Canalisations

Michael – À propos de la Rencontre et des Défis

IMPORTANT : Dans le premier message du Voyage de l'Ascension, El Morya a clarifié un point important :
"Toute personne qui n’a pas terminé le Voyage du Pardon ne peut pas faire celui-ci. Vous devez le terminer avant de commencer celui-ci. Le choix vous appartient toujours. Si vous pensez pouvoir faire les deux en même temps, nous ne nous y opposerons pas. C’est votre décision. Et, à chaque décision, il y a toujours un résultat."
À l'origine, j'avais publié le voyage du pardon sur Messages Célestes. Le site étant fermé présentement, je vais publier ces messages ici sur Accueillir la Conscience Divine à partir du lundi 10 Juin.
Avec tout mon Amour... Bernard

Chers amis ! JE SUIS L’ARCHANGE MICHAEL !

Si je suis ici aujourd’hui, c’est pour parler un peu du moment qui se présentera le mois prochain lors de notre nouvelle rencontre.

En ce moment, je vois beaucoup de cœurs serrés et je peux même dire, beaucoup de cœurs révoltés parce qu’ils ne seront pas là. Je vous pose une question : toutes les choses de votre monde sont-elles illimitées ? Tout est-il conforme à ce que vous voulez ? D’après ce que je peux déjà dire, ce n’est pas le cas, tout a une limite. Alors pourquoi tant de révolte, pourquoi émaner de la colère et de la contrariété contre ceux qui organisent tout ?

Je vous le demande, il est très facile, de l’extérieur, de critiquer, de condamner, de juger ceux qui essaient de faire de leur mieux. Le problème, c’est que pour vous, ce n’est jamais assez, vous pensez toujours que cela aurait pu être mieux. Mais pour quoi, pour qui ? Pour votre propre bien, pour que vous puissiez faire ce que vous voulez.

Ce sont mes frères, je le répète : beaucoup d’entre vous se trompent, pensent, crient et je dirais même s’affichent, en disant qu’ils sont prêts pour la cinquième dimension. Vous êtes prêts avec votre bouche à l’extérieur parce que dans votre cœur, la plupart d’entre vous vivent encore dans la troisième dimension et laissent l’ego garder le contrôle.

Il est intéressant de voir comment vous restez debout face aux échecs, vous vous plaignez encore, vous vous mettez en colère, vous émettez une énergie contraire à celle de ceux qui sont de l’autre côté…. “Mais c’est vrai. Je suis toujours sur le chemin de la cinquième dimension ! C’est bien cela ? Mes frères, nous l’avons dit ici et je le répète encore et encore : rien de ce que nous faisons n’est dénué de sens, tout a un sens, tout a une raison.

Ainsi, lors de notre dernière réunion, beaucoup étaient en colère parce qu’ils n’avaient pas participé pleinement. Je leur ai alors expliqué qu’il devait en être ainsi et qu’il continuerait d’en être ainsi. Tout ne peut pas être ouvert, tout ne peut pas être diffusé, tout ce que nous faisons ne peut pas être mis sur Internet. Il en sera donc de même, vous participerez jusqu’à un certain moment, puis plus du tout.

Ah, oui, je vois déjà les cœurs bondir, les esprits s’agiter… “Encore une fois. Je ne participe pas !” Permettez-moi donc de clarifier une chose : si vous avez le cœur ouvert, si vous êtes heureux, si vous êtes optimiste, peu importe ce qui se passe de l’autre côté, vous faites votre part. Et un autre point important : au moment d’une rencontre, avec un grand nombre de personnes, il se crée un égrégore, un égrégore de Lumière. Donc celui qui participe à cet égrégore depuis le cœur y restera jusqu’au bout, qu’il soit physiquement en train de voir ou d’entendre ou de participer, il y sera jusqu’au bout parce qu’on lui a donné le droit d’y entrer.

Apprenez donc que nous ne sommes pas aussi mauvais que vous le dites. Quiconque a un cœur ouvert et éclairé sera avec nous jusqu’à la fin. Ce qui est important, c’est que le cœur reste ouvert. Ce n’est pas au moment où il est ouvert que la colère va entrer, parce qu’à ce moment-là vous serez expulsé de l’égrégore, parce que vous ne vibrerez plus ce qu’il demande, c’est-à-dire l’Amour et la Lumière.

Non, je ne demande pas ici que pendant la période où nous sommes en désaccord, pour ceux qui sont en désaccord, vous restiez à genoux dans les blés à prier, à faire pénitence, je ne demande pas cela. Vous pouvez être à la maison, assis avec votre famille, mais avec un cœur pur et heureux et avec la conscience que là-bas, très loin, quelque chose d’important pour l’humanité est en train de se produire et que, précisément parce que votre cœur est élevé, heureux, vous participez à cela.

Ah, mais vous voulez vous isoler et continuer à participer de manière plus retirée ? Parfait. Alors cela dépendra du cœur de chacun, de continuer à participer avec un cœur joyeux, heureux, ou de s’isoler et de continuer dans cet air, ou simplement de tout abandonner et de commencer à parler, à se plaindre, et alors vous serez en dehors de tout le processus.

Nous ne sommes pas aussi injustes que vous le dites : “Ah, mais cela n’a pas été dit l’autre fois”. Oui, parce que nous aimons révéler les choses petit à petit. Alors qui que ce soit dans votre maison, créez un environnement agréable de Lumière et restez-y jusqu’à la fin et c’est sûr, vous serez dans l’égrégore, vous participerez d’une autre manière, mais vous ajouterez votre énergie à l’ensemble du processus.

Il est également intéressant de noter que, comme beaucoup se plaignent de devoir créer de nouveaux costumes, je dirais ce qui suit : Vous allez à n’importe quel événement dans votre monde, qui a une date, qui a une suite et vous y allez avec un costume d’un événement précédent. Comment allez-vous vous sentir devant les autres ? Ah, beaucoup de gens me répondent ici : “Oh, pour moi, je m’en fiche”. C’est facile à dire maintenant, mais quand vous arriverez sur place et que vous verrez tout le monde vous regarder, parce que vous avez décidé d’être différent, de ne pas suivre les règles, cela vous fera certainement du bien. Beaucoup de gens chuchotent, beaucoup de gens parlent. Ah, mais vous ne sentirez rien, votre ego est tellement flétri que cela ne vous dérangera pas. Je paierai pour voir ce moment, comme vous dites.

Et puis il y a les autres qui disent : “Ah, mais je n’ai pas les moyens”. Cette rhétorique devient déjà un peu dépassée en ce moment, cette rhétorique devient déjà dépassée. Parce qu’à l’heure actuelle, si vous savez désirer, si vous savez vouloir, tout viendra à vous. Mais si vous continuez à utiliser cette rhétorique : “Oh, je n’ai pas le moyen ; ah, parce que ceci ; ah, parce que cela”, les choses n’arriveront pas.

Jouer les pauvres n’est plus à la mode en ce moment. Je dirais que c’est une époque d’élévation, de supériorité, pas de sentiment d’infériorité. Tout est possible tant que cela vient du cœur, l’univers a ses robinets ouverts, il suffit de savoir demander. Et comment demander ? Avec joie, avec le cœur, avec la certitude de réussir. Alors arrêtons cette rhétorique des mauvaises choses ? Arrêtons cette rhétorique qui dit : “Je ne l’ai pas. Je ne suis pas capable. Je ne peux pas” ; c’est déjà démodé, ce n’est plus dans l’air du temps.

“Je peux. Je suis capable. Je l’aurai.” C’est beaucoup mieux, non ? J’ai donc donné quelques explications concernant notre prochaine rencontre.

Je dis toujours : rien n’est obligatoire. Chacun fait ses propres choix. Chacun prend ses propres décisions. Alors d’accord, chacun récoltera ses propres décisions.

J’espère avoir été très clair sur notre rencontre. Et j’espère que vous apprendrez à changer vos fréquences, vos vibrations par rapport à tout ce qui se passe. Vous mettez toujours en avant le côté négatif, c’est impressionnant. Le ” je ne peux pas. Je ne sais pas. Je ne suis pas capable ” vient toujours en premier, pourquoi ? Pourquoi faut-il toujours rester dépendant des autres ?

Oh non non non, je n’ai pas tort, l’autre a toujours tort, pourquoi ? Parce qu’il ne l’a pas fait comme vous le vouliez, pourquoi ne l’a-t-il pas fait comme vous l’attendiez ? Ego, ego, ego, ego. Tout doit sortir, tout doit être comme vous le voulez, pourquoi ? Pourquoi est-ce plus facile ? Pourquoi ne voulez-vous pas travailler ? Oh non, “Parce que je ne peux pas le faire”, toujours !

Alors, je vais vous dire une chose : tant que vous dépendez des autres pour résoudre vos défis, vos obstacles, hum… le chemin est mis à mal. Parce que le temps est au dépassement, le temps est aux défis et ce sont les petits défis qui vous montrent à quel point vous n’êtes pas préparés, mais vous ne le voyez pas comme ça : “Ce n’est pas mon défi, c’est l’erreur de quelqu’un d’autre” ! Tant que vous verrez les choses de cette manière, le voyage continuera à être entravé.

Il y a des problèmes et il y a des problèmes. Il y a les vrais problèmes, ceux où l’on fait tout ce qui est possible. Écoutez ce que je viens de dire : vous faites tout ce qui est possible. Puis on arrive à un point où il y a effectivement un problème. C’est parfait de demander de l’aide à l’autre. Mais ne pas essayer, ou essayer en pensant qu’on n’y arrivera pas et demander de l’aide, ha, ha, ce n’est pas bien, le chemin est déjà abîmé.

C’est intéressant et je terminerai ce message en vous laissant réfléchir à ceci : qu’êtes-vous capable de faire ? Vous me répondrez alors : “Oh, n’importe quoi”. Alors pourquoi ne le faites-vous pas ? Alors pourquoi ne le faites-vous pas, pourquoi n’essayez-vous pas ? Parce que vous ne sortez pas de la rhétorique “je ne peux pas, je ne sais pas”. Chaque obstacle est un défi à relever, ne blâmez pas l’autre pour ce que vous ne pouvez pas faire. L’autre n’a rien créé en pensant à vous, vous n’êtes pas le centre du monde.

Donc, si vous ne pouvez pas le faire, c’est votre défi, pas le sien. Comprenez-le. Voici donc une question à laquelle vous devez réfléchir : arrêtez-vous votre vie parce que vous pensez que vous n’y arriverez pas ? Pensez-y.

Canalisé par Vania Rodrigues

Traduit du Portugais pour : https://consciencedivine.com

Partagé par : https://consciencedivine.com

Source : https://www.anjoseluz.com

Print Friendly, PDF & Email
Étiquettes

Devenez Membre

Inscrivez-vous et...
- Éliminez les publicités
- Recevez des messages exclusifs

Je m'inscris

Soutien au site

Ce site ne peut fonctionner sans votre aide. Merci pour votre soutien.

Je soutien ce site