Canalisations

Notre Communication avec Vous

Chers amis ! JE SUIS L’ARCHANGE MICHAEL !

J’aimerais aujourd’hui aborder un sujet qui semble toujours vous préoccuper, même après tant de temps… Et pour ceux d’entre vous qui arrivent maintenant, sachez ce qui se passe.

Qu’est-ce qu’une communication avec un être de Lumière ? C’est voir la conscience de l’humain, les messages. Et comment cela se passe-t-il ? Je vais donc revenir un peu en arrière, et je vais parler de certaines religions qui vénéraient l’incorporation d’esprits de Lumière, et souvent d’esprits de non Lumière, dans les humains. Que se passe-t-il dans ces cas-là ?

Dans une enveloppe humaine, il n’y a qu’une seule âme, ce qui n’est pas vrai à 100 %, car il existe des situations très exceptionnelles où plus d’une âme peut se trouver dans le même corps. Mais comme je viens de le dire, il s’agit de situations très exceptionnelles et dans le but d’apporter quelque chose d’évolutif à la planète, ce n’est pas la chose courante, la chose normale est une seule âme à l’intérieur de chaque corps.

Lors de l’incorporation, leurs âmes partent et une autre entre, il y a un déplacement d’âme. C’est pourquoi j’ai dit plusieurs fois ici que ce n’était pas bon. Ce n’est pas un processus que l’on peut dire tout à fait correct, parce qu’il y a un risque que votre âme ne revienne pas, que celle qui est entrée ne permette pas plus que son retour. Mais je ne suis pas là pour parler de religions, de croyances, tout a été un temps. Et je peux même dire que c’était un temps nécessaire pour que vous compreniez beaucoup de choses.

Revenons donc à la communication avec les êtres de Lumière…. Il y a une différence entre communiquer avec un esprit et un être de Lumière ; un esprit se trouve généralement dans cette dimension ou dans la quatrième dimension, comme beaucoup aimeraient le dire. Et c’est exact, c’est une énergie qui a vécu en tant qu’humain, et qui est préparée ou non par ses choix, à évoluer ou à rester sur la planète en hantant ceux qui sont ici.

La communication avec ces esprits est donc facile, même si les esprits errants ont une vibration basse et que lorsque vous adoptez des postures, des habitudes, qui abaissent vos vibrations, vous vous connectez facilement avec eux et ils commencent à cohabiter avec votre corps, avec vous. Non, ils ne s’incorporent pas, ils se rapprochent et commencent à aspirer l’énergie de vos corps, de vos mauvaises habitudes, vivant avec vous exactement comme vous le faites, mais ce n’est pas non plus l’objet de ce sujet. Et quelle est la différence alors, la communication avec un être de Lumière ? Un être de Lumière est un être évolué, qui n’est ni dans la troisième ni dans la quatrième dimension, il est dans la cinquième dimension vers le haut.

Donc pour qu’il y ait communication avec ces êtres, ce n’est pas par incorporation, parce que la grande majorité de ces êtres n’ont pas d’histoire d’incarnation, ce sont des énergies créées par Dieu le Père/Mère pour servir l’univers… “C’est mon cas, je ne me suis jamais incarné et je ne m’incarnerai jamais, parce que je n’ai pas été créé pour cela. Je suis une grande énergie.” Beaucoup peuvent dire : “Ahhh, mais je vous ai vu” – Quand j’ai besoin d’apparaître à certains, je me transforme en un corps humain pour que visuellement vous puissiez me voir, mais je ne suis pas comme ça, je suis juste une énergie, une énergie de très haute conscience, un déploiement de Dieu Père/Mère. Alors, comment se déroule notre communication avec les humains ?

Ce n’est pas par incorporation, ce n’est pas par approche, parce que si je suis un épanouissement de Dieu Père/Mère, si je m’approche de n’importe quel corps, vous seriez immédiatement détruits par le haut degré de mon énergie.

Je n’existe donc pas en tant que point, mais en tant qu’énergie répandue dans l’univers, tout comme Dieu père/mère. Et comment puis-je communiquer avec un humain ? Par télépathie.

Il s’agit d’un processus dans lequel nos consciences se connectent aux consciences des humains et nous parvenons à transmettre des messages, c’est ainsi que cela se passe, il n’y a pas d’approximation, il n’y a pas d’incorporation, il y a une connexion de conscience à conscience. Et tout ce que nous voulons dire est placé dans l’esprit de celui qui parle, de celui qui est connecté à nous. Il y a donc un point important à souligner :

“Celui qui parle est un humain” – Et l’humain (selon ses pensées), a des grimaces, des réactions. Lequel d’entre vous, lorsqu’il parle, ne gesticule pas ? Lequel d’entre vous, quand il parle, ne fait pas “des grimaces et des mimiques en parlant” ? Lequel d’entre vous, lorsqu’il a une pensée triste, ne pleure pas ? Lequel ? Indiquez-m’en un. Donc, que ce soit bien clair, il y a là un humain qui reçoit une série d’informations et qui les capte comme s’il s’agissait de ses propres pensées, c’est comme ça que ça se passe.

Nous remplissons l’esprit de l’humain d’informations, et il les décode comme un humain ; il y a donc des bizarreries, des exclamations, des sentiments, des réactions, ce qui ne veut pas dire que l’humain est incorporé avec nous, ce n’est pas le cas, il réagit simplement aux messages, aux réactions que nous transmettons. Maintenant, il faut préciser une chose, nous avons aussi des sentiments, bien sûr nous ne baissons pas nos vibrations, mais nous avons des sentiments. Principalement les êtres de Lumière qui se sont incarnés, les âmes qui ont vécu sur la planète, ont connu les sentiments humains, donc pour eux le sentiment est très fort et se manifeste au moment d’un message.

L’être humain réagit donc à ces messages et à ces sentiments, de sorte que si un être humain devient émotif, voire pleure lorsqu’il reçoit un message, cela ne signifie pas qu’il est le seul à pleurer. L’être de Lumière peut aussi pleurer et c’est exactement cette émotion qui est transmise à l’humain et qu’il traduit en larmes. Comprenez que nous ne sommes pas des pierres. Nous ne sommes pas insensibles, nous ressentons exactement toutes les souffrances qui se passent sur la terre, ou ailleurs dans l’univers.

Et pour les êtres de Lumière qui se sont déjà incarnés, les sentiments sont possibles, la tristesse est possible. Mais pour eux, ce n’est pas la tristesse que vous vivez, que vous vénérez, dans laquelle vous vous plongez. C’est une tristesse momentanée, pour quelque chose qui essaie de passer.

Comprenez donc qu’il y a toujours une réaction humaine à chaque message, ce n’est pas un robot, ce n’est pas un ordinateur, c’est un humain qui a des sentiments et qui réagit au contenu des messages qui ont été transmis à son esprit. S’il s’agit de messages joyeux, fiers ou drôles, il réagit de la même manière, il rit. Mais s’il s’agit de messages tristes ou qui impliquent un sentiment très profond, il pleure, il ressent ce message.

Donc ce n’est pas dire que l’humain modifie ce qu’il reçoit, ce n’est pas dire qu’il transforme tout ça en ses propres réactions, parce qu’il n’a pas le temps, il n’a pas le temps de faire ça. “Ahhhh, je vais prévoir de recevoir tout le message en pleurant.” – Non, il n’a pas le temps. Parce que ce que nous mettons dans son cerveau, c’est ce qui commande ses émotions. Ce n’est pas l’humain qui décide comment il va parler, ce qu’il va dire et de quelle manière il va le faire. C’est son cerveau qui réagit à ce que nous disons, à ce que nous vivons et qui réagit comme un humain.

Cessons donc ces enquêtes, ces investissements, de dire que ceci est bien, que cela est mal. Il est très facile de critiquer de l’extérieur, c’est très facile. Soyez dans le corps d’un canal et vous saurez ce que c’est, n’exigez pas tant des gens, parce qu’un canal est avant tout un humain, ce n’est pas une boule que l’on manipule, c’est un récepteur de nos messages. Et généralement ceux qui sont des canaux ont un lien très étroit avec nous et peuvent comprendre exactement ce que nous voulons faire passer.

Il y a ceux qui sont froids, qui n’esquissent aucune réaction. Ont-ils tort ? Non, ils n’ont tout simplement pas un lien aussi profond avec nous, ils restent à l’écart de tout le processus, ils ne s’impliquent pas, ils ne se livrent pas et, par conséquent, ils ne ressentent pas les émotions que nous transmettons. Ceux qui les ressentent, c’est parce qu’ils se donnent à ce qu’ils font et ressentent exactement ce que nous voulons transmettre. Ne remettez pas en question, ne critiquez pas, concentrez-vous sur le message, concentrez-vous sur ce qui est dit.

Vous vous accrochez encore à des petits détails qui ne vous mèneront nulle part, le moment est venu d’écouter ce qui est dit et non la façon dont c’est dit, c’est un jugement, c’est une critique. Alors arrêtons cela, soyez attentif à ce que vous recevez, connectez-vous au message. Si vous ne voulez pas entendre le canal parler, essayez d’écrire ce qui est dit et lisez-le, c’est tout. C’est devenu froid, c’est devenu sans émotion, alors vous pouvez juger ce que vous voulez.

Vous vous accrochez encore à des choses inutiles, petites et insignifiantes. Au lieu de vous préoccuper : “Comment va mon âme ? Comment va ma marche ? Qu’est-ce que ce message peut m’apporter de bon ?” – Il n’est pas nécessaire de tout regarder, de tout critiquer. Ouvrez donc vos cœurs et regardez à l’intérieur, pas à votre environnement, pas à la personne qui parle, mais à ce qui est dit. C’est ainsi que vous vous éloignez de plus en plus de la Cinquième Dimension.

J’espère avoir été très clair sur tout ce qui se passe, pour les nouveaux et les anciens. Les anciens (ceux qui me suivent depuis longtemps). Apprenez à profiter de ce que vous recevez, mais prenez-le avec le cœur. Profitez du message, pas de la façon dont il est dit. Vraiment, vous avez encore un long chemin à parcourir et beaucoup pensent que vous êtes prêts. Grosse plaisanterie, car dans les petites choses, vous n’avez pas encore compris ce qu’il faut faire.

Canalisé par Vania Rodrigues

Traduit du Portugais pour : https://consciencedivine.com

Partagé par : https://consciencedivine.com

Source : https://www.anjoseluz.com

Print Friendly, PDF & Email




Soutien au site

Ce site ne peut fonctionner sans votre aide. Merci pour votre soutien.

Je soutien ce site