour s’assurer qu’en eux habite un enfant petit et effrayé, un enfant intérieur qui a constamment besoin de leur protection.

Votre tâche individuelle en tant qu’êtres humains est de parvenir à une pleine maturité tout en conservant l’innocence, la curiosité et la joie de l’enfance. Vous êtes la joie, la joie est votre nature, mais dans la petite enfance et l’enfance, vous avez tous vécu des traumatismes parce que les enfants intérieurs effrayés de vos soignants ont cherché à vous contrôler, craignant que si vous développiez vraiment votre propre autonomie, vous les verriez, les jugeriez et les condamneriez pour leurs insuffisances. Et bien sûr, c’est ce qui se passe pour la plupart des gens, ils rejoignent un cycle sans fin d’êtres adultes traumatisés qui ne parviennent pas, et apparemment ne peuvent pas, à devenir des adultes à part entière.

Quand je vous ai dit de devenir comme de petits enfants, je ne vous demandais pas de rester enfantins et immatures, je vous demandais de maintenir la joie, l’innocence et la curiosité que les petits enfants expriment si bien, afin que vous puissiez mûrir dans la sagesse de l’âge adulte tout en conservant l’émerveillement et le plaisir de chaque nouvelle vie et de chaque moment rempli d’amour. Votre éveil est le processus de faire exactement cela, de trouver en vous la connaissance et l’expérience de la Réalité que vous êtes éternellement Un avec Mère/Père/Dieu, et que la séparation n’a jamais eu lieu.

Comme je vous l’ai déjà dit de nombreuses fois, votre réveil est divinement assuré, et il est maintenant en train de porter ses fruits, d’atteindre la plus belle des fleurs pour vous ravir et vous émerveiller une fois de plus, alors que vous vous connaissez et vous expérimentez une fois de plus comme les enfants bien-aimés de Dieu.

Vous êtes tous des êtres divins totalement libres, et même lorsque vous vous incarnez en tant qu’enfants, vous êtes libres. Cependant, quelle que soit la culture dans laquelle vous êtes nés, elle a ses propres règles et règlements établis de longue date et transmis de génération en génération, et au fur et à mesure que vous passez de l’enfance à l’âge adulte, il vous apparaît clairement que vous n’êtes pas libres. On attend de vous que vous vous aligniez sur les normes culturelles de la société dans laquelle – apparemment sans aucun choix de votre part – vous êtes né et que vous les acceptiez sans discuter.

Les parents humains ne cessent jamais d’aimer leurs enfants, même si cela semble souvent ne pas être le cas. Ce qui se passe, c’est que les parents humains ont pratiquement toujours le sentiment qu’ils ne sont pas capables d’éduquer correctement leurs petits êtres innocents, et ils ont peur d’être vus et jugés dans leur insuffisance par les autres. Au lieu de laisser à leurs petits l’espace et la liberté de suivre leurs propres chemins de vie pré-planifiés en tant qu’humains, de grandir librement, de se trouver et de se connaître comme les êtres divins qu’ils sont, les parents, dans leur peur et leur anxiété, tentent de les contrôler et de les diriger afin de les garder en sécurité, et d’apparaître au moins aux yeux des autres comme des soignants compétents, ce qui bien sûr ne fonctionne pas et tend à les aliéner.

S’éveiller, c’est parvenir à la réalisation pleine et entière que vous êtes tous, et que vous avez toujours été, des êtres souverains totalement libres, créés dans l’amour à partir de l’amour par votre Père céleste. En ce moment, alors que vous lisez ou écoutez ce message, que je dirige vers chacun d’entre vous personnellement, vous vous éveillez et, ce faisant, vous parvenez à la pleine et merveilleuse connaissance de votre vraie nature, de la Vérité de qui vous êtes – des Êtres divins totalement libres, éternellement unis à votre Source aimante – Mère/Père/Dieu, l’AMOUR dans toute sa magnificence et sa gloire.

Votre frère qui vous aime, Jésus.

Canalisé par John Smallman

Traduit et partagé par : Accueillir la Conscience Divine : https://consciencedivine.com

Source : https://johnsmallman2.wordpress.com

Print Friendly, PDF & Email
Étiquettes




Soutien au site

Ce site ne peut fonctionner sans votre aide. Merci pour votre soutien.

Je soutien ce site