Canalisations

Personne ne viendra transformer la Terre, elle est la projection de ce que vous êtes

Message de l’Être reçu par Agnès Bos-Masseron.

Nous vous donnons les clefs pour que l’invitation soit réalité. La première clef, vous le savez, est l’absolu de l’ancrage. Il ne s’agit pas de frôler l’ancrage quelquefois. Vous savez que l’ancrage est réel lorsque physiquement l’énergie repose dans le chakra de vos cœurs qui alors est le centre. Tant que l’énergie, à quelque moment que ce soit, s’accumule soit dans la sphère mentale, soit dans les émotions ou l’ego, cela veut dire que l’ancrage n’est pas réalisé. Alors vous continuez et continuez et continuez. La Terre vous offre des racines et le Ciel une flamme, reliées au cœur du Ciel et au cœur de la Terre, concrètement.

La vie, vous le savez – ou l’humanité l’a peut-être oublié – la vie n’est pas d’être tremblotant, balloté par les émotions, par le collectif ou par les babillages mentaux. La vie invite à recentrer l’énergie pour être la vie. La vie invite à être pleinement ancré car c’est lorsque vous êtes pleinement ancrés que vous pouvez savourer la vie. Beaucoup parlent d’ouverture du cœur, oubliant que le cœur est naturellement ouvert lorsqu’il est nourri de l’énergie et de l’attention.

Vous savez que vous êtes ancrés lorsque tout est ouvert et que vous êtes offerts. Alors tout parle, communique, et vous entendez les voix des arbres et des forêts, des herbes et des planètes, les voix de la fraternité, et vous entendez la voix du cœur du silence. Lorsque vous êtes ancrés, tout s’ouvre et tout est possible.

Et si cette année pouvait être l’année du tout est possible ? Comprenez-le, tout est possible lorsque vous le créez. Personne d’autre ne le créera jamais pour vous. Personne ne viendra transformer la Terre car la Terre n’est que la projection de ce que vous êtes et vous la percevez comme vous êtes. Certains la voient comme un feu de lumière et de dévotion. Certains la voient comme le théâtre du tout est possible. D’autres la voient autrement et peu importe. Ce que les autres voient n’est pas votre réalité. Votre réalité est ce que vous projetez.

La base, nous le répétons toujours, est donc la pleine présence à soi. Et l’on ne peut être présent à soi et en même temps être balloté par les émotions, le mental ou l’ego. La présence à soi est la présence au cœur. La présence au cœur est l’ouverture. La présence au cœur est le corps nourri de cette lumière qu’est la vie avec une telle intensité que l’équilibre est rétabli.

L’énergie repose dans le cœur. Le cœur alors est soleil de lumière. Et ce soleil éclaire et vous percevez tout. Et ce soleil éclaire et vous entendez tout. Tout vous entend, tout vous écoute. Et vous savez que ceux qui vous écoutent entendent la voix du tout à travers votre voix, et que ce que vous entendez est la voix du tout à travers chaque voix. C’est cela la vie. Simple, plein, concret, car l’incarnation n’est pas de rêver une vie idéale. L’incarnation est de vivre l’idéal de sa vie maintenant…

Voyez, le cœur est soleil de lumière et nul n’a besoin de se préoccuper de comment résoudre les problèmes que le mental imagine. Lorsque le cœur est vécu concrètement comme soleil de lumière, la puissance de soleil se fait torrent et cascade, et vient inonder toutes les situations et toute la planète. Tout est harmonisé, tout est résolu, tout est nettoyé, tout est orchestré.

La seule attention donc est de faire concrètement du cœur ce soleil de lumière, cette flamme éternelle. Elle l’est de toute façon cette flamme éternelle. Simplement l’incarnation est bien d’actualiser cela. Non une petite flamme vacillant à chaque vent des émotions, le feu de l’amour, le soleil éternel, stable. Et coulent des cascades et des torrents de lumière dans la structure corporelle jusqu’au cœur de la Terre et jusqu’au cœur du Ciel. C’est cela le centre de l’attention car lorsque cela est réalisé, tout est accompli. Lorsque cela est réalisé, l’être danse pleinement la danse de la vie, pleinement actif, simplement actif, infiniment confiant, parce que la vie n’est que générosité et la vie n’est que bonté et bienveillance.

Alors, dans la pleine confiance que tout ne peut qu’être donné, vous donnez et vous recevez. Le cœur n’a jamais besoin de se soucier des soi-disant problèmes que le mental imagine. Et le comprenez-vous, même la pollution de la planète est un problème imaginé par le mental parce que le cœur sait qu’avec une intensité totale d’amour, d’attention, de lumière, de présence, instantanément la Terre est nettoyée.

L’équilibre, c’est l’amour qui le donne. L’harmonie, c’est l’amour qui la crée. Et l’amour est la joie. C’est pour cela que s’il est un message que nous aimons murmurer, chanter et répéter, c’est le chant de la pleine présence. Les autres n’existent pas. Ils sont la projection de sa réalité intérieure. La création n’est que la projection de la réalité de chaque être.

Et si cette année nouvelle était l’année où chaque être accepte pleinement d’être le créateur de sa réalité, ne trouvant plus aucune excuse qui pourrait empêcher la pleine présence à soi ?

Il est vrai, beaucoup disent être entraînés par les flots du mental ou des émotions. Nous disons tout est un choix. Si vous voulez vivre la vie cosmique, faites le choix de ramener le corps à son état originel. Le cœur, soleil de présence et soleil d’amour, déverse des torrents et des cascades de lumière dans tous les organes, dans tous les membres, jusqu’au cœur de la Terre et jusqu’au cœur du Ciel. L’être ainsi infiniment connecté, éternellement est un éclat de rire offert au Divin, et cela dans le cœur du silence et de l’énergie rassemblée.

Voyez, nous ne parlons pas de poésie ou d’abstraction. Nous parlons de la vie sur la Terre telle qu’elle est conçue originellement. Et c’est maintenant qu’elle est conçue, maintenant. Dans ce jour ou cette année qui s’ouvre, maintenant, dans cette éternité qui est. Faire de cette année la réalisation de cela.

Comprendre qu’il est une intensité de présence qui est la clef du tout est possible. Par cette intensité de présence, le corps change de fréquence, change de densité. Traverser des murs, se téléporter, aller au cœur des étoiles ou au cœur des océans, cela fait partie du tout est possible. La clef pour cela est l’intensité de présence.

Vous continuez ainsi à intensifier la présence. Vous faites de cela le cœur de votre dévotion. Ainsi tout s’harmonise. Tout est donné. La vie est bonté et bienveillance. La vie est le flot de la grâce. Imprimez cela dans le cœur du collectif de la Terre et de l’humanité.

Partagé par : https://consciencedivine.com

Source : https://www.anandamath.org

Print Friendly, PDF & Email