Canalisations

Message du Chef Plume d’Aigle

IMPORTANT : Dans le premier message du Voyage de l'Ascension, El Morya a clarifié un point important :
"Toute personne qui n’a pas terminé le Voyage du Pardon ne peut pas faire celui-ci. Vous devez le terminer avant de commencer celui-ci. Le choix vous appartient toujours. Si vous pensez pouvoir faire les deux en même temps, nous ne nous y opposerons pas. C’est votre décision. Et, à chaque décision, il y a toujours un résultat."
À l'origine, j'avais publié le voyage du pardon sur Messages Célestes. Le site étant fermé présentement, je vais publier ces messages ici sur Accueillir la Conscience Divine à partir du lundi 10 Juin.
Avec tout mon Amour... Bernard

(J’entends des tambours. Je suis assise dans un champ recouvert d’herbe, dans un grand cercle près d’un feu crépitant, entourée d’Amérindiens sous un ciel étoilé. Les tambours sont forts et rythmés, des braves torse nu dansent autour du feu, pieds nus, souriants et crient. C’est très bruyant et très libérateur).

Je suis le Chef Plume d’Aigle. Il est de nouveau temps de parler. Car beaucoup de changements se produisent dans votre monde, tout comme nos ancêtres l’ont dit. Tel qu’il était et tel qu’il devient. Nous voyons les cieux raconter leurs histoires. Nous nous souvenons du Peuple du Ciel dans les histoires de nos ancêtres. Nous nous souvenons qu’ils sont descendus et ont partagé leur sagesse. Au début, nous ne comprenions pas, mais avec le temps, nous avons appris à leur faire confiance. Notre peuple a été visité par les étoiles des Pléïades. Nous avons eu la chance d’être dans une bulle et séparés énergétiquement des autres. Nous étions entourés et protégés par la Grande Mère qui régit et nourrit toutes choses. La Grande Mère est de retour. Ses énergies sont ressenties dans le sol sous nos pieds. Nous sentons le grondement d’un grand changement, comme une puissante ruée. Il ne peut être arrêté. On peut l’entendre de loin. Nous savons qu’il arrive. Nous le sentons au plus profond de nos os. Vous aussi, vous sentez la ruée vers le changement.

Je suis le Chef Plume d’Aigle. On me nomme ainsi en raison de mes perspectives supérieures, de mon point de vue élevé. Lorsque j’étais jeune et insensé, il s’agissait plutôt d’ego et maintenant d’expérience. Nous devenons plus sages avec le temps et l’âge ! (Il rit et son visage heureux est une couronne de rides. Ses longs cheveux gris et noirs sont lourdement décorés de plumes et de bandes de cuir). Oui, galaxiegirl. Je vous laisse me voir maintenant ici, comme j’ai quitté ce monde. C’est l’image de mon corps lorsqu’il a été déposé pour reposer dans les champs herbeux que j’aimais. Je les aime toujours. Le voile est mince maintenant, et nous, les ancêtres, nous faufilons à travers pour vous donner à tous un peu d’espoir, de joie, d’excitation. Entendez-vous les tambours ? Vous voyez que les tambours résonnent, résonnent. Il y a beaucoup d’énergie de changement. Vous pouvez soit regarder ce qui vient et ne voir que le bruit, ce que je ne recommande pas, car il y a peu de paix dans cela. Au lieu de cela, peut-être prendre le point de vue de l’aigle ? Et voir le changement à venir depuis la perspective divine. La hauteur divine de la compréhension. Nous vous encourageons à entendre la musique dans le bruit. Elle vous animera et vous encouragera. Car le grand changement est là !

(Le tambour s’arrête et c’est le silence. Nous sommes dans le vide, Plume d’Aigle et moi. Nous sommes entourés de nébuleuses et d’étoiles au loin, mais il n’y a que le noir d’encre de l’espace où nous sommes. Il fume un calumet de la paix. Il me l’offre. Il est finement sculpté et je vois qu’il y a des constellations dessus. Les étoiles sont incrustées de turquoise.) Elles sont gravées à partir des histoires de mes ancêtres. Nous nous souvenons des grands êtres de lumière lorsqu’ils ont atterri. Ils rayonnaient l’amour de la Mère et nous les avons acceptés. Ils nous ont appris à planter des poissons à la base des cultures de maïs pour l’azote. Ils nous ont aidés à cultiver en des temps difficiles pour que nous n’ayons jamais faim. Ils nous ont aidés au début. Et ils nous aident encore aujourd’hui.

Le Peuple du Ciel est de retour. Il est temps. Les anciennes prophéties arrivent à un cycle complet. Tout a un cycle. La saison, les eaux, les animaux, le cycle de la vie et de la mort, toutes les choses dans ce royaume sont des schémas. (Il me montre les saisons qui changent rapidement, des troupeaux massifs qui migrent, un bébé qui naît, vieillit et meurt et devient une boule de lumière qui choisit ensuite sa prochaine expérience. Il me montre maintenant la ceinture de photons, et notre système planétaire se trouve lourdement à l’intérieur. Je vois qu’un mur massif de lumière s’approche. Je frissonne de partout. Je vois qu’il y a un amour massif dans ce mur de lumière. J’ai l’impression d’être chez moi. Je pleure trop pour pouvoir écrire. Cette lumière m’a tellement manqué ! Et j’entends que nous sommes ici pour l’ancrer, pour être cette lumière, pour rayonner cette lumière. Et on me montre une coquille sombre de Gaïa, de la vieille terre qui s’illumine de l’intérieur alors qu’elle entre dans ce mur de lumière. Et je ne vois maintenant que de la lumière).

Vous voyez bien, galaxygirl. Dans le vide, tout est possible car tout est plus limpide. Dans le bruit à venir, la clarté de l’esprit et du cœur sera le plus grand cadeau que vous puissiez faire. Pour ceux d’entre vous qui se souviennent de leurs jours en tant que peuples autochtones, souvenez-vous de la terre chaude entre vos orteils, souvenez-vous de votre corps nu courant joyeusement à travers les champs d’herbes hautes. Souvenez-vous du ciel qui vous sourit. Souvenez-vous de votre Mère planétaire. Vous êtes ici pour elle. Nous sommes ici pour servir, pour prêter notre lumière.

Je suis le Chef Plume d’Aigle et je parle. Les aigles perdent leurs plumes quand ils sont devenus trop grands, ou quand ils les ont perdues au combat. Les deux sont vrais. Les deux apportent l’honneur. Vous nous faites honneur à tous. Vous honorez les ancêtres ce soir. Souvenez-vous que lorsque le Peuple du Ciel débarquera, vous vous souviendrez à nouveau, et le grand cycle sera achevé, et un nouveau cycle commencera. Une nouvelle naissance précède toujours une ancienne mort. Le Créateur est tout autour de vous. La vie sous toutes ses formes et expressions. N’ayez pas peur du grand changement. Accueillez-le dans votre être et volez haut avec le point de vue d’un aigle. Tout sera remis en ordre. Les plantes pousseront à nouveau. Les eaux seront fraîches à boire. L’humanité trouvera l’amour qui a été enterré en elle et comme de tendres pousses vertes, il grandira. Je vois une nouvelle récolte. Je vois une terre verte. Je vois une nouvelle vie et je vois cela maintenant.

Je suis le Chef Plume d’Aigle. Paix, mes amis, paix.

ganalisé par galaxygirl

Traduit et partagé par : Accueillir la Conscience Divine : https://consciencedivine.com

Source : https://voyagesoflight.blogspot.com

Print Friendly, PDF & Email
Étiquettes

Devenez Membre

Inscrivez-vous et...
- Éliminez les publicités
- Recevez des messages exclusifs

Je m'inscris

Soutien au site

Ce site ne peut fonctionner sans votre aide. Merci pour votre soutien.

Je soutien ce site