Canalisations Protection des Sept Maîtres

HIlarion – Couvrez-vous de Ma Lumière Verte

IMPORTANT : Dans le premier message du Voyage de l'Ascension, El Morya a clarifié un point important :
"Toute personne qui n’a pas terminé le Voyage du Pardon ne peut pas faire celui-ci. Vous devez le terminer avant de commencer celui-ci. Le choix vous appartient toujours. Si vous pensez pouvoir faire les deux en même temps, nous ne nous y opposerons pas. C’est votre décision. Et, à chaque décision, il y a toujours un résultat."
À l'origine, j'avais publié le voyage du pardon sur Messages Célestes. Le site étant fermé présentement, je vais publier ces messages ici sur Accueillir la Conscience Divine à partir du lundi 10 Juin.
Avec tout mon Amour... Bernard

Protection des Sept Maîtres (5/7) :

Chers frères de la planète Terre ! JE SUIS HILARION !

C’est avec une grande joie que je viens ici pour être avec vous encore un court moment. Les cœurs ont des doutes. Beaucoup ne voient pas la voie à suivre. Qu’avons-nous dit ici ? Lorsque le doute s’installe dans votre cœur, demandez à votre Soi Supérieur de lever ce doute, de vous montrer le chemin. N’attendez pas que la réponse à vos doutes vienne de l’extérieur. Peu importe la confiance que vous accordez à ceux qui vous simulent ou à ceux qui vous entourent, chacun a une perception, chacun a un parcours, alors qui peut garantir que la réponse de cette personne sera la meilleure pour vous ?

Êtes-vous au même niveau qu’eux ? Peu importe que vous soyez en bas ou en haut, ce n’est pas la question, la question est que chacun a un chemin, chacun vit son chemin d’ascension. Donc l’opinion de l’autre ne peut jamais vous guider. Ce n’est pas en écoutant l’autre ou les autres que vous créerez votre opinion, car vous dépendrez de l’opinion des autres pour prendre une décision. Et puis je vous dis d’écouter tout ce que j’ai dit jusqu’à présent.

Votre chemin est-il le même que celui de l’autre ? Non, ce n’est pas le cas. Votre chemin est unique, le vôtre, exclusivement le vôtre ; alors comment l’autre peut-il donner une opinion sur votre chemin ? Le cœur qui a des doutes est un cœur qui n’a pas encore trouvé son Soi Supérieur, c’est un cœur qui n’a pas encore trouvé la paix et l’équilibre, c’est un cœur qui doute encore de tout ce qu’il ressent. Parce que celui qui a déjà trouvé son Soi supérieur ne dépend pas de l’opinion des autres, ne dépend pas de ce que font les autres, ne dépend pas de quoi que ce soit d’extérieur ; il ne dépend que de ses propres choix qui peuvent, dans une certaine mesure, être bons ou mauvais.

Je vais donc vous expliquer un peu mieux. Si vous prenez une mauvaise décision, elle n’était pas basée sur votre Soi Supérieur, mais sur votre mental et votre ego ; maintenant, si vous écoutez votre Soi Supérieur, il n’y a pas de doute, il n’y a pas besoin d’écouter quelqu’un d’autre, il n’y a pas besoin de l’opinion d’un autre, parce que si cela se produit, vous n’écoutez pas votre Soi Supérieur ; ou il n’est pas suffisant pour vous. Est-ce que c’est ce que vous comprenez par Soi Supérieur ? Quelqu’un qui vous donne une idée mais vous ne lui faites pas assez confiance pour la suivre, vous devez écouter son idée, l’ajuster à ce que vous pensez, ou être contraire et vous dites : “Non, mon Moi Supérieur a tort. Je vais suivre ce que l’autre personne dit”.

Alors je vous dis que vous ne savez pas ce qu’est votre Soi Supérieur. Vous n’écoutez pas votre Soi Supérieur, vous écoutez ce que vous pensez être votre Soi Supérieur. Que cherchez-vous ? Beaucoup de gens cherchent à l’extérieur, partout, dans les gens, dans les pensées, dans les messages, ils cherchent à l’extérieur ce qu’ils devraient chercher. Alors ces personnes ne connaissent toujours pas leur Soi Supérieur, car ceux qui ont besoin de l’opinion des autres n’ont pas trouvé leur Soi Supérieur.

Nous l’avons dit ici constamment, mais vous vous trompez encore, et beaucoup d’entre vous disent catégoriquement : “Non, j’entends mon Soi Supérieur”, et dans la minute qui suit, vous regardez à l’extérieur pour voir si vraiment votre Soi Supérieur vous a donné la bonne réponse. Donc vous n’avez pas écouté votre Soi Supérieur ; vous testez votre Soi Supérieur. Donc vous n’avez pas écouté. Il peut même vous avoir parlé, mais vous ne l’avez pas écouté ; vous continuez à écouter votre mental, votre ego. Votre Soi Supérieur joue encore un rôle très faible dans vos décisions.

Il faut donc chercher à l’extérieur, pour comprendre, pour apprendre, parce que vous n’avez pas confiance en ce qu’il vous dit, ou au contraire si c’est lui qui parle. Donc, en termes généraux, vous n’avez pas confiance ; par conséquent, vous ne l’écoutez pas. Nous avons beaucoup insisté sur ce point ici, car des temps difficiles vont arriver, où vous ne pourrez pas compter sur les autres pour prendre vos propres décisions. Et ensuite, que ferez-vous ? Allez-vous courir partout en posant des questions jusqu’à ce que quelqu’un vous réponde ? C’est ce que vous allez faire ? Serez-vous désespéré de ne pas savoir quoi faire, de ne pas savoir à qui demander et de ne pas savoir comment demander ? Puis vous sortirez au milieu de la rue en criant comme un fou votre question jusqu’à ce que quelqu’un y réponde. Quelqu’un répondra-t-il, ou vous regardera-t-il comme un fou, désespéré, et aura-t-il peur de vous ?

Il semble que souvent vous n’écoutez pas ce que nous disons. C’est comme si vous croyiez… “Ah, je crois un peu mais j’ai toujours des doutes”, alors vous ne croyez pas. Il n’y a pas de milieu dans la croyance. “Oh, je crois à 80% !”. Non, ça n’existe pas. Il y a, soit vous croyez, soit vous ne croyez pas. Si vous n’y croyez pas à 100%, alors vous n’avez pas confiance et vous continuez à chercher plus d’informations, vous continuez à chercher ce petit bout qui manque pour que vous puissiez avoir pleinement confiance. Je vous le répète donc : seul votre Soi Supérieur peut vous donner la bonne réponse, lui seul est capable de vous montrer le bon chemin ; jamais l’autre, jamais l’extérieur. Et puis, le jour où le monde se taira, que ferez-vous ?

Je pose à nouveau la question : que ferez-vous ? On dirait que vous allez devenir désespéré, car vous n’aurez personne à qui demander quoi que ce soit. Et ensuite, que ferez-vous ? Allez-vous vous mêler à la masse désespérée qui va surgir ? Que oui, cette masse ne savait rien, mais vous saviez beaucoup de choses, mais vous êtes tellement incrédule que vous allez vous mêler à tout cela et commencer à douter de tout. Et alors tout le travail que vous avez fait sera perdu, parce que vous n’avez pas su trouver celui dont vous aviez besoin, qui était votre Soi Supérieur. Vous avez cherché tous les autres, à l’extérieur, mais jamais lui ; vous n’avez jamais eu confiance en lui à 100%, alors vous avez cherché à l’extérieur, et à ce moment-là, vous perdrez tout ce que vous avez déjà, parce que votre désespoir ne vous aidera pas du tout à trouver votre Soi Supérieur, parce que vous avez perdu son chemin.

Vous ne lui avez jamais fait confiance, et ce n’est pas dans ce moment de désespoir que vous le trouverez. Alors je dis à chacun d’entre vous : c’est la recherche aujourd’hui ; ce n’est pas la recherche à l’extérieur, ce n’est pas la recherche de qui, ce n’est pas la recherche de l’autre, ce n’est pas la recherche des opinions des autres, ce n’est pas la recherche des messages des autres, la recherche est celle de votre Soi Supérieur. La recherche consiste à créer ce chemin vers lui, et le plus important, lorsque vous le trouvez, faites-lui confiance à 100%, même si ce qu’il dit est contraire à votre ego et à votre mental, car si vous laissez votre ego et votre mental prendre le dessus sur votre Soi Supérieur, vous continuerez à prendre le chemin opposé.

Il est nécessaire qu’à un moment donné, vous ayez confiance en quelque chose. Donc nous vous le disons : Faites confiance à quelque chose qui est à l’intérieur de vous, pas à l’extérieur. Si vous n’avez pas confiance en nos paroles, ce n’est pas grave, faites maintenant confiance à Celui qui guide votre âme, qui est votre Soi Supérieur ; vous devez lui faire confiance car c’est lui qui vous guidera dans le futur, qui vous montrera le chemin sûr à suivre. Mais si vous continuez à regarder à l’extérieur, c’est votre choix, il n’y a rien que nous puissions faire, et vous vous éloignez de plus en plus de votre Soi Supérieur.

Qu’il y ait donc une règle : “Ah, j’écoute mon Soi supérieur, mais j’aime entendre l’opinion des autres”. Alors je vous le dis : vous n’écoutez pas votre Moi Supérieur, vous le testez. Vous écoutez peut-être, mais vous ne l’entendez pas. Et sans cette confiance, votre Soi Supérieur s’en va, il arrête de vous donner des messages, parce que vous ne lui faites pas confiance. Tout est un processus de croissance. Si vous lui faites confiance, il commence à vous donner de plus en plus d’intuitions, d’idées et de pensées pour vous guider à chaque instant de votre voyage, et vous commencez à avoir des solutions que vous n’aviez jamais imaginées.

De qui viennent ces solutions ? De votre Moi Supérieur parce que vous lui avez fait confiance, vous avez appris à le respecter, à l’écouter. Puis il commence à vous aider de plus en plus. Maintenant, faites le contraire, écoutez-le mais ne l’écoutez pas ; il ne vous donne simplement rien d’autre, pour quoi ? Pour que vous doutiez de vous. Il respecte donc votre idée, votre ego, votre esprit. N’allez pas dire ensuite qu’il vous a donné les idées, car ce n’est pas le cas ; les idées venaient de votre mental. Ne le blâmez pas pour les mauvais choix, car ce n’est pas lui qui a choisi, c’est son mental.

Alors beaucoup d’entre vous me diront en ce moment : “Ah ! Ce processus est très difficile. Tant que vous pensez que le chemin vers le Soi Supérieur est difficile, il sera de plus en plus difficile. C’est un chemin, je pourrais dire, le plus facile de tous ; c’est le plus facile de tous. Parce qu’il est vous et que vous êtes une partie de lui. Donc, il est là, il suffit d’un moment d’introspection de votre part et vous l’atteindrez, pour autant que vous ayez de l’amour et de la confiance pour lui, sinon vous ne lui parlerez pas, vous pouvez en être sûr.

Et en poursuivant notre processus d’aide, placez le verre d’eau avant de vous coucher et demandez : “Maître Hilarion ! Energise cette eau avec ton rayon vert”, et je le ferai. Et pendant la journée, chaque fois que vous avez besoin d’équilibre et d’aide, demandez simplement : ” Maître Hilarion ! Couvre-moi avec ton rayon vert”, et je ferai de même.

Canalisé par Vania Rodrigues

Traduit du Portugais pour : https://consciencedivine.com

Partagé par : https://consciencedivine.com

Source : https://www.anjoseluz.com

Print Friendly, PDF & Email

Devenez Membre

Inscrivez-vous et...
- Éliminez les publicités
- Recevez des messages exclusifs

Je m'inscris

Soutien au site

Ce site ne peut fonctionner sans votre aide. Merci pour votre soutien.

Je soutien ce site