Canalisations Dialogues 2022

Atena : De quelle chaine d’amour multidimensionnelle faites-vous partie ?

Bonjour mes amies. Bienvenue chez moi !

Imprégnez-vous autant que vous le pouvez de l’ambiance de ce « chez moi », de mon vaisseau-monde. C’est aussi un peu chez vous. Votre seule présence ici fait vibrer ma vie différemment, tout comme le fait de me côtoyer fait inévitablement vibrer différemment la vôtre. Tout n’est que mariage, et un mariage d’amour volontaire est une nouvelle harmonie qui s’imprime sur la trame de notre univers, une nouvelle histoire, une nouvelle aventure, une nouvelle symphonie jusqu’alors inouïe.

C’est cela, la 5D. Voyez-vous, mes amies ? Associer entre elles de nouvelles fréquences, de nouvelles notes, et découvrir ensemble l’harmonie qui en découle, avec son torrent joyeux de nouvelles possibilités pour nos âmes.

Cessez de croire que je vous enseigne à sens unique. C’est votre voyage volontaire qui est enseignant. Ainsi, c’est vous-mêmes qui vous donnez cet enseignement. Et vous m’enseignez autant que je vous enseigne. Il n’y a aucune notion de hiérarchie dans l’enseignement. Seulement des rencontres, des courants qui se marient, plus ou moins habilement, plus ou moins harmonieusement.

Dites à vos amis de Terre que cette rencontre n’est en aucun cas réservée à certains privilégiés. Ils sont trop nombreux à le penser. Moi, Atena, de la Fédération Intergalactique, commandante d’un vaisseau-monde de la flotte d’Ishtar, je suis à vos côtés et vous ouvre mes bras. Quiconque souhaite me rencontrer est le bienvenu dans mon ambiance. Dans le siècle qui vient, je serai amenée à jouer un rôle que vous qualifieriez d’important dans notre rencontre et dans la manifestation de vos nouveaux modes de vie. Comme j’espère avoir pu vous le faire sentir, des milliers de nouveaux lieux de vie, fonctionnant avec de nouvelles règles propres, de nouveaux comportements, de nouveaux concepts, sont en train de naitre à la surface de votre monde. Nous, depuis le « haut », comme vous dites – et je dirais simplement, depuis l’« amour » – avons choisi de vous inspirer, de vous enseigner. Nous n’attendons pas que vous nous demandiez quoi faire, mais nous tenons nos énergies à disposition afin que vous ayez les moyens de faire ce que vous inspire votre propre créativité.

La communication avec nous, avec moi, n’a pas besoin d’une forme particulière. Chacun peut développer la sienne, tout comme tu l’as fait, Foelia. Ta manière de faire, de te laisser inspirer par moi, est unique. Nul n’a besoin de faire la même chose. Par contre, tous ceux que mon ambiance inspire et appelle peuvent créer leur propre forme. C’est un long trajet dans la matière, parce que cette forme sera faite de canaux denses, creusés sur votre propre volonté, votre propre énergie, votre propre enthousiasme.

Servez-vous de mon nom si vous le souhaitez, mais il n’est qu’un chemin parmi d’autres pour me contacter. Derrière mon nom, attachez-vous à l’ambiance qui se dégage de mes mots, c’est-à-dire à la manière très particulière et précise dont votre coeur résonne à mon appel. Je suis là pour vous. J’ai choisi cette fonction d’être là à vos côtés.

Vas-tu continuer à nous inspirer comment vivre en collectivité ?

Oui, en quelque sorte, même si cette nomination est très jeune, et c’est normal. Je veux contribuer à vous relier en droite ligne aux énergies cosmiques qui président à vos regroupements. Nous avons longuement parlé d’archanges. Je serai, de par mon expérience cosmique personnelle, leur intermédiaire, afin que vous parviennent les intuitions et inspirations créatrices qui fonderont ce nouveau monde que doit maintenant porter votre planète. Je ne suis pas seule. Comme vous avez pu vous en rendre compte, chacun de nous possède ses émanations sur chaque plan intermédiaire, formant ainsi une grande chaine ininterrompue, chacun gérant la parcelle de « terrain » dont il a la charge.

J’ai remarqué que tu transmettais ton énergie à Elior, par exemple.

C’est juste, et il me transmet la sienne en retour. Il travaille un cran plus bas sur l’échelle de la densité, tout comme tu travailles encore un cran plus bas. Vois-tu ? Il y a toute cette chaine qui nous relie à la Source. Si je travaille dans l’énergie d’Ishtar, qui coordonne l’ensemble de notre flotte en une seule conscience, sachez que, lui aussi, se trouve englobé dans une conscience plus large, et cela jusqu’à l’Inconnaissable. Familiarisez-vous dès à présent avec la possibilité de ces réalités. C’est une belle piste d’envol vers l’intégration de vos différentes dimensions. Toi, Foelia, tu es une émanation dense d’Elior, qui est une émanation de ma conscience, qui est elle-même émanation de celle d’Ishtar et ainsi de suite, par delà les galaxies.

Peut-être que certains amis qui nous lisent seraient intéressés de savoir de qui ils sont « l’émanation », dans cette perspective. Peux-tu nous donner une piste de compréhension ?

De compréhension, oui, mais nul savoir ne doit remplacer l’expérience, sans quoi l’accès à votre multidimensionnalité resterait bouché, bloqué dans une illusion.

Si vous voulez savoir, amis de terre, de qui vous êtes l’émanation, ne questionnez pas votre mental. Questionnez votre coeur. Ce n’est pas un nom qu’il vous faudra trouver. Ni celui d’un ange, ni celui d’un archange. Il vous faut conscientiser un ressenti. Et c’est accessible, parce qu’en réalité, vous baignez dedans. Le nom que vous donnerez à ce ressenti sera toujours incorrect. Il n’aura que pour fonction de désigner un ressenti dont seule l’expérience est réelle. Comprenez-vous ce paradoxe ? Aussi, intéressez-vous aux battements de votre coeur cosmique, à son ambiance. Voilà ! Voilà de qui vous êtes l’émanation. Si vous souhaitez donner un nom à ce qui vous dépasse et dont vous vous reconnaissez en même temps le tout et la partie, faites-le ! Mais ne prenez pas ensuite ce nom pour une vérité. C’est votre ressenti uniquement qui est et sera toujours réel. Voilà ce que je pourrais répondre à ta question, Foelia.

Merci ! C’est précieux je crois.

C’est précieux parce que c’est une clé : une clé vers votre multidimensionnalité, qui n’est pas à vouloir comprendre, mais à expérimenter. Et cela est tout-à-fait possible : référez-vous à votre ressenti et vous prendrez conscience de l’ambiance dans laquelle vous baignez depuis toujours. C’est le passage ! Ce passage hors des limitations de votre intellect, hors des manipulations possibles.

Le mot d’ordre pour cette nouvelle époque dans laquelle vous avez mis les pieds est : collectif ! C’est pourquoi il est intéressant de vous familiariser, en termes de ressentis, avec la notion d’archange.

Comme cela vous a été dit, en cette époque, un principe archangélique ne peut s’incarner que dans un groupe d’êtres. Pour que cela soit possible, la présence archangélique doit trouver un groupe d’êtres qui reconnaissent leurs limites propres et s’associent avec d’autres êtres qui possèdent les qualités qu’ils n’ont pas pu emporter dans leur incarnation.

Pour illustrer ce fait, prenez conscience que certains d’entre vous sont des êtres particulièrement en lien avec la Volonté ; ceux-là peuvent passer à l’action facilement, mais elle est souvent dédiée à fuir frénétiquement leurs souffrances inconscientes, leur peur du vide. Certains d’entre vous sont particulièrement liés à l’Amour ; ceux-là sont facilement connectés au monde des sentiments, mais tournent souvent en rond en ressassant des émotions lourdes auxquelles ils finissent par s’identifier. Certains d’entre vous sont particulièrement liés à la Sagesse ; ceux-là jonglent facilement avec la pensée, la raison, la logique, mais se servent souvent de ces facultés pour justifier leurs errances et se bâtir une tour d’ivoire, faussement protectrice, dans laquelle ils passent leur vie barricadés.

Qui êtes-vous ? Quelles forces portez-vous dans cette vie, à travers ce corps ? Pouvez-vous vous exercer à offrir ces forces au collectif plutôt que vous en servir pour nourrir votre identité et ainsi combler votre peur de n’être personne ? C’est là tout le travail à faire pour accéder à votre cinquième dimension et commencer à y construire.

Nous avons donc besoin d’êtres qui tentent, chaque jour, de conscientiser leurs scénarios de compensation afin que leurs forces agissent pour le collectif, servant consciemment et volontairement un projet qui les dépasse, qu’ils savent pertinemment ne pas contrôler entièrement, mais se dédient corps, coeur et âme, à la part de terre dont ils ont la charge joyeuse et inspirée.

Comprenez-vous ?

Oui, Atena. Chacun comprend à sa manière, mais c’est si riche qu’il faudrait le lire et le relire.

Lire est une chose, mais agir en ce sens est le chemin sur lequel je vous engage à suivre le courant de vie puissant qui visite maintenant votre planète.

Ainsi s’achève cet épisode de nos rencontres, ce que nous avons appelé un « marathon ». Sur tous les plans, depuis la Source, nos énergies se sont coordonnées pour vous transmettre cette forme. Aucune forme n’est parfaite. Aucune forme n’a besoin de l’être. Ce qui compte, c’est l’ambiance qu’elle peut véhiculer, c’est la manière dont elle peut faire résonner vos ressentis profonds, vos coeurs, et la mémoire qui s’y loge. Mémoire du passé autant que mémoire du futur et souvenir d’éternité. Puisse ce marathon nourrir et inspirer les années qui viennent à votre rencontre.

Merci, Atena ! Et merci à toute cette chaine d’amour qui s’est exprimée. Merci pour cette chance.

Tu fais partie de cette chance, Foelia. Y a-t-il plus enthousiasmant que de jouer son rôle le mieux possible ? Puissiez-vous remplir vos jours de cet engagement, et nos mondes ne cesseront de se rapprocher, et de leur rencontre naitra une nouvelle harmonie, que nous interprèterons ensemble, afin qu’elle renouvelle notre univers dans une joie toujours plus intense et toujours plus profonde.

Amies, amis, au nom de notre grande Fraternité Intergalactique, je vous salue et reconduis mon voeu de vous accompagner tout au long de cette grande Transition.

Canalisé par Foelia

***

Ce texte fait partie du « Marathon de dialogues 2022 » – https://foelia.net/marathon-de-dialogues-2022/ – Vous pouvez l’utiliser librement, pour autant que vous fassiez référence au blog de Foelia – https://foelia.net – et que vous conserviez ces quelques lignes. Merci !

Partagé par : https://consciencedivine.com

Source : https://foelia.net/atena/

Print Friendly, PDF & Email




Soutien au site

Ce site ne peut fonctionner sans votre aide. Merci pour votre soutien.

Je soutien ce site